Rechercher

Une collection exceptionnelle de 18 œuvres de Paul Jouve

[et_pb_section fb_built="1" _builder_version="3.23.3"][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

Le 30 juin 2019 chez Ivoire Reims, saisissez l’occasion d’acquérir une des précieuses œuvres de Paul Jouve

Ce n’est pas tous les jours que des occasions comme ceci se présentent à vous. Peut-être une fois dans une vie, l’acquisition de l’œuvre d’un grand artiste est à votre portée. Quand l’occasion se présente, la saisir sans hésitation est la meilleure chose à faire. Les choses merveilleuses et uniques ne passent pas beaucoup de fois sur votre chemin. Et vous savez que ces choses sont celles qui donnent de la magie à la vie d’ici-bas. Amateurs d’art et grands fanatiques de la peinture, une collection de grande beauté vous est disponible pour achat le 30 juin de ce mois. Réalisée par le maitre de l’art animalier du XXème siècle, cette collection se compose de pièces authentiques, qui font leur apparition pour la première fois sur le marché. Ivoire Reims vous donne l’occasion d’acquérir l’une de ces magnifiques œuvres d’art durant une vente aux enchères. Vous l’avez compris, vous devriez vous battre pour avoir votre lot de beauté, comme dans tout autre domaine de la vie d’ailleurs. Mais vu le talent de Paul Jouve, artiste reconnu dans le monde entier, vous n’aurez aucun regret à venir contempler et essayer de posséder l’une de ses créations. Doté d’un énorme talent, Paul Jouve ne l’a pas seulement utilisé, mais il l’a aussi cultivé par de nombreux voyages durant lesquelles il a pu se ressourcer en inspiration. Tout cela, dans un seul but, créer le magnifique et l’extraordinaire, ce qui pourrait être votre cas dans un moins de 29 jours(30 juin 2019). N’attendez et marquez cet évènement grandiose dans votre agenda pour que vous n’ayez aucun regret dans le futur.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="2_5" _builder_version="3.23.3"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973-«-Panthère-noire-debout-»-1929.jpg" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type="3_5" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

Paul Jouve, l’histoire d’un jeune homme aux mains de génie

Né le 16 mars 1878, à Bourron-Marlotte, Paul Jouve deviendra plus tard un artiste de renom dans son domaine. Ayant grandi avec l’image d’un père artiste, le peintre animalier Olivier de Penne, un proche parent de la famille influencera Paul Jouve vers l’art animalier. À seulement deux ans, la passion de l’artiste s’exprimait déjà, quand il essayait de faire des dessins de son chat. Voyant la passion naitre en son fils, Auguste jouve veut alors l’encourager dans la voie de l’artiste. Il l’emmène visiter des musées et le Jardin des plantes. Lors de ces visites, ce sont les fauves qui retenaient le plus l’attention du jeune artiste en herbe. »L’école n’a jamais été le fort de l’artiste et Paul Jouve n’a pas fait exception à ce phénomène.

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text admin_label="Texte" _builder_version="3.23.3"]

Ayant fréquenté des Écoles d’art comme l’école des Arts décoratifs et l’École des Beaux-Arts, l’artiste préférait toujours réaliser des dessins de nature. Ses inspirations, ils les trouvaient dans d’autres endroits que l’école. En observant des lieux remplis de vies animales, Paul Jouve arrivait à puiser en lui pour créer des œuvres de grandes valeurs. Son intérêt pour le monde animal était tel qu’il avait décidé de suivre de cours d’anatomie animale pour acquérir des connaissances plus approfondies sur les objets de sa fascination. Avec une telle détermination, ce n’était pas surprenant que le talent de Paul Jouve ait reçu très tôt de l’attention. En effet, à seulement 16 ans, l’artiste avait déjà eu la chance d’exposer au Salon de la Société des Artistes français. Durant cette première exposition, le jeune Paul Jouve a étonné de son talent, notamment grâce à son œuvre « Les lions de Ménélik », qui était fait avec beaucoup de détails impressionnants.

Mais Paul Jouve possède aussi du talent en lithographie et il le prouve en vendant très tôt des œuvres dans cette catégorie d’art. Après avoir fait son service militaire, c’est durant l’exposition universelle de 1900 Paul Jouve a commencé à vraiment gagner en notoriété. Avec la frise de fauve qu’il avait effectué pour cette occasion, il a pu attirer l’attention et commencé à vraiment recevoir de nombreux compliments. Dans la suite de sa carrière, Paul Jouve ne se contente plus d’animaux présents en France pour lui donner de l’inspiration.

 

L’artiste commence sa série de longs voyages à travers le Monde pour l’observation des animaux et la réalisation d’œuvres d’arts inspirés par la vie sauvage. Alors, il a pu sortir de très belles œuvres, dont certaines font partie des 18 œuvres proposées durant la vente aux enchères du 30 juin. Paul Jouve est incontestablement le chef de file de la peinture animalière du XXème siècle. Artiste animalier par excellence, il a fait la représentation du livre de la Jungle de Rudyard Kipling entre 1906-1914. Possédant une grande renommée, il a aussi participé à différentes expositions de grande envergure comme exposition universelle de 1900, 1925, 1937, expositions coloniales internationales de 1931. Dans toute sa vie, c’est sa fascination pour les fauves qui l’a le plus inspiré.

