Rechercher

Une sculpture de Claude Lalanne aux enchères

Une sculpture de Claude Lalanne acquise directement auprès d'un artiste pourrait rapporter 150 000 dollars à la vente aux enchères de Heritage Design

L'événement met également en vedette l'entreprise de mode japonaise Comme des Garcons

DALLAS, Texas (16 septembre 2020) - La Petite Fille à la Poule de Claude Lalanne pourrait rapporter 150 000 dollars ou plus aux enchères de design de Heritage Auctions, le 13 octobre.

"L'œuvre de François-Xavier et Claude Lalanne est très appréciée et cette sculpture (estimation : 100 000-150 000 dollars), en particulier, est restée au centre des foyers de notre client, d'abord à Paris puis à Los Angeles, pendant plus de trois décennies", a déclaré Brent Lewis, directeur du design de Heritage Auctions. "Il a été acquis directement auprès des artistes lors d'une visite de leur atelier en dehors de Paris et constitue un exemple extraordinaire de la vision artistique unique de Les Lalanne".

Heritage propose également une collection de près de 100 pièces rares de Comme des Garcons, la légendaire entreprise de mode japonaise, chacune conçue par le fondateur Rei Kawakubo ou Junya Watanabe. CDG est l'une des maisons de mode les plus innovantes du siècle dernier et une enquête sur le travail de Kawakubo s'est tenue au Metropolitan Museum of Art de New York en 2017. Cette collection soigneusement assemblée comprend une variété d'œuvres montrant l'approche avant-gardiste que Kawakubo et ses collaborateurs ont adoptée pour l'art de la mode.

La table à manger de Mathieu Matégot, conçue en 1958, 1982 (estimation : 30 000 à 50 000 dollars) reflète la préférence de l'artiste pour l'utilisation du métal comme l'un de ses matériaux favoris. Ce rare modèle de table a été conçu et exposé en 1958, au Salon des Arts ménagers de Paris, dans une pièce appelée "Salon-terrasse d'une villa". La base, composée de rangées architecturales et angulaires de colonnes en métal patiné noir et en laiton, accueille le plateau original en verre sculpté, et présente la prédilection de Mategot pour la combinaison de formes biomorphiques avec des supports rectilignes restreints.

L'Important Vase de René Buthaud, vers 1925 (estimation : 20 000 à 30 000 dollars) a été exposé à l'Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes à Paris en 1925, et au Musée des arts décoratifs de la Ville de Bordeaux, "R Buthaud Ceramiques" en 1976. Buthaud était sans doute le céramiste parisien le plus influent des années 1920 et reste exceptionnellement important dans l'histoire de l'Art déco français.

Un autre point fort de la vente est une paire d'urnes extrêmement rares de Gio Ponti. Le légendaire architecte et designer italien Gio Ponti s'est donné pour mission de faire connaître au monde entier sa vision inspirée du modernisme, qui a débuté au début du XXe siècle et s'est poursuivie tout au long de sa longue et prolifique carrière. Dans les années 1920, il a rejoint le fabricant de céramique Richard Ginori pour créer de nouveaux objets décoratifs correspondant à sa vision. Sous la direction de Ponti, Ginori a créé des services de table, des vases, des charges et bien d'autres choses encore, incroyablement élégants et sophistiqués, dans un style légèrement néoclassique, et avec une décoration colorée et nuancée. Leur collaboration fut si fructueuse que Ginori reçut deux grands prix lors de la célèbre Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes à Paris en 1925. Il s'agit d'une paire d'urnes extrêmement rares (estimation : 8 000 à 12 000 dollars), aux couleurs variées, créées pendant cette période fructueuse chez Ginori et conçues par Ponti.

Les vases ont été consignés par un couple du Texas qui les a retenus lors d'une vente de succession, car quelque chose de la paire héritée semblait "spécial", selon les consignataires. Leur penchant a été confirmé par les experts de Heritage Auctions et par Brian Kish, conservateur et spécialiste de l'architecture et du design italien du XXe siècle et membre associé des archives de Gio Ponti. De la série "Lancesca" de Ponti de 1926, chaque vase présente un corps en forme de cloche inversé, peint à la main avec une diagonale exagérée de marches en trompe-l'œil en violet et vert pastel, sur un socle avec des bandes dorées. Le design géométrique de la surface est complété par les poignées en forme d'acanthe très stylisées, moulées de chaque côté du corps. Selon Kish, les multiples marquages sur les urnes indiquent qu'elles ont été produites comme pièces d'exposition uniques ou pour une série très limitée.

Le canapé de Paul Rudolph du Rudolph Penthouse, 23 Beekman Place, vers 1975 (estimation : 6 000-8 000 $) vient de l'appartement de l'artiste à New York, qui était l'un des projets les plus ambitieux de Rudolph. Le triplex expérimental à plusieurs niveaux était rempli de meubles sur mesure qu'il avait conçus ; après sa mort, il a été acheté par les grands collectionneurs et experts en design et en architecture du XXe siècle, Michael et Gabrielle Boyd, qui ont commencé à restaurer la maison' ; ils ont conservé ce canapé dans leur collection personnelle pendant de nombreuses années.

Une chaise transplastique Fernando et Humberto Campana, 2006 (estimation : 5 000 à 7 000 dollars) provient d'une collection qu'ils ont introduite en 2007 avec une exposition à l'Albion Gallery de Londres. Constituée de sièges aux configurations variées, y compris des chaises à un siège comme le lot proposé, ainsi que des bancs biomorphiques plus grands avec des sièges multiples aux formes et aux formes incongrues, les sièges en plastique sont maintenus dans des extensions d'une fibre naturelle brésilienne appelée Apui, modifiant les formes originales, plus familières. Les créations semi-organiques des frères Campana, comme la chaise offerte, reflètent leur vision d'une tendance à remplacer les pièces d'osier dans les terrasses et les cafés extérieurs brésiliens par des pièces en plastique.

Le designer et décorateur français Mattia Bonetti a commencé sa carrière il y a plusieurs décennies, et a passé de nombreuses années à collaborer avec la designer Elizabeth Garouste, créant des meubles uniques, curieux et luxueux à Paris et dans les grands centres du monde. Ce tableau, datant de 1990 (estimation : 2 000-3 000 dollars), a été acheté directement par des collectionneurs d'art de Los Angeles qui ont rempli leur maison d'œuvres des designers, et y sont restés jusqu'à présent. Il a été exposé dans des galeries du monde entier ; ses œuvres font partie des collections du Centre Georges Pompidou, Paris, du Musée des Arts Décoratifs, Paris et du Cooper-Hewitt Design Museum, New York entre autres.

La vente aux enchères comprendra une belle sélection de verres de studio provenant d'une importante collection européenne, dont des œuvres de Yoichi Ohira, Michael Glancy, Toots Zynsky et Dan Dailey.

 

Voir la vente

Record d’enchères pour des bandes dessinées : 9,5 M de dollars

Les ventes aux enchères de bandes dessinées à guichets fermés rapportent 9,5 millions de dollars aux enchères du patrimoine
Le tableau de la princesse de Mars se vend 1,2 million de dollars ; Pokémon établit un record mondial du 10 au 13 septembre
DALLAS, Texas (14 septembre 2020) - Un chef-d'œuvre historique peint par une légende. Une version ancienne d'un titre de jeu vidéo bien connu. Une collection de cartes de jeu en boîte vendues pour un montant record. Des centaines de couvertures et d'intérieurs de bandes dessinées ainsi que d'autres pièces originales peintes au crayon par des comédiens et des légendes. Et un défilé de titres allant des débuts de la bande dessinée à son époque moderne, dynamique et évocatrice.
Tout cela, et bien d'autres choses encore, a été proposé lors de l'événement Comics & Comic Art de Heritage Auctions, qui s'est déroulé sur quatre jours, du 10 au 13 septembre. Et lorsque la vente aux enchères s'est terminée, le prix total réalisé était aussi impressionnant que l'assortiment présenté : 9 509 226 dollars.
Tout aussi remarquable a été le nombre d'enchérisseurs qui ont placé des offres pour cette vente aux enchères via le site web de la maison de vente aux enchères de Dallas tout au long de l'événement : près de 4 400.
"Sur les 1 074 lots proposés lors de la vente, pas un seul n'a été invendu", a déclaré James Halperin, co-fondateur de Heritage Auctions. "Cela signifie que nous mettons les bonnes pièces sur le marché au bon moment".
La vente aux enchères a débuté avec le tableau de Frank Frazetta La princesse de Mars (1970), l'une des pièces les plus identifiables et les plus influentes de la carrière de l'artiste, vendue jeudi pour 1,2 million de dollars. Ce fut un coup d'envoi remarquable et passionnant pour l'événement de quatre jours Comics & Comic Art de Heritage Auctions.
La princesse de Frazetta n'était pas seule à briser les attentes de pré-enchère pendant la première session de l'événement. L'art de Lee Elias, maintenant iconique, ornant la couverture de Chamber of Chills No. 19 (Harvey, 1953), publié en 1953, s'est vendu pour 174.000 $ après un tour d'enchères fougueux. La page 9 de Journey Into Mystery (Marvel, 1968) n° 112 s'est vendue à 120 000 dollars, ce qui n'est pas surprenant compte tenu des artistes impliqués (le légendaire Jack Kirby et son encreur de longue date, Chic Stone) et des personnages (Hulk et Thor).
Et la page de garde de John Buscema et George Klein pour The Avengers (Marvel, 1968) n° 58 s'est vendue à 90 000 dollars. Cette pièce intervient deux ans après les débuts de Black Panther dans le film Fantastic Four (Marvel) n° 52 de Jack Kirby en 1966, et marque le deuxième plongeon solo de T'Challa. La pose de Buscema, celle de la Panthère traquant sa proie, allait définir le personnage pour les décennies à venir, dans la bande dessinée et à l'écran, tel qu'il était représenté par feu Chadwick Boseman, abattu le 28 août après une bataille de quatre ans contre le cancer du colon.
Les acheteurs se sont également emparés de numéros marquants : Un exemplaire de Superman n° 1 (DC, 1939), vendu à 348 000 dollars. Le numéro d'Action Comics n°7 (DC, 1938), qui était au centre de l'affaire portée devant la Cour fédérale et impliquant l'imitateur Wonder Man (Fox), s'est vendu 204 000 dollars. Et un exemplaire de The Incredible Hulk (Marvel, 1974) n° 181 classé CGC NM/MT 9,8 a réalisé 49 200 dollars.
Le coffret Pokémon scellé se vend à 198 000 $, un record mondial
Un rare booster Pokémon scellé a battu le record du monde de la série lors de la première journée de l'événement en se vendant pour 198 000 dollars. Le coffret de base scellé Pokémon First Edition (Wizards of the Coast, 1999) a dépassé de loin son estimation de 80 000 dollars et plus avant la vente aux enchères, avant même le début des enchères en direct.
"Des coffrets comme celui-ci, surtout dans un état aussi extraordinaire et scellés dans du film plastique, sont devenus des raretés indéniables", a déclaré Jesus Garcia, assistant du superviseur des opérations BD et BD de Heritage Auctions. "Le précédent record, de 78 000 dollars, établi par Heritage Auctions a été établi en février 2019. Ce résultat - plus que le double de la note précédente - montre simplement que la popularité et la demande de ces cartes ne montrent aucun signe de ralentissement".
Premier coffret jamais réalisé, ce booster vient d'une impression très basse et comprend 396 cartes réparties dans 36 booster packs, chacun contenant 11 cartes. Comme le coffret n'est pas ouvert, il est probable que la plupart ou la totalité des cartes soient en état de conservation.
Les autres points forts comprennent, entre autres, les suivants :
- 120 000 dollars : le projet de préservation des bandes dessinées de la Q-Collection, un lot unique de plus de 700 articles, le meilleur projet de préservation de bandes dessinées au monde
- 102 000 dollars : Batman #1 (DC, 1940) CGC GD+ 2,5
- 96 000 $ : Bandes dessinées Alex Raymond Flash Gordon et Jungle Jim Sunday Art original daté du 11-19-39 (King Feature, 19 novembre 1939)
- 90 000 dollars : Captain America Comics #1 (Timely, 1941) CGC GD 2.0
La prochaine vente aux enchères de signatures de BD et de BD de Heritage Auctions aura lieu du 19 au 21 novembre, les envois étant acceptés jusqu'au 29 septembre. Les enchères débuteront vers le 30 octobre sur HA.com.

Heritage Auctions est la plus grande maison de vente aux enchères d'art et d'objets de collection fondée aux États-Unis, et le plus grand commissaire-priseur d'objets de collection au monde. Heritage possède des bureaux à New York, Dallas, Beverly Hills, San Francisco, Chicago, Palm Beach, Londres, Paris, Genève, Amsterdam et Hong Kong.

Artcurial Motors : Succès pour la vente André Trigano

Le 13 septembre se déroulait la vente aux enchères de la collection d'André Trigano organisée par Artcurial Motors. Le résultat total de la vente est de 4 033 162 euros. Une vraie réussite encore une fois pour la maison de ventes spécialisée. Le clou de la vente fut la vente de la Lamborghini 400 GT 2+2, que monsieur Trigano a acquise en 1967. Les enchérisseurs se sont battus et la Lamborghini s'est envolée pour 400 000 euros.

André Trigano, 95 ans a assisté à la vente sur place à Gibel perché sur une passerelle avec un écran pour assister au Live et son catalogue papier pour griffonner les prix de vente.

 

Voir les résultats de la vente

LA BIENNALE PARIS CHEZ CHRISTIE’S

« LA BIENNALE PARIS CHEZ CHRISTIE’S » Du 24 septembre au 8 octobre 2020

Plus de 90 œuvres emblématiques provenant de 42 galeries internationales seront présentées lors d’une vente aux enchères en ligne inédite pour une estimation globale de 7 à 10 millions d’euros

 

 

La Biennale Paris et Christie’s sont heureux de présenter leur vente en ligne qui réunit 42 marchands internationaux provenant de 8 pays différents. Cette vente inédite, qui réunit 91 œuvres d’art couvrant une dizaine de spécialités, se tiendra en ligne du 24 septembre au 8 octobre 2020 sur le site de Christie’s.