Des œuvres inspirées, fruits d’une grande passion

Avec sa fascination pour les fauves, ce n’est pas étonnant que Paul Jouve ait créé de nombreux œuvres à propos de ces animaux. Parmi les œuvres de la collection mise en vente le 30 juin prochain, vous aurez donc l’occasion de voir la beauté dans laquelle Paul Jouve se représentait ces animaux puissants, ces prédateurs. Lithographie ou peinture sur carton, la collection comprend des œuvres communicatrices et tout aussi surprenantes les unes que les autres. Outre la grande maitrise de l’art du Peintre, ces tableaux reflètent aussi une partie du déroulement de la vie sauvage. Tout au long de ses voyages sur les différents continents, l’artiste a acquis une vision de la vie vraiment différente. En côtoyant un monde encore majoritairement naturel à l’époque, ses œuvres sont les reflets de ce qu’il a découvert, et des reflets exécutés avec une touché de maitre. Ce n’est pas pour rien que Paul Jouve est considéré comme le maitre l’art animalier du XXème siècle. Cet artiste a consacré sa vie tout entière à la représentation artistique de ce qu’est le monde des animaux. C’est comme s’il voulait découvrir l’âme qui se cachait derrière ces bêtes considérées comme sauvages. Conduit par une passion ardant, il n’a jamais flanché dans la mission qu’il s’est donné et a cherché des inspirations nouvelles jour et nuit. Les 18 œuvres mis à votre disposition durant la vente aux enchères à la fin de ce moins font partie des différentes beautés qui ont résulté de l’acharnement qu’a eu Paul Jouve dans sa vie. Les grandes choses nécessitent de grands sacrifices. Dans le cas de Paul Jouve, il ne s’agit pas de sacrifice, mais plutôt de dévouement. Car en observant la qualité de son art, il est impensable de dire qu’ils sont issus d’une quelconque chose, à part la passion et la détermination.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

Des pièces de renoms appartenant à la collection mise en vente

Appartenant à une femme disparue aujourd’hui, les pièces mises en vente appartenaient à la mère de cette dernière, qui les avait achetées à Paul Jouve lui-même. Ces œuvres sont encore intactes et concernent différents thèmes adoptés par l’artiste durant sa longue vie artistique.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="3_5" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

« Lion et lionne » est une œuvre de Paul Jouve qui sera mis en vente durant la séance de vente aux enchères. Réalisée par l’artiste en 1925, cette œuvre a été effectuée en utilisant une technique mixte en se servant du papier marouflé sur carton. En bas de l’œuvre, Paul Jouve l’a signée de son nom avec de la couleur rouge. C’est une pièce qui communique une grande puissance et qui donne aussi quelque trait de la relation entre un homme et une femme. Pour l’accrocher à l’un de vos murs, vous devez compter au moins vingt à trente mille euros, montant à laquelle l’enchère débute.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="2_5" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="3.23.3"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973-«-Lion-et-lionne-»-circa-1925.jpg" _builder_version="3.23.3" animation_style="fade"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973-«-Shere-Khan-le-tigre-»-1920.jpg" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

« Shere Khan le tigre » est une autre réalisation artistique à vendre durant la séance de vente aux enchères. Conçue par Paul Jouve en 1920, cette œuvre a été réalisée avec une exceptionnelle épreuve lithographique tirée sur papier fort à fond. Richement rehaussée à la gouache, l’œuvre reflète l’arrogance et la violence de Shere Khan. Défiant le roi de la Jungle, c’est un tigre qui communique une réflexion et une prise de décision. En bas à gauche de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom en couleur rouge. Pour distinguer votre mur avec ce tigre réverbéré, vous pouvez mettre un ordre  d'achat ou assiter à la vente en direct.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

En 1930, Paul Jouve a créé « Panthère assise », une œuvre artistique mise en vente durant la session de vente aux enchères. Faite avec de l’huile, cette œuvre a été dessinée sur un papier marouflé sur carton. Sans oublier sa signature en bas à droite, Paul Jouve transmet dans son art l’exotisme et l’éclat félin. Libre, la panthère assise communique une idée de sagesse et de contrôle de son monde extérieur.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973-«-Panthère-assise-»-circa-1930.jpg" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="3.23.3"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973-«-Tigre-au-repos-»-circa-1930.jpg" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

« Tigre au repos » figure dans la collection artistique de Paul Jouve créée en 1930. Affiché durant la séance de vente aux enchères, le montant de départ de la vente de cette œuvre va de douze à quinze mille euros. Le fauve artistique a été dessiné sur papier marouflé sur carton, en utilisant une technique mixte. L’œuvre reflète l’idée que même les plus forts ont besoin d’un moment de délassement et de relâche. En bas à droite de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom avec une couleur rouge.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="1_4" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

« Tigre marchant » est une œuvre de Paul Jouve qui sera mis en vente durant la séance de vente aux enchères. Conçue par l’artiste en1937, cette œuvre a été dessinée sur du papier marouflé sur carton. En bas de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom en couleur rouge. C’est une pièce qui communique une puissance supérieure et qui reflète aussi quelque trait de détermination et d’engagement. Pour l’accrocher à l’un de vos murs, vous devez compter au moins vingt à trente mille euros.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="3_4" _builder_version="3.23.3"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973-«-Tigre-marchant-»-circa-1937.jpg" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973-«-Attelage-de-buffles-macédoniens-».jpg" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

En 1920, Paul Jouve a réalisé « Attelage de buffles macédoniens ». Cette grande pièce impressionnante a été fabriquée sur panneau en utilisant de l’huile. Signée en rouge en bas à gauche, l’œuvre reflète les voyages aux États unis. L’artiste communique l’assemblage de l’aventure et de la persévérance.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

« Aigle » est une autre création artistique à vendre durant la séance de vente aux enchères. Conçue par Paul Jouve en 1929, cette œuvre a été réalisée avec une exceptionnelle épreuve lithographique tirée sur papier fort à fond. Richement rehaussée, l’œuvre reflète une grande puissance. Solitaire et audacieux, l’aigle est le symbole du courage, de la volonté et l’indépendance. En bas à gauche de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom en couleur rouge. Pour distinguer votre mur avec cet oiseau caractéristique de la force, vous devez avoir au moins quatre à six mille euros, montant de départ de l’enchère.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973.jpg" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

« Éléphant devant un temple accompagné d’un moine bouddhiste » figure dans la collection artistique à vendre de Paul Jouve. Créée en 1922, la pièce a été dessinée sur papier marouflé sur carton en utilisant la technique mixte. En bas à gauche de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom avec de la couleur rouge. L’œuvre artistique communique l’aventure et la sagesse asiatique. Le moine et l’éléphant sont les vrais écus de la sagesse. Une idée de réflexion et des pouvoirs de la pensée sont transmis à travers la pièce

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973-«-Éléphant-devant-un-temple-accompagné-d’un-moine-bouddhiste-»-circa-1922.jpg" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

En 1957, Paul Jouve a dessiné « Bermudes », une œuvre artistique mise en vente durant la session de vente aux enchères. Cette grande pièce impressionnante a été fabriquée sur papier marouflé sur carton en utilisant de l’huile. Signée en rouge en bas à droite, la pièce est titrée en bas à gauche. L’œuvre reflète la différence de couleur et de valeurs. L’artiste communique une réunion des êtres différents et un contrôle de leur lieu d’appartenance.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="1_2" _builder_version="3.23.3"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973-«-Bermudes-»-circa-1957.jpg" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.23.3"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="3.23.3"][et_pb_text _builder_version="3.23.3"]

« Cheval arabe harnaché sur fond de campement nomade » est une autre œuvre artistique à vendre durant la séance de vente aux enchères. Imaginée et créée par Paul Jouve en 1920, cette pièce a été réalisée sur carton en utilisant la technique mixte. L’œuvre reflète une grande robustesse. Singulier et intrépide, le cheval communique la volonté et la constance. En bas à gauche de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom. Pour distinguer votre mur avec cette admirable pièce, vous devez au moins avoir cinq à huit mille euros, montant de départ de l’enchère.

[/et_pb_text][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/06/PAUL-JOUVE-1878-1973-«-Cheval-arabe-harnaché-sur-fond-de-campement-nomade-»-circa-1920.jpg" _builder_version="3.23.3"][/et_pb_image][et_pb_cta title="Vente aux enchères dimanche 30 juin 2019 à 14h" button_url="https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/belle-vente-cataloguee-253421/" button_text="voir la vente" admin_label="Appel d'action" _builder_version="3.23.3" custom_button="on" button_font="||||||||"][/et_pb_cta][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

La Nocturne « Last Night With Courtauld »