[Liste des participants ci-dessous]

 

Les pièces qui composent cette vente incarnent toute la diversité et le caractère unique de La Biennale Paris.  Des tableaux, objets d’art et pièces de mobilier originaires du monde entier, réalisés par les plus grands maîtres, artistes et artisans de leur époque couvrant près de 6 000 ans d’histoire de l’art, de l’Archéologie à la Sculpture moderne, du Mobilier Ancien du XVIe au XIXe siècle au Design contemporain ; de la Peinture des grands maîtres du XVIe siècle à l’art abstrait du XXe siècle et de la Joaillerie à l’Horlogerie, toutes ces œuvres ont été sélectionnées avec soin par les marchands participants et les spécialistes de Christie’s.

 

Cette vente inédite bénéficiera d’une plateforme digitale spécialement mise en place par les équipes de Christie’s qui sera révélée par étape à partir du 10 septembre prochain sur le site de Christie’s.

Plusieurs clefs d’entrée différentes ont été mises au point pour naviguer dans le catalogue de la vente. Ce système met largement en avant les galeries participantes en  incitant les collectionneurs à entrer en relation tant avec les spécialistes de Christie’s qu’avec les marchands : les œuvres seront présentées sur les stands virtuels des galeries ; celles-ci seront  géolocalisées grâce à une carte interactive.

Les clients pourront converser directement avec les marchands à travers un livre d’or digital ; autant d’innovations mises au point spécialement pour cette vente.

 

Georges De Jonckheere, Président de La Biennale Paris, déclare :

« La sélection remarquable de pièces rares et étonnantes d’une très grande qualité témoigne de l’enthousiasme formidable des acteurs du marché pour cet événement innovant. Cette vente est le reflet de notre ambition pour La Biennale en 2021 au sein du Grand Palais éphémère, lors de laquelle nous aurons l’immense plaisir de nous retrouver. »

 

Cécile Verdier, Présidente de Christie’s France ajoute : « Les discussions entre les marchands et les spécialistes ont donné naissance à une sélection qui illustre parfaitement la variété du marché.

Je suis très impressionnée par le travail accompli par toutes les équipes de la Biennale, du SNA et de Christie’s qui ont travaillé sans relâche sur ce projet ambitieux. Je suis convaincue que cette vente rencontrera un grand succès, démontrant la pertinence et la modernité de cette collaboration et envoyant un signal extrêmement positif au marché de l’art. »

 

Les amateurs et collectionneurs pourront décoauvrir les œuvres qui composent cette vente à travers le e-catalogue à partir du 21 septembre sur le site de Christie’s mais aussi en se rendant dans les galeries parisiennes participantes et chez Christie’s où seront présentées les œuvres des galeries internationales.

Un vernissage du parcours encouragera également les visites et les échanges entre galeristes et collectionneurs.

 

Le 29 septembre, le symposium « Être antiquaire aujourd’hui » sera spécialement organisé à l’occasion de la vente, mettant en lumière la profession. Il réunira des marchands et des collectionneurs pour analyser les nouveaux enjeux du marché de l’art qui se dessinent à la suite de la crise sanitaire. Le symposium qui se déroulera chez Christie’s à Paris et qui sera retransmis en ligne et en direct se terminera par un échange entre les invités et les intervenants.

 

Comme annoncé précédemment, Christie’s apportera son soutien à La Mission Stéphane Bern pour la Fondation du Patrimoine, partenaire de La Biennale Paris, en rétrocédant une partie de sa commission, témoignant de la dimension culturelle de ce projet et de la synergie des acteurs du secteur.

 

Le catalogue des œuvres de la vente sera mis en ligne à partir du 21 septembre 2020 sur le site de Christie’s [www.christies.com].

 

LISTE DES MARCHANDS QUI PARTICIPENT A LA VENTE :

 

Ana Chiclana (Madrid)

Galerie L’Arc en Seine (Paris)

Ariadne Galleries (New York, London)

Galerie AVELINE – Jean-Marie Rossi (Paris)

Helene Bailly Gallery (Paris)

Galerie Bérès (Paris)

Galerie Alexis Bordes (Paris)

Galerie Jean-Christophe Charbonnier (Paris)

Galerie Eric Coatelem (Paris)

Costermans (Bruxelles)

Gisele Croës (Bruxelles)

Galerie Laurent Dodier (Le Val-Saint-Père)

Galerie Dumonteil (Paris)

Galerie Dutko (Paris)

Galerie Fleury (Paris)

Galerie Yves Gastou (Paris)

Galerie Michel Giraud (Paris)

Bernard de Grunne (Brussels)

Haboldt & Co. (Amsterdam, Paris, New York)

Hadjer & Fils (Paris)

Galerie Hioco (Paris)

Iskenderian (Genève)

Galerie Pascal Izarn (Paris)

Galerie De Jonckheere (Geneva)

Galerie Kevorkian (Paris)

Laffanour - Galerie Downtown (Paris)

Galerie François Léage (Paris)

Jacques Leegenhoek (Paris)

Galerie Marcilhac (Paris)

Galerie Mathivet (Paris)

Galerie Meyer (Paris)

Galerie Mitterrand (Paris)

Galerie Montanari (Paris)

Galerie Neuse (Bremen)

Galerie du Passage – Pierre Passebon (Paris)

Galerie Pellat de Villedon (Paris)

Galerie Perrin (Paris)

Perrotin (Paris, Hong Kong, New York, Seoul, Tokyo, Shanghai)

Galerie G. Sarti (Paris)

Galerie Steinitz (Paris)

Galerie Univers du Bronze (Paris)

Galerie Florence de Voldère (Paris)

Les enchères du café de la Paix

Le mobilier du “Café de la Paix” aux enchères le 23 septembre

Après des travaux d'aménagement de 1985 à 1990 puis de 2002 à 2003, Le Café de La Paix et le grand Hôtel est en mode grands travaux depuis le mois de mars 2020.

Les deux établissements sont bien entendu fermés au public pour que les artisans puissent travailler sur ces lieux classés.

Après la réouverture en 2021, les clients pourront retrouver l'atmosphère emblématique du café parisien et son style Second Empire mais une partie du mobilier existant sera lui déjà vendu aux enchères.

En effet, Maître Thierry de Maigret organise une vente aux enchères du mobilier du Grand Hotel Intercontinentale et du Café de la Paix, le mercredi 23 septembre

 

Mobilier provenant de l' Intercontinental Paris Le Grand et du Café de la Paix
DEUXIEME VENTE d'une partie du mobilier de l'hôtel et du Café
Affiches, chariots roulants, fauteuils, tables, canapés, rideaux, luminaires...

Expositions publiques :
mercredi 18 mars de 9h à 19 heures
Jeudi 19 et vendredi 20 mars de 9h à 10 heures

Contact à l’Etude :
Juliette Blondeau, jblondeau@tdemaigret.fr

Retrait immédiat des lots
Frais de vente : 30% TTC

Les Enchères Hip-HOP de Sotheby’s

Sotheby's propose plus de 120 lots liés au hip-hop le 15 septembre 2020

Concurrents dans la vie, les rappeurs Notorious B.I.G. et Tupac Shakur sont réunis pour une vente aux enchères chez Sotheby's, la toute première vente aux enchères dédiée au hip hop dans une grande maison de ventes aux enchères internationale.

Les enchérisseurs pourront se disputer la couronne portée et signée par le Notorious B.I.G. lors d'une séance photo tenue en 1997, trois jours avant sa mort à Los Angeles. Ils pourront également faire une offre sur une archive de 22 lettres d'amour autographiées, écrites par Shakur à l'âge de 15-17 ans à un amour de lycée.

 

Voir la vente 

Les lunettes iconiques de Gandhi se vendent aux enchères 340 000 dollars au Royaume-Uni

Une paire de lunettes en or portée par le Mahatma Gandhi, héros de l'indépendance indienne, a été vendue en Grande-Bretagne pour 260 000 £ (environ 288 000 euros, 340 000 $), a indiqué la maison de vente aux enchères.

"Nous les avons retrouvées il y a tout juste quatre semaines dans notre boîte aux lettres, laissées là par un gentleman dont l'oncle avait été offert par Gandhi lui-même", a écrit East Bristol Auctions sur Instagram après la vente, vendredi dernier.
"Un résultat incroyable pour un objet incroyable ! Merci à tous ceux qui ont enchéri."

Gandhi était connu pour donner des paires anciennes ou non désirées à ceux qui en avaient besoin ou qui l'avaient aidé.
Le protestataire non violent a donné les lunettes à l'oncle du vendeur alors qu'il était employé par British Petroleum en Afrique du Sud dans les années 20 ou 30, a déclaré la maison de vente aux enchères.
Le prix de la vente a écrasé l'estimation initiale d'environ 15 000 livres sterling.
Le commissaire-priseur Andrew Stowe a déclaré à Sky News au début de ce mois que le vendeur lui avait dit : "S'ils ne sont pas véritables, jetez-les."
Lorsqu'il a suggéré qu'elles pourraient valoir 15 000 £, "je pense qu'il a failli tomber de sa chaise".

affaire conclue

Qui sont les acheteurs de l’émission de France 2 Affaire Conclue ?

Qui sont les acheteurs de l'émission de France 2 Affaire Conclue ?

Avec Affaire conclue, Sophie Davant anime une partie des après-midi de France 2. L'émission, qui existe en France depuis 2017, est adaptée d'une émission allemande créée en 2013. La quotidienne est complétée depuis 2019 par une Chasse aux objets hebdomadaire diffusée le dimanche.

 

Le concept s'est donc bien installé sur la chaine publique et repose sur un principe simple. Des vendeurs présentent des objets aux experts de l'émission (des commissaires priseurs le plus souvent). Ceux-ci évaluent l'objet et proposent un prix à partir duquel le vendeur choisit ou non d'aller présenter son objet en "salle des ventes". Il est alors reçu par des acheteurs qui vont faire grimper les enchères en fonction de leur intérêt pour l'objet.

 

Les acheteurs occupent le devant de la scène pendant une bonne partie de l'émission. Ils font parfois mine de se quereller mais sont le plus souvent très complices. Qui sont ces acheteurs? Quels sont leurs parcours? On vous dit tout sur les visages de l'émission Affaire conclue

 

affaire conclue source facebook

Slide mobilier Auctionlab La boutique
Auctionlab
Entrez par ici

Le nouveau d'Affaire conclue arrivée le 20 août 2020 sur France2 : François-Xavier Renou

C'est François-Xavier Renou qui remplace aujourd'hui Pierre-Jean Chalençon écarté du programme en juin 2020. François-Xavier, personnage très charismatique est un marchand d'art. Il travaille pour le marché de l'Art en Asie.

Il s'est fait déjà remarquer par ses prestations d'artiste déjanté dans différents clips et présence scénique. Lors de la première émission de cet été pour François-Xavier Renou, les autres acheteurs n'ont pas résisté à le chambrer lourdement à ce sujet.

François-Xavier, appelé aussi Fransoa en Indonésie où il vit plusieurs mois par an a participé en 2002 à l'émission Koh Lanta diffusé sur TF1. Il a vécu plus de 30 jours sur Nicoya au Costa Rica.

François-Xavier Renou - Koh Lanta ©ALP

 

Nous ne manquerons pas de revenir sur les aventures de ce nouvel acheteurs de l'émission de France 2.

Pour voir les clips vidéo de François-Xavier, c'est ici :

Slide Abonnez-vous à notre compte Instagram

Les acheteurs phares

 

Au lancement de l'émission, le nombre d'acheteurs qui intervenaient étaient très réduit. Sept acheteurs se relayaient aux côtés de Sophie Davant pour se disputer les objets des téléspectateurs. Mais le succès de l'émission a fait évoluer ce format initial. Les acheteurs sont de plus en plus nombreux à faire des apparitions sur le plateau de France 2.

 

Il existe cependant un nombre limité d'acheteurs emblématiques de l'émission qui constituent le socle de la salle des ventes. Ces intervenants les plus récurrents sont devenus des figures du paysage audiovisuel pour certains. Ils sont même sollicités pour d'autres émissions. Ils se distinguent par leurs compétences, leur personnalité, leur exubérance, leur sérieux : cela dépend.

Julien Cohen

Julien Cohen affaire conclue

Avec ses lunettes colorées, son franc-parler et son charisme, Julien Cohen est un des piliers de l'émission. Issu d'une famille de chineurs, il a grandit aux contacts des objets anciens en parcourant les salles des ventes et les marchés aux puces. Au niveau professionnel, il commence très jeune à fonder des entreprises sans lien avec la brocante. Ce n'est que plus tard qu'il ouvre une première boutique d'antiquaire à Paris. Le succès rencontré lui permet de développer cette activité et d'y exceller. Il est ainsi repéré par l'équipe de l'émission où il apparaît dès les premiers épisodes.

La boutique de Julien Cohen à Paris : 138, Rue Des Rosiers. 93400 – Saint Ouen

La boutique de Julien Cohen à Bruxelles : 63 Rue Blaes – 1000 Bruxelles

Pierre-Jean Chalençon

Se démarquant par sa chevelure blonde et son exubérance, Pierre-Jean Chalençon se présente comme un des plus grands collectionneurs des objets liés à Napoléon Bonaparte. Il se distingue par une grande culture historique. Il est propriétaire du Palais Vivienne auquel il est fréquemment fait allusion dans l'émission. Il est également administrateur du Cercle France Napoléon. Pierre-Jean est donc avant tout un collectionneur passionné qui a sillonné le monde avec ses propres objets qui ont intégré des expositions très en vue du Panthéon de Paris à la Basilique Notre-Dame de Montréal en passant par toutes les grandes places de l'art mondial. Un autre aspect de son parcours est moins connu : il a été le secrétaire et confident du chanteur Charles Trenet dont il a écrit une biographie parue en 2005. Avant Affaire conclue, il a participé à une première émission : Vos objets ont une histoire en 2014.

A la fin du mois de juin 2020, Pierre-Jean Chalençon a fait connaître son retrait de l'émission phare de France 2 "Affaire conclue" après deux déboires, un selfie avec Dieudonné à la fête d'anniversaire de Jean-Marie Le Pen diffusé sur les reseaux sociaux par les internautes, et des messages indélicats envoyés à Line Renaud sur Twitter.