Tous les premiers vendredis du mois, la Fondation organise une Nocturne pour voir et vivre autrement son bâtiment, ses œuvres et ses expositions.  La Nocturne de juin, dernière Nocturne dans le cadre de l’exposition des œuvres de la Collection Courtauld, investit les Terrasses de la Fondation. Pour l’occasion, la Nocturne prend un air Britishet met à l’honneur la scène musicale émergente anglaisecomme sagastronomie ou son humour qui ponctue les micro-visites.  De 19h à 22h30, Louise Chen,DJ résidente de la radio NTS invite les artistes londoniens Mafalda et Henry Wupour troisDJ sets électroniquesaux influences jazz, soul ou bossa, en partenariat avec la webradio NTS. Tout au long de la soirée, les médiateurs de la Fondation animent des micro-visites autour de l’exposition de la Collection Courtauld, en s’appuyant sur des expressions typiquement anglaises,choisies par les visiteurs. L’occasion de (re)découvrir l’exposition avant sa fermeture le 17 juin. En parallèle, La Cantine du Marché et Le «British Brasserie L’Entente»proposent aux noctambules un menu inspiré des pubs anglaissur les Terrasses de la Fondation.  Tarif unique de 10€ pour la Nocturne (5€ pour les -18 ans, artistes et demandeurs d’emplois). Réservations sur www.fondationlouisvuitton.fr  Service de navettes spécialement étendu, pour coïncider avec les horaires d’ouverture de la Fondation.  PROGRAMME SUR LES TERRASSES, DE19HÀ22H30 DJ SETS EN COLLABORATION AVEC NTS RADIO LOUISE CHEN + GUESTS NTS Radio est une webradio londonienne de référence créée en 2011. Au départ radio pirate, aujourd’hui installée également à Manchester, Shanghai et Los Angeles, NTS cherche à pallier un manque de diversité et de radicalité sur les antennes anglaises.  On y trouve de la minimal techno au postpunk en passant par le grime et le neo‐classique, la crème de la scène locale underground et des djs internationaux.  A l’occasion de la Nocturne, la Fondation Vuitton invite Louise Chen, DJrésidente de la radio, à programmer cette soirée. Elle a choisi de s’entourer de Mafalda et Henry Wu, deux habitués de NTS. Leurssetsseront enregistrés et diffusés en juin, juillet et août lors du show de Louise Chen, CHENTS. 19h –20h: DJ Set  Mafalda Mafalda est une artiste portugaise, basée à Londres. Sa musique aux multiples influences navigue entre le jazz, la musique du monde, la bossa nova, la soul et le funk.Elle est la co-créatrice, avec le duo Floating Points, des soirées et du label You’re A Melody.  20h –21h30: DJ Set  Louise Chen Passionnée de musique depuis toujours, Louise Chen a commencé sa carrière de DJ en fondant les soirées Girls Girls Girls en2012 au Social Club à Paris. Fan de hip-hop, son parcours l'a menée à explorer les originaux des samples et à se plonger dans la Soul, le Jazz, le Boogie, le Disco et enfin la House.  21h00 –22h20: DJ Set  Henry Wu Henry Wu – aussi connu sous le nom de Kamaal Williams - est originaire du quartier de Peckham, au Sud de Londres. Il est considéré comme l’un des artistes émergents les plus prometteurs de ces dernières années. Sa musique s’approprie les codes du funk, de la soul et du jazz pour mieux les retranscrire dans une écriture house orientée vers le dancefloor.  BAR ET FOOD  LA CANTINE DU MARCHÉ& «LE BRITISH BRASSERIE L’ENTENTE» La Cantine du marché passe à l’heure anglaise.Le bar prend des airs de pub estival avecun Pimm's cocktail typique, une lager artisanale, un iced tea ou apple juice bio. Elle invite à ses côtés «Le British Brasserie L’Entente». Inspiré par la cuisine traditionnelle britannique, mais très ciblé sur les produits de terroir français, L’Entente propose un steak sandwich sauce stilton & English mustard, une salade de haddock & smoked salmon, et, en dessert, un chocolate cake gourmand. A déguster sur les terrasses. DANS LES GALERIES, DE 19HÀ 22H30 MICRO-VISITES  Toutes les 30 min aux points indiqués «micro-visites»; Niveaux -1, 1 et 2  «Do you speak English ?» Choisissez une expression «soBritish» en résonnance avec une sélection d'œuvres des expositions et laissez-vous conduire au gré de votre pioche par l’un des médiateurs culturels. Informations pratiques Réservations :  Sur le site www.fondationlouisvuitton.fr

Palm Beach Modern Auctions offre des œuvres d’art de premier ordre, design du milieu du siècle.