 

pierre-jean-chalencon

Slide mobilier Auctionlab La boutique
Auctionlab
Entrez par ici

Anne-Catherine Verwaerde

Côté femme, une des acheteuses les plus en vue du programme est également blonde : Anne-Catherine Verwaerde! Elle a un parcours professionnel original qui l'a d'abord conduite à être directrice marketing pour de grandes marques suite à ses études de commerce. Elle se réoriente finalement sur le domaine qui la passionne vraiment : la brocante et la déco vintage. Elle change de vie pour vivre de cette passion qui date de son enfance et qu'elle a héritée de sa grand-mère. Elle fonde un site internet en 2017,La petite brocante. Elle est cassée pour Affaire conclue et participe aux premiers épisodes. Elle se caractérise à l'antenne par une forme de douceur qui n'exclut pas l'opiniâtreté quand elle veut vraiment un objet !

Alexandra Morel

Elle est aussi un des visages récurrents très aimés des téléspectateurs. Elle se distingue par son expertise et ses connaissances. Elle a grandi dans une famille d'antiquaires et ses trois frères ont également embrassé cette voie. Elle a participé à une première émission consacrée aux antiquités, en 2015 : Storage Wars sur 6TER. Au sein de l'équipe des acheteurs d'Affaire conclue, elle témoigne de sa passion pour les bijoux et l'horlogerie.

Alexandra Morel

Caroline Margeridon

Caroline Margeridon

Elle anime le plateau de la salle des ventes avec sa voix légèrement rauque et son enthousiasme. Cette passionnée d'art et d'antiquités organise des salons à Paris depuis plusieurs décennies et son talent est reconnu. Elle sait jouer des coudes quand un objet l'intéresse mais se montre aussi sans concessions avec ses camarades et certains vendeurs !

Les nouveaux talents

 

Au fil des saisons, le succès de l'émission a fait émerger de nouvelles têtes dans la salle des ventes. De tous les âges, ils se relaient pour animer les enchères, chacun avec sa personnalité. Certains se sont fait une place de choix au sein de cette équipe en mouvement perpétuel.

Stéphane Vanhendenhoven

C'est l'un des acheteurs belges de l'émission. Il se caractérise par une forme de bonhommie mais aussi par son exigence. Il est propriétaire d'un magasin à Bruxelles. Il est un des acheteurs aux goûts les plus hétéroclites. Ses apparitions récurrentes sur la dernière saison ont étoffé le panel des acheteurs en misant toujours sur la compétence.

Stéphane Vanhendenhoven

Gérard Watelet

C'est un autre belge qui a fait des apparitions à partir de 2018. Architecte d'intérieur, il peut acquérir toutes sortes d'objets de décoration vintage. Il les fait retravailler pour les intégrer à son travail. Il a aussi travaillé dans la haute-couture au cours de son parcours professionnel très riche.

© france 2 Gérard Watelet

Bernard Dumeige

Il se présente sous une apparence un peu austère parfois et a son franc-parler. Ce passionné de la première guerre mondiale a même créé un musée consacré à cette sombre période de l'histoire. C'est avant tout un brocanteur aux gouts hétéroclites. Il fait partie des acheteurs qui donnent à l'émission un caractère très authentique et sincère.

Bien d'autres acheteurs viennent occasionnellement compléter la fine équipe de la salle des ventes d'Affaire conclue. C'est le cas par exemple François Cases Bardina qui est un ébéniste de renom. Il est souvent pris à partie par les autres acheteurs car il peut acquérir des meubles et les retravailler de ses propres mains. Là où les autres doivent engager des frais de restauration, lui assume par lui-même ce travail minutieux. Il y aussi Leticia Blanco qui vient charmer les vendeurs de son léger accent espagnol. La blogueuse est aussi brocanteuse via internet. Ses apparitions sont donc ponctuelles (mais remarquées) car elles exigent pour elle des déplacements contraignants depuis Madrid. On aura remarqué aussi la participation de Mathieu Momein, un des plus jeunes antiquaires de France. Âgé de 25 ans au moment de ses premières participations, il a charmé le public par son excellent niveau de connaissances.

Michael Jordan met aux enchères son Air Jordan I personnel et son gant de baseball

  Mise à jour le 14/08/20 Encore une fois, cette paire de basket bat des records. La paire de Air Jordan 1 s'est vendue aux enchères pour 615 000 dollars, a indiqué Christie's. Ces baskets sont en passe de devenir les plus chères de l'histoire. La vente a eu lieu trois mois à peine après l'établissement d'un premier record pour un modèle identique. Rouge et blanche, avec la virgule Nike, appelée le swoosh noir de la célèbre Air Jordan 1 Chicago, la paire a été portée lors d'une rencontre amicale le 25 août 1985 à Trieste, en Italie. Michael Jordan était alors en tournée de promotion pour Nike. Le joueur avait revêtu le maillot de Stefanel Trieste, une des équipes de première division italienne, pour jouer le match contre la Juve Caserta. Le match est surtout connu pour un geste précis, où le fullback américain s'est envolé en fin de contre-attaque pour tremper le ballon, provoquant un choc qui a fait éclater le plexiglas. Selon Christie's, la chaussure gauche en avait un morceau dans sa semelle. La maison l'avait d'abord estimée entre 650 000 et 850 000 dollars lorsqu'elle a été mise en vente en ligne le 30 juillet.  

DALLAS, Texas (8 juin 2020) - En vente dans le cadre de la vente aux enchères en ligne hebdomadaire du dimanche 14 juin de Heritage Auctions : une Nike Air Jordan I de la collection personnelle de Michael Jordan, ainsi qu'un gant de baseball Wilson noir portant le surnom de son propriétaire ("MICHAEL JORDAN", difficile à manquer) cousu sur le pouce.

De nos jours, dans le sillage du documentaire Last Dance qui a captivé une nation actuellement en manque de sports et de héros et de moments emblématiques, ces signifiants devraient suffire à susciter l'intérêt des collectionneurs et des spectateurs occasionnels. Lorsque les cartes de débutant, les baskets et les talons de tickets atteignent des prix records lors des ventes aux enchères, semaine après semaine, les objets ayant appartenu à The Greatest of All Time ou ayant été portés ou touchés par ce dernier attirent immédiatement l'attention des collectionneurs et des fans lorsqu'ils sont mis aux enchères. Surtout lorsqu'il semble s'agir du tout premier gant de baseball jordanien jamais mis en vente.   Mais il y a une histoire à ces objets - cette basket très précieuse, ce gant extraordinairement rare - qui les fait passer du statut de précieux souvenir à celui de trésor important. Et tout commence en 1994, lorsque la femme de Jordan à l'époque, Juanita, ne pouvait pas décider quoi acheter à l'homme qui avait tout pour son 32e anniversaire. Pour obtenir des conseils, elle s'est tournée vers un bijoutier haut de gamme de sa connaissance, qui lui a suggéré de reproduire certains de ses objets les plus emblématiques en "métal précieux", comme l'a récemment raconté le journal israélien Haaretz. Le bijoutier connaissait un homme à Tel-Aviv capable de faire une telle chose, en prenant des objets et en faisant des moules détaillés à partir des originaux. "Un jour, nous avons reçu une commande par fax pour fabriquer une chaussure et un gant de baseball en argent", a déclaré Dan Lavi au journal israélien il y a quelques semaines. "Ils n'ont pas dit pour qui c'était. Mon père leur a demandé d'envoyer un échantillon, en disant qu'il verrait ce qui pouvait être fait. Si c'était possible, nous donnerions un prix, a-t-il dit à l'expéditeur." Quelques jours plus tard, une Air Jordan I de 1985 - du pied droit, taille 13,5 - et le gant Wilson ont été envoyés en Israël. Pour créer les moules et s'assurer que les articles originaux gardaient leurs formes, le gant a été rempli d'époxy permanente, tandis qu'un matériau comme la pâte à modeler, qui pouvait être retiré, était inséré dans la chaussure. De l'autre côté, des répliques en argent sont apparues, si parfaites dans leurs détails, du grain du cuir aux motifs des lacets, qu'elles semblent presque portables - n'étaient-elles pas si lourdes (la chaussure seule pèse 10 livres) ou gainées de milliers de dollars d'argent. Seules dix de ces chaussures ont été fabriquées, comme l'a demandé Juanita Jordan. Après cela, les moules ont été détruits. Seuls ces objets, la basket et le gant d'origine, sont restés. Michael Jordan a gardé une chaussure et un gant en argent. L'histoire raconte qu'il a distribué les autres pièces à son agent, à l'un de ses restaurants, à un club de golf, au musée des sciences et de l'industrie de Chicago et ailleurs. Avec le temps, elles se dispersaient dans le vent. Elles coûtent environ 2 000 dollars chacune, et lorsqu'elles sont mises aux enchères, ce qui est rare, elles sont vendues à des prix nettement plus élevés. En février 2019, Heritage Auctions a vendu l'un des gants en argent pour 7 200 dollars. Six mois plus tard, Heritage a vendu l'une des baskets en argent pour 20 400 $. Et c'était bien avant que la Jordanie ne remporte un tour de victoire et une dernière danse. Ce n'est qu'après la diffusion du documentaire par ESPN que Lavi s'est mis à la recherche - à la demande de sa mère - de la chaussure et du gant qui ont servi de modèles pour ces moules en argent. Sa découverte a fait la une des journaux israéliens. Aujourd'hui, ils se rendent dans une maison de vente aux enchères de Dallas. Et dans quelques jours, ils appartiendront à quelqu'un d'autre - 26 ans après avoir été pris dans le placard de Michael Jordan et reproduits jusqu'au dernier point en argent. "C'était très excitant d'entendre la famille en Israël qui a créé les incroyables sculptures en argent et d'apprendre que les objets originaux qui ont servi à créer les moules existaient toujours", a déclaré Chris Ivy, directeur des ventes aux enchères sportives de Heritage Auctions. "Comme la plupart des gens dans le monde, le propriétaire a été captivé par The Last Dance et a décidé qu'il était temps de se séparer de ces trésors que son père lui avait offerts il y a un quart de siècle". La basket Air Jordan et le gant Wilson ont servi à fabriquer des répliques en argent - chacune vaut maintenant, sans aucun doute, son poids en or.  

Les dates du prochain RETROMOBILE 2021 annoncées

Plutôt Jaguar Type E ou Ferrari 335 S ? C’est le choix que proposait le Salon Rétromobile aux internautes sur sa page Facebook officielle afin de déterminer l’affiche de la 46ème édition. Et c’est finalement la Jaguar Type E, modèle qui célèbre en 2021 ses 60 ans, qui a emporté tous les suffrages !
Chaque année, cet événement d’exception ouvre les festivités de la semaine internationale de l’automobile ancienne à Paris. Pour 2021, rendez-vous est donné aux passionnés de véhicules de collection du 03 au 07 février, à la Porte de Versailles.
Véritable témoin de l’Histoire automobile, Rétromobile est une déclaration d’amour aux anciennes et aux véhicules roulants en tous genres : automobiles, motos, chars et tanks, camions, tracteurs, teuf teuf … et tous ces vestiges du passé qui ont façonné notre patrimoine roulant. Répartis sur 3 pavillons soit plus de 72 000m2, ce sont plus de 600 exposants réunis qui exposent chaque année près de 1 000 modèles, pour le plus grand bonheur des visiteurs.   Rétromobile est, pour tous ceux qui franchiront ses portes, l’occasion de voyager dans le temps ou de vivre sa passion. Rêver, s’extasier, s’informer, investir, aller à la rencontre des artistes, clubs et fédérations, libraires, organisateurs de rallyes, vendeurs de pièces détachées et de miniatures, restaurateurs, marchands d’automobile, maisons de ventes aux enchères, restaurateurs mécaniciens, assureurs, constructeurs, … tout est possible sur ce Salon !   Comme chaque année les passionnés, amateurs ou curieux pourront également participer, ou tout simplement assister, à la vente aux enchères officielle du Salon le 05 février organisée par Artcurial Motorcars.   Pour la première fois cette année, le Salon faisait participer ses fans et leur proposait de choisir la voiture qui sera la star de l’affiche de sa 46ème édition. Le vote a eu lieu sur la page Facebook officielle du Salon. Un «J’aime» donnait le vote à la Jaguar Type E et un «J’adore» à la Ferrari 335 S de 1957. Et c’est finalement l’élégance anglaise de la Jaguar Type Equi a majoritairement séduit les internautes et 10 d’entre eux ont remporté l’affiche de l’édition.  

Artcurial : Impressionniste & Moderne I & II Post-War & Contemporain I & II

[et_pb_section fb_built="1" _builder_version="4.0.7"][et_pb_row _builder_version="4.0.7"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="4.0.7"][et_pb_text _builder_version="4.0.7"]

Impressionniste & Moderne I & II Post-War & Contemporain I & II Du 29 novembre au 3 décembre 2019, Paris

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version="4.0.7" hover_enabled="0"]

Découvrez l'exposition

Les expositions des départements Impressionniste & Moderne et Post-War & Contemporain ouvrent leurs portes au sein de l'Hôtel Marcel Dassault jusqu'au 3 décembre 2019. L'exposition Impressionniste & Moderne mettra à l'honneur un chef-d’œuvre de Paul Gauguin : Te Bourao (II). Peinte en 1897 à Tahiti, l'huile sur toile est une oeuvre testament synthétisant les thématiques et obsessions tahitiennes de l'artiste, en proie à de nombreux tourments. Ce tableau sera proposé aux enchères pour la première fois après avoir été exposé dans les plus grands musées tels que le Metropolitan Museum à New York, le Fogg Art Museum à Cambridge, le Grand Palais et le Musée d’Orsay à Paris. L'exposition Post-War & Contemporain proposera une sélection exceptionnelle de peintures d'artistes de renom tels que Zao Wou-ki, Pierre Soulages ainsi que la vente de deux collections privées, l'une composée de 14 œuvres de Jean-Paul Riopelle et l'autre de 20 œuvres de Georges Mathieu. La sculpture et la photographie seront également représentées à travers des œuvres de Francois-Xavier Lalanne, César, Arman, Richard Prince ou Louise Lawler.   Expositions publiques : Vendredi 29 novembre, de 11h à 19h Samedi 30 novembre, de 11h à 18h Dimanche 1er décembre, de 14h à 18h Lundi 2 décembre, de 11h à 19h Mardi 3 décembre, de 10h à 14h   Ventes aux enchères : Impressionniste & Moderne I : Mardi 3 décembre, 20h Impressionniste & Moderne II : Mercredi 4 décembre, 14h Post-War & Contemporain I : Mardi 3 décembre, 20h30 Post-War & Contemporain II : Mercredi 4 décembre, 16h30
[/et_pb_text][et_pb_video src="https://www.youtube.com/watch?v=VL3r-1yomkw&feature=youtu.be" _builder_version="4.0.7"][/et_pb_video][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]
HERMÈS : sac à dépêche (ou porte-documents) en veau grainé noir