WEST PALM BEACH, FLA - Ce n'est pas un hasard si de nombreux noms figurant sur les listes des collectionneurs d'art "les plus recherchés" du XXe siècle figurent également sur la liste des ventes aux enchères du Palm Beach Modern pour le samedi 25 mai. La plupart des œuvres d'art qui seront vendues aux enchères proviennent de prestigieuses collections privées, institutionnelles ou de galeries d'art et reflètent un haut niveau d'expertise. De plus, l'offre de 532 lots d'art moderne et de design comprend des collections privées de meubles design, une collection d'art décoratif et d'art décoratif pour les voyageurs du monde entier et des sculptures monumentales Larry Mohr d'une collection corporative du sud de la Floride. Le chic intemporel des meubles modernes du milieu du siècle dernier donne le ton à la vente. Dix lots de meubles Knoll recherchés proviennent directement d'un collectionneur qui a acheté la plupart des pièces directement de la salle d'exposition du fabricant à Manhattan. L'ameublement a été choisi expressément pour les maisons du consignateur à Palm Beach, en Floride, et à Easthampton, dans l'État de New York. Les points saillants comprennent deux modèles de Florence Knoll : une causeuse et un canapé, de 500 $ à 800 $ ; et une paire de chaises longues "Parallel Bar" modèle 51 dans une teinte vanille froide, entre 1 000 $ et 2 000 $. Il n'est pas difficile de créer une salle de séjour authentique au milieu du siècle lorsque le choix de mobilier comprend des chaises classiques et des tables "Tulip" d'Eero Saarinen pour Knoll, ou une paire de chaises longues Fabricius & Kastholm (allemandes/danoises) "Grasshopper", dont le prix est estimé entre 10.000 et 20.000$. Une belle sélection de tables basses comprend une table "Barcelona" de Mies van der Rohe pour Knoll, un rare et frappant modèle Paul Evans de 1972 pour Directional, 5 000 $ à 8 000 $, et une belle table Sol Lewitt "grid", comme le montre la référence Sol Lewitt : A Retrospective, entre 8 000 $ et 12 000 $. D'une collection privée de la Floride, A Gio Ponti for Singer & Sons table en noyer, laiton et verre est référencée dans le livre de Laura Falconi sur le célèbre designer italien et devrait rapporter entre 10 000 $ et 15 000 $. En tête de la catégorie des beaux-arts se trouve un important Franz Kline (American, 1910-1962) Expressionniste abstrait, huile sur papier, signé par un artiste et mesurant 26,5 x 23,5 pouces (encadré). Il est accompagné d'un vaste fonds d'archives de documents relatifs à sa propriété antérieure, y compris des documents relatifs à l'acquisition et à la cession de l'œuvre par le Metropolitan Museum of Art. L'estimation de pré-vente est de 50 000 $ à 80 000 $. Dix tirages anciens et remarquables d'Alex Katz (américain, né en 1927-) de plus petites éditions ont été confiés à Brooke Alexander, galeriste et éditrice de renom. Large Head of Vincent, une aquatinte signée sur papier, éd. 49/50, est estimée entre 3 000 $ et 5 000 $. Également de la Brooke Alexander Gallery, deux importantes peintures abstraites à l'encaustique de Peter Alexander (américain, né en 1939) de 1970, intitulées Yellow et Blue, respectivement, portent des estimations individuelles de 10 000 $ à 15 000 $. L'un des artistes contemporains britanniques les plus admirés, David Hockney (né en 1937), est représenté dans la vente avec Pool Made with Paper et Blue Ink, de sa série "Paper Pools". L'œuvre signée en 1980, numéro 66 d'une édition de 1 000 exemplaires, est entrée avec une estimation de 8 000 $ à 12 000 $. Couleur, taille et fantaisie s'unissent dans Les bougies (Agrafage et découpe VII) de Frank Stella (américain, né en 1936). Le collage, la lithographie et la sérigraphie sur papier de 1992 portent au verso l'étiquette Irving Galleries, Palm Beach et sont accompagnés du reçu et de l'évaluation originaux. Mesurant 59 pouces par 49,75 pouces (encadré), il arrive aux enchères avec une estimation de 8 000 $ à 12 000 $. Un portrait sensible sur toile d'une mère et de son enfant dans un cadre verdoyant est l'œuvre indubitable de Le Pho (vietnamien/français, 1907-2001). Mesurant 27,25 x 32 po (encadré), le tableau fait partie d'une collection privée depuis 2005 et est estimé entre 20 000 $ et 40 000 $. Larry Mohr (American, 1921-2013) était un sculpteur accompli connu pour ses grandes œuvres d'art en bronze et en aluminium composées de poutres en I soudées et boulonnées. Trois de ses plus belles sculptures extérieures ont été données par l'artiste à MorseLife Health System de West Palm Beach. Le produit de la vente de ces œuvres, dont les estimations vont de 3 000 $ à 8 000 $, profitera à MorseLife, dont les établissements résidentiels et les programmes améliorent la vie des aînés dans la collectivité. Parmi les autres points saillants de la vente aux enchères, mentionnons la collection enviable de verre, de céramique et de mobilier d'atelier contemporains de la marchande d'art Donna Schneier, ainsi qu'une collection de Port Ste Lucie, en Floride, des objets d'art et de sculptures latino-américains, des objets précolombiens bien documentés, des cannes de marche acquises lors de voyages dans le monde. Le 25 mai, les Jardins de sculptures Ann Norton de West Palm Beach ont également mis aux enchères des œuvres d'art qui ont été cédées par les Jardins de sculptures Ann Norton pour aider à financer leurs programmes éducatifs. L'envoi comprend des collections de peintures de deux impressionnistes européens : Dietz Edzard (allemand, 1893-1963) et Suzanne Eisendieck (polonaise, 1908-1998). Bien qu'ils soient mariés, les artistes se sont bâtis leur propre carrière indépendante et couronnée de succès. Les frais d'acquisition pour les œuvres d'art de la vente aux enchères ont été fournis par leur fille, Christine Edzard Goodwin.  

Franck Riester, ministre de la Culture, inaugure le Pavillon français à la 58e Exposition Internationale d’Art de Venise 

  Un an après la désignation de l’artiste Laure Prouvost pour représenter la France, Franck Riester, ministre de la Culture, était à Venise ce mercredi 8 mai où il a inauguré le Pavillon français à la 58e Exposition Internationale d’Art – La Biennale di Venezia, aux côtés de Paolo Barratta, Président de la Biennale, et de Pierre Buhler, Président de l’Institut français. L’oeuvre est à découvrir dans les Giardinide la Biennale du 11 mai au 24 novembre 2019. Lauréate du prestigieux Turner Prize en 2013, Laure Prouvost a conçu le projet Deep See Blue Surrounding You / Vois Ce Bleu Profond Te Fondre en écho au contexte de Venise, ville flottante conçue sur l’eau et par l’eau, et à celui du Pavillon français situé au cœur des Giardini, cet immense jardin où se cotoient de 28 pavillons nationaux parmi les 89 pays représentés cette année. Le ministre de la Culture a salué la pertinence de la proposition artistique : « Pour un artiste, accepter de représenter la France à la Biennale de Venise est une responsabilité importante. Il s’agit d’assurer la représentation nationale, dans un monde où la réalité est celle d’un art qui circule à travers les continents. Laure Prouvost s’est emparée de ce paradoxe, inhérent au projet, pour interroger plus largement la notion de l’identité, si importante et tellement sensible dans nos societes actuelles. » Il poursuit : « Les relations entre générations, la mémoire, le langage et sa traduction, la fiction sont quelques-uns des ressorts de l’épopée collective que propose l’artiste. Ce qui marque dans cette proposition que fait Laure Prouvost pour la Biennale de Venise, ce sont les valeurs qu’elle met en jeu, forgéees sur l’altérité, la bienveillance et l’humanisme, l’attention qu’elle porte à son environnement. » L’artiste Laure Prouvost: « J’aime questionner ce que nous présentons et représentons, qui nous sommes et où nous en sommes, aussi bien personnellement qu’à l’échelle de l’humanité. Avoir l’opportunité de représenter la France est pour moi à la fois un immense honneur, et une immense chance de pouvoir poursuivre ma démarche, cette quête vers un ailleurs idéal nous permettant d’apprendre à mieux nous connaitre, en tant qu’hommes, femmes, jeunes, vieux, d’origine française ou étrangère. » Elle précise « J’ai travaillé avec en tête l’idée de la pieuvre, et mon projet pour le Pavillon français propose, de manière métaphorique, une immersion dans le ventre d’un animal tentaculaire un peu inconnu pour trouver qui nous sommes. » La commissaire Martha Kirszenbaum abonde : « La pieuvre Deep See Blue Surrounding You / Vois Ce Bleu Profond Te Fondre a, en quelque sorte, une tête qui est l’oeuvre filmique et fictionnelle diffusée au centre du Pavillon. Il s’agit d’un voyage initiatique — de la banlieue parisienne au nord de la France, du Palais du Facteur Cheval à la mer Mediterranee — jusqu’à Venise et au Pavillon français. De cette tête découle une installation composée d’objets vestiges du film, de la résine, de la terre, du verre, des plantes ou encore de la vapeur d’eau, à laquelle s’ajoutent des performances. L’installation en quelque sorte une extension sensorielle du film, où le spectateur est invité à trouver sa place. Laure Prouvost souhaite qu’avec son histoire, son ressenti, il vienne enrichir l’experience de l’oeuvre et qu’il se sente aussi devenir un tentacule de ce projet. »   Après Sophie Calle et Annette Messager, récompensée du Lion d’Or pour son installation Casino en 2011, Laure Prouvost est la troisième femme à s’inscrire dans l’histoire du Pavillon français. Laure Prouvost a été choisie pour représenter la France par le ministre de la Culture et le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères en mai 2018, sur proposition d’un comité de sélection composé de six experts de l’art contemporain:  Guillaume Désanges, critique d’art et commissaire d’exposition ; Gilles Fuchs, président de l’Association pour la Diffusion Internationale de l’Art Francais (ADIAF) ; Christine Macel, conservatrice en chef, Musée national d’art moderne (MNAM) – Centre Pompidou ; Sandra Patron, directrice du Musée régional d’art contemporain Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, Sérignan ; Jean-Marc Prevost, directeur du Carre d’art, Musée d’art contemporain de Nîmes ; Annabelle Ténèze, directrice générale des Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse ; ainsi que de trois représentants institutionnels : Laurence Auer, directrice de la culture, de l’enseignement, de la recherche et du réseau au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ; Béatrice Salmon, directrice adjointe chargée des arts plastiques au ministère de la Culture ; Pierre Buhler, Président de l’Institut francais.   Le projet du Pavillon français est mis en œuvre par l’Institut français, établissement public en charge de l’action culturelle extérieure de la France, sous la double tutelle des ministères de l’Europe et des Affaires étrangères et de la Culture. La production déléguée est assurée par l’agence ARTER. Avec le soutien du CHANEL Fund for Women in the Arts and Culture. En partenariat avec ARTER ; La Fondation des Artistes ; Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse ; LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut ; DUNE Productions ; Cité internationale des arts ; Galerie Nathalie Obadia ; carlier | gebauer ; Lisson Gallery ; The Art Newspaper ; Les Inrocks.   Laure Prouvost Née à Croix-Lille en 1978, Laure Prouvost s'installe à Londres en 1999 et étudie au Central Saint Martins College of Art and Design, puis au Goldsmiths College.Martins College of Art and Design, puis au Goldsmiths College.En 2011, elle remporte le Max Mara Art Prize for Women. Le Turner Prize lui est attribué en 2013. Elle est représentée par les galeries Nathalie Obadia (Paris, Bruxelles), Lisson Gallery (Londres, New York) et Carlier Gebauer (Berlin). Expositions personnelles récentes : Palais de Tokyo (2018) ; Walker Art Center, Minneapolis (2017) et Miami (2018) ; Hangar Bicocca, Milan (2016) ; MMK, Francfort (2016) ; Musée d’art contemporain de Rochechouart (2015).   Martha Kirszenbaum Née en 1983 à Vitry-sur-Seine, Martha Kirszenbaum est une commissaire d’exposition et critique d’art basée à Paris et à Los Angeles. Elle est diplômée en histoire politique et cultural studies de Sciences Po Paris et de Columbia University à New York. Elle est la commissaire du Pavillon français lors de la 58e édition de la Biennale internationale d’art de Venise, choisie par Laure Prouvost. La biennale de venise 