Ivoire Nîmes organise une vente aux enchères remplie de trésors

[et_pb_section fb_built="1" _builder_version="4.0.6"][et_pb_row _builder_version="4.0.6"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="4.0.6"][et_pb_text _builder_version="4.0.6"]

La vente d’objets d’art, mobilier, tableaux et bijoux, du samedi 30 novembre, organisée par Françoise Kusel et Pierre Champion, Commissaires-priseurs, est une belle occasion de réaliser ses achats de noël et d’y découvrir l’univers des ventes aux enchères.

 

Rendez-vous le samedi 30 novembre 2019 à 14h

[/et_pb_text][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/11/DS.jpg" url="https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/vente-dobjets-dart-mobilier-et-bijoux-numismatique-257781/lot-22517066.html" url_new_window="on" _builder_version="4.0.6"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure="1_2,1_2" _builder_version="4.0.6"][et_pb_column type="1_2" _builder_version="4.0.6"][et_pb_text _builder_version="4.0.6"]

Les 600 lots de la vente rassemblent divers univers tels que celui de la mode et du luxe accessible à des prix intéressants (Vuitton, Dior, Hermès, YSL) ; celui des bijoux (diamants, bijoux anciens, boucles d’oreilles Art Déco corail et diamants, saphir Ceylan de 4 à 5 carats …) ; mais aussi celui des véhicules de collection à l’instar de la Citroën DS23 estimée entre 22 000 et 25 000€. 

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="1_2" _builder_version="4.0.6"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/11/Acr4384122746304128889.png" _builder_version="4.0.6"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure="1_3,1_3,1_3" _builder_version="4.0.6"][et_pb_column type="1_3" _builder_version="4.0.6"][et_pb_text _builder_version="4.0.6"]

« Cette vente est également l’occasion de découvrir ou
redécouvrir l’univers des objets d’art, du mobilier ancien, et des artistes de tableaux anciens et plus contemporains tels que
François Desnoyer (1894-1972), peintre originaire de Montauban dont la cote est intéressante », explique Pierre Champion.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="1_3" _builder_version="4.0.6"][/et_pb_column][et_pb_column type="1_3" _builder_version="4.0.6"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/11/Acr4384122746304-2513012.png" url="https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/vente-dobjets-dart-mobilier-et-bijoux-numismatique-257781/lot-22517415.html" url_new_window="on" _builder_version="4.0.6"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure="1_2,1_2" _builder_version="4.0.6"][et_pb_column type="1_2" _builder_version="4.0.6"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/11/Acr43841227463042575315.png" url="https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/vente-dobjets-dart-mobilier-et-bijoux-numismatique-257781/lot-22517876.html" url_new_window="on" _builder_version="4.0.6"][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type="1_2" _builder_version="4.0.6"][et_pb_text _builder_version="4.0.6"]

Dans la catégorie « mobilier », le choix du Commissaire-priseur se porte sur une table à hors d’œuvre vers 1900 en acajou et argent dont tous les ornements et accessoires sont en argent, ce qui est plutôt rare. (NDLR : lot 462, est.3000/5000€).

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="4.0.6"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="4.0.6"][et_pb_text _builder_version="4.0.6"]

Enfin, les collectionneurs et numismates devraient être au rendez-vous pour enchérir sur place, par téléphone ou en direct sur internet pour les 150 lots de monnaies antiques ou or mis en vente dès 9h (interencheres-live.com et drouotdigital.com).

[/et_pb_text][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/11/Acr43841227463042078718.png" _builder_version="4.0.6"][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version="4.0.6"]

Une exposition est organisée le mercredi 27 novembre de 14h30 à 18h et le jeudi 28 novembre de 10h à 18h pour découvrir les lots mis en vente.

Contact : P. Champion F. Kusel : 04 66 67 52 74 -21, rue de l’Agau – 30000 Nîmes et le site de la maison de ventes 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Beaux résultats pour les enchères “Bande Dessinée” de la maison Artcurial

[et_pb_section fb_built="1" _builder_version="4.0.6"][et_pb_row _builder_version="4.0.6"][et_pb_column _builder_version="4.0.6" type="4_4"][et_pb_text _builder_version="4.0.6" hover_enabled="0"]