SALON RÉTROMOBILE 2019 : RECORD DE FRÉQUENTATION AVEC 132 000 VISITEURS

Le Salon Rétromobile clôture la Paris Classic Car Week ce dimanche 10 février, avec un record de fréquentation :

132 000 passionnés sur 5 jours d’exposition. Le Salon dépasse ainsi les 130 000 visiteurs et par la même occasion, son record de fréquentation obtenu en 2015 avec la vente des voitures de la Collection Baillon (121 884 visiteurs). Chaque année, ce sont des milliers d’amateurs internationaux qui se pressent pour admirer les carrosseries éblouissantes, découvrir les lignes et courbes d’un autre temps, et s’émerveiller devant toutes les expositions inédites préparées avec soin par les équipes du Salon.

Cette année, Rétromobile a réuni pas moins de 620 exposants, près de 1 000 véhicules répartis sur les 3 halls, totalisant ainsi 72 000 m2 d’exposition, l’équivalent de 7 terrains de football. Un travail récompensé par un visitorat record qui confirme le succès et l’attractivité du salon auprès du grand public.
UNE ÉDITION MÉMORABLE Petits et grands amateurs d’automobiles ont eu le plaisir de découvrir ou redécouvrir des modèles parfois inédits et d’autres bien connus du grand public :
 
Animations phares de cette édition : le géant du désert, le Berliet T100 qui a ébloui par ses dimensions spectaculaires ou encore les 60 bougies de la mythique Mini ! Les constructeurs ont également répondu présent avec des expositions inédites autour de leurs anniversaires (Citroën, Renault, Bentley, Bugatti, Honda, etc.) ; Les animations insolites avaient comme chaque année leur place sur le Salon : à l’image de la réunion de 14 Bédélia sur les 19 toujours existantes, le retour du Club des Teuf-Teuf et du musée des Blindés dans l’enceinte du Salon mais également à l’extérieur en démonstration dynamique ; Les nouveautés de cette édition : un focus sur les deux-roues avec l’exposition Gnome et Rhône et l’espace de vente de motos de collection Et parce que l’automobile de collection reste accessible, une exposition de vente dédiée aux automobiles à -25 000€ a su ravir les collectionneurs avec 75% des véhicules vendus !
Fins connaisseurs, amateurs d’automobiles rares, dénicheurs de petites pépites inconnues et collectionneurs en quête de pièces, ils ont tous répondu présent ! EN 2020, LE SALON RÉTROMOBILE CÉLÉBRERA SON 45ÈME ANNIVERSAIRE... RENDEZ-VOUS DU 5 AU 9 FÉVRIER À PARIS AU PARC DES EXPOSITIONS DE LA PORTE DE VERSAILLES

Autolib à vendre relookées par Jazzu et Rose-Agathe Steiner

Deux voitures électriques AUTOLIB restylées à vendre : 

Bidtween organise une vente exceptionnelle dès le dimanche 20 janvier sur son site bidtween.com. Deux modèles de la Bolloré Car désignée au départ par Pininfarina seront relookés par deux artistes reconnus Rose-Agathe Steiner et Jazzu, le samedi 19 janvier en direct  du marché Malassis au marché des Puces de Saint-Ouen. Une performance qui sera diffusée en direct sur la chaine TV bidtween.  Vous vous dites un jour, j’aurai ma voiture électrique et bien c’est le moment. Vous allez pouvoir acquérir la Blue Car, la plus originale de la place de Paris.  C’est un veritable événement à occasion de Maison et Objets au Marché Malassis, organisé par Patrick Mathieu avec deux grands artistes.

Deux voitures électriques AUTOLIB restylées à vendre : 

Bidtween organise une vente exceptionnelle dès le dimanche 20 janvier sur son site bidtween.com. Deux modèles de la Bolloré Car désignée au départ par Pininfarina seront relookés par deux artistes reconnus Rose-Agathe Steiner et Jazzu, le samedi 19 janvier en direct  du marché Malassis au marché des Puces de Saint-Ouen. Une performance qui sera diffusée en direct sur la chaine TV bidtween.  Vous vous dites un jour, j’aurai ma voiture électrique et bien c’est le moment. Vous allez pouvoir acquérir la Blue Car, la plus originale de la place de Paris.  C’est un veritable événement à occasion de Maison et Objets au Marché Malassis, organisé par Patrick Mathieu avec deux grands artistes. La performance durera plusieurs heures devant le public et les téléspectateurs de bidtween. 

Un réseau de rechargement de voitures électriques en fonction depuis janvier 2019

Vous le savez sans doute mais les autolib ne sont plus en location courte durée à Paris. Le service de Bolloré Car n’est plus disponible la Mairie de Paris a mis fin au contrat.  Vous allez pouvoir acquérir un bout de l’histoire  et de la révolution de la mobilité urbaine.  Vous vous demandez en lisant cet article, acheter une autolib devenu une œuvre d’art unique roulante, c’est une bonne idée mais comment la recharger? Et bien, le rechargement est possible à Paris pour votre modèle de voiture original. La mairie de Paris vient de remettre les bornes de recharges en marche avec un abonnement à prix réduit, vous allez pouvoir faire le plein en toute tranquillité et sans payer le stationnement. Un maillage de stations à Paris est unique dans le monde et il faut profiter ce réseau incroyable.  En dehors des bornes Autolib et en région Ile de France, votre citadine peut se recharger aussi dans certains parking et dans certains centres commerciaux. 

Des voitures d’occasion revisitées et en état de marche 

Acheter et Rouler dans une voiture tout électrique unique peinte par deux grands artistes du street-art et du pop Art ose-Agathe Steiner et Jazzu. Bien entendu, vous trouverez sur le marché des Autolib' ou la Bolloré Car d'occasion et moins chers mais ces deux modèles seront vraiment uniques. En vente sur bidtween à partir du 20 janvier 2019. Rendez-vous sur bidtween en direct le samedi 19 janvier. 

Autolib for sale revamped by Jazzu and Rose-Agathe Steiner

Two restyled electric AUTOLIB cars for Sale: 

Bidtween organises an exceptional sale from Sunday 20 January on its website bidtween.com. Two models of the Bolloré Car originally designated by Pininfarina will be revamped by two renowned artists Rose-Agathe Steiner and Jazzu, on Saturday, January 19 live from the market misseated at the flea market of Saint-Ouen. A performance that will be broadcast live on the TV channel Bidtween.  You say one day, I will have my electric car and well it is the time. You will be able to acquire the Blue Car, the most original of the Place de Paris.  It is a veritable event of house and objects in the market, organized by Patrick Mathieu with two great artists. [Embed] https://youtu.be/vfkU6k029IA [/embed]

Two restyled electric AUTOLIB cars for Sale: 

Bidtween organises an exceptional sale from Sunday 20 January on its website bidtween.com. Two models of the Bolloré Car originally designated by Pininfarina will be revamped by two renowned artists Rose-Agathe Steiner and Jazzu, on Saturday, January 19 live from the market misseated at the flea market of Saint-Ouen. A performance that will be broadcast live on the TV channel Bidtween.  You say one day, I will have my electric car and well it is the time. You will be able to acquire the Blue Car, the most original of the Place de Paris.  It is a veritable event of house and objects in the market, organized by Patrick Mathieu with two great artists. The performance will last several hours in front of the audience and viewers of Bidtween. 

A recharging network of electric cars in operation since January 2019

You probably know but the Autolib are no longer in short term rentals in Paris. The service of Bolloré Car is no longer available the city hall of Paris has terminated the contract.  You will be able to acquire a piece of history and the revolution of urban mobility.  You wonder by reading this article, buying a autolib become a unique work of art rolling, it's a good idea but how to recharge it? Well, reloading is possible in Paris for your original car model. The city hall of Paris has just handed over the Rechargers in operation with a discount subscription, you will be able to refuel in peace and without paying the parking. A mesh of stations in Paris is unique in the world and you have to enjoy this incredible network.  Outside the Autolib terminals and in the Ile de France region, your city dweller can also recharge in some parking lots and in some shopping malls. 

Used Cars revisited and in working order 

Buy and ride in a single electric car painted by two great street-art artists and Pop Art ose-Agathe Steiner and Jazzu. Of course, you will find on the market of Autolib ' or Bolloré because of used and cheaper but these two models will be truly unique. For sale on Bidtween from January 20, 2019. Visit Bidtween Live on Saturday, January 19th. 

Gustave Caillebotte: View of the Petit-Gennevilliers from the "pit of alms"

[et_pb_section admin_label = "section"] [et_pb_row admin_label = "row"] [et_pb_column type = "4_4"] [et_pb_text admin_label = "Text" background_layout = "light" text_orientation = "justified" text_font_size = "17" use_border_color = "off" border_color = "#ffffff" border_style = "solid"] Browse eye this landscape facing Gustave Caillebotte asked his easel and enter this place so dear to the artist. Learn more [/ et_pb_text] [/ et_pb_column] [/ et_pb_row] [/ et_pb_section]
Retour en haut de page
Le produit a été ajouté à votre panier