Le samedi 23 novembre, Artcurialconviait les amateurs du 9ème art à savente semestrielle de Bandes Dessinées, qui totalise 1,2 M€ / 1,3 M$. Une rare planche encadrée du Vaisseau de pierre du dessinateur Enki Bilal remporte le plus haut prix de cette vacation à 117 000 € / 128 700 $. Une sculpture en bronze représentant les acolytes Tintin et Milou, réalisée en 1975 par Nat Neujean sous la direction de Hergé, séduit quant à elle les collectionneurs et atteint 84 500 € / 92 950 $.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="4.0.6" column_structure="1_2,1_2" hover_enabled="0"][et_pb_column _builder_version="4.0.6" type="1_2"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/11/NAT-NEUJEAN-Tintin-et-Milou-Sculpture-en-bronze-réalisée-en-1975-.png" _builder_version="4.0.6" hover_enabled="0"][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column _builder_version="4.0.6" type="1_2"][et_pb_text _builder_version="4.0.6" hover_enabled="0"] Lot 211 : NAT NEUJEAN, Tintin et Milou, Sculpture en bronze réalisée en 1975 par Nat Neujean sous la direction de Hergé. Hauteur : 72 cm. Adjugé 84 500 € / 92 950 $ frais inclus (estimation : 50 000 – 60 000 €) [/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="4.0.6"][et_pb_column _builder_version="4.0.6" type="4_4"][et_pb_text _builder_version="4.0.6" hover_enabled="0"]
PARIS - Samedi 23 novembre, Artcurial accueillait les amateurs du 9ème art pour une vente consacrée à la Bande Dessinée. La vacation, dirigée par François Tajan devant une salle comble, totalise 1 189 640 €/ 1 308 604 $. La bande dessinée moderne a conquis le coeur des collectionneurs avec le dessinateur Enki Bilal, qui remporte le plus haut prix de cette vacation avec une rare planche encadrée du Vaisseau de Pierre (lot 152), qui s’est envolée à 117 000 €, dépassant son estimation, et revient à un collectionneur européen. Les amateurs de Tintin étaient comme toujours au rendez-vous et ont bataillé pour une magnifique sculpture en bronze représentant les deux inséparables Tintin et Milou (lot 211) réalisée en 1975 par Nat Neujean sous la direction de Hergé, remportée par un collectionneur européen pour 84 500 € / 92 950 $. Notons également une lithographie réalisée en 1979 à l’occasion du Prix Stéphane Janssen au Royal Waterloo Golf Club, signée au crayon par Hergé (lot 209) qui remporte le joli prix de 36 400 € / 40 040 $. Une autre très belle pièce, la lithographie extraite de l’album On a marché sur la lune (lot 210) signée par Hergé ainsi que par les astronautes américains ayant marché sur la Lune triple son estimation à 33 800 € / 37 180 $. De rares signatures ornent ce lot à l’image de Buzz Aldrin et sa dédicace «First moonwalkers after Tintin», Enfin, l’album en couleurs de Tintin au Congo, réalisé en 1948, (lot 193) a été adjugé 21 500 €/ 23 650 $ frais inclus. La bande dessinée classique était également à l’honneur puisque l’exceptionnel ensemble de 18 planches au format à l’italienne de L’odio di corazon Sutton de l’italien Hugo Pratt (lot 276) change de mains pour 70 200 € / 77 220 $. La collection de dessins originaux illustrant les aventures de la jeune héroïne enfantine Caroline de Pierre Probst a également suscité l’intérêt des collectionneurs, avec de belles enchères notamment pour Caroline aux sports d’hiver (lot 13), adjugé 14 300 € / 15 730 $, ainsi que Caroline en Europe (lot 22), vendu 13 700 € / 15 070 $ frais inclus, triplant tous deux leur estimation.
[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="4.0.6"][et_pb_column _builder_version="4.0.6" type="4_4"][et_pb_image src="https://mk0auctionlabnetbmb9.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2019/11/Lot-152-Enki-BILAL-Le-Vaisseau-de-pierre-adjugé-117-000-€-128-700-frais-inclus-estimation-80-000-–-100-000.jpg" _builder_version="4.0.6" hover_enabled="0"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="4.0.6"][et_pb_column _builder_version="4.0.6" type="4_4"][et_pb_text _builder_version="4.0.6" hover_enabled="0"] Lot 152 : Enki BILAL, Le Vaisseau de pierre, adjugé 117 000 € / 128 700 $ frais inclus (estimation : 80 000 – 100 000) [/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]
ELIO GUERIN en tant que Spécialiste MONTRES

LA MAISON de ventes aux enchères AGUTTES accueille ELIO GUERIN en tant que Spécialiste MONTRES

La maison Aguttes est très enthousiaste à l’idée de renforcer son département Montres avec l’arrivée d'Elio Guerin en tant que spécialiste.

Elio est spécialisé dans les montres anciennes et de collection et, plus particulièrement, dans les montres de plongée, chronographes et à complications comme cette Patek Philippe en or gris à quantième perpétuel qui sera proposée à la vente le 27 novembre prochain. Il organisera quatre ventes par an et prépare actuellement sa prochaine vente de Montres de collection qui se tiendra en mars 2020 à Neuilly-sur-Seine. Diplômé de Droit et d’Histoire de l’Art à la Sorbonne, Elio apportera son expérience de responsable de département Montres acquise dans une autre maison de vente. Avec l’architecte d’intérieur Tristan Auer, il avait orchestré la dispersion d’un ensemble de montres sur le thème du commandant Cousteau dont une pièce ayant appartenu à l’un de ses plongeurs, fut adjugée 56 000 €. Il est également à l’origine d’adjudications remarquées comme la Rolex Submariner 5514, cédée à 83 000€. Si les capitales de Genève et Hong Kong concentrent historiquement l’essentiel des enchères horlogères, c’est à Paris, capitale du luxe et place forte du marché de l’art, que les collectionneurs de montres y trouvent le sérieux de l’expertise et la transparence, éléments indispensables à l’achat.   À PROPOS de la maison de ventes aux enchères AGUTTES Fondée en 1974, Aguttes est la 1ère maison de ventes française indépendante. Avec une salle des ventes internationale située dans l’ouest parisien et des bureaux de représentation déjà présents à Lyon et Bruxelles, Aguttes est une alternative aux leaders du marché de l’art. Ses 15 départements spécialisés permettent la dispersion de grandes collections françaises et enregistrent régulièrement des records aux enchères. Plus de 75% de ses acheteurs sont internationaux. La maison est également l’un des acteurs majeurs de Drouot où elle a prononcé les plus hautes enchères annuelles en 2015, 2017, 2018. voir aussi 

Les robes de Marilyn Monroe aux enchères

[et_pb_section fb_built="1" _builder_version="3.22"][et_pb_row _builder_version="3.25" background_size="initial" background_position="top_left" background_repeat="repeat"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="3.25" custom_padding="|||" custom_padding__hover="|||"][et_pb_text _builder_version="3.27.4" background_size="initial" background_position="top_left" background_repeat="repeat"]

Julien's auctions est fière d'annoncer leur événement de vente aux enchères "property from the life and career of Marilyn Monroe" qui aura lieu à beverly hills et en direct en ligne sur le site de julien le vendredi 1er novembre.

Our Property From The Life And Career Of Marilyn Monroe présente aux enchères certains des costumes et des vêtements de la star du cinéma portés dans ses rôles les plus emblématiques et ses moments éblouissants de création de stars.

Les temps forts de la vente aux enchères seront trois costumes portés dans les plus grands films de la légende hollywoodienne - Gentlemen Prefer Blondes, There's No Business Like Show Business et River of No Return - ainsi que sa robe de cocktail noire signée, probablement portée lors de la conférence de presse de 1958 pour son film à succès, Some Like It Hot. Cette collection glamour de 115 objets comprend également un large éventail d'artefacts de sa vie personnelle et seront tous vendus sans réserve.

Gentlemen Prefer Blondes était le film de comédie musicale de 1953 qui a propulsé Monroe au rang de super vedette et de symbole sexuel emblématique de l'Hollywood. Lors de l'ouverture spectaculaire du film, elle et sa co-vedette Jane Russell chantent "Two Little Girls from Little Rock" et Monroe porte le costume emblématique ainsi que la coiffe rouge dramatique assortie.

Un autre costume inoubliable est un ensemble extravagant de trois pièces conçu par le maître couturier William Travilla, de There's No Business Like Show Business. La star a porté la pièce maîtresse du spectacle pendant le numéro de chanson et de danse "Heat Wave". Un croquis du costume à la gouache et au crayon signé Travilla est également proposé.

Une robe d'époque en soie jaune vif portée par Monroe dans la scène finale de River of No Return, où elle chante la chanson emblématique du même titre du film, est également exposée dans cette enchère. Ce magnifique ensemble a été conçu à l'origine par la costumière Helen Rose pour Betty Grable dans le film de 1943, Coney Island.

Une autre signature de Monroe inclut une robe de cocktail Henri Bendel en crêpe de soie noire avec un col et un dos en V plongeant, qui semble être la même robe qu'elle portait lors de la conférence de presse de juillet 1958 pour son film, Some Like It Hot.

 

[/et_pb_text][et_pb_shop type="product_category" include_categories="3800" _builder_version="4.0.2"][/et_pb_shop][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]
Retour en haut de page
Le produit a été ajouté à votre panier