Actualités

Ugo La Pietra : Design + Art

7 juin 2019
Pauline

author:

Ugo La Pietra : Design + Art

Ugo La Pietra : Design + Art
4.9 (98%) 32 votes
 

Ugo La Pietra : Design + Art, de la collection de l’artiste
Italian Design : 70’s to 90’s

Bannière 728x90

VENTE LE 3 JUILLET 2019 À 18H

Le mercredi 3 juillet 2019, la maison de vente aux enchères PIASA, spécialiste du design du XXe siècle proposera aux amateurs et collectionneurs un parcours centré sur la production italienne. Un premier chapitre sera dédié à l’artiste italien Ugo la Pietra. Cette vente intimiste proposera une quarantaine de pièces exceptionnelles pour la plupart des prototypes en provenance de son atelier. Le second chapitre de cette vente mettra en avant le design italien des années 1960 aux années 1990 avec une sélection de créations de designers emblématiques tel que : Ettore Sottsass, Angelo Mangiarotti et Gaetano Pesce.

Ugo La Pietra, artiste et architecte radical, est aussi connu pour ses nombreux projets (expositions, publications, matériel éducatif) axés sur la redécouverte et la valorisation de la culture matérielle (artisanat artistique du territoire). Pendant plus de quarante ans Ugo La Pietra a porté des projets au sein des territoires qui ont une tradition italienne artisanale, mais qui ont été trop longtemps oublié et éloigné du monde du design. La collection de ces œuvres, issue de sa collection privée, témoigne de façon synthétique son engagement politique et culturel.

Né en 1938, Ugo La Pietra a développé une activité artistique et conceptuelle à travers des installations, films et expositions. Il a dirigé huit magazines mais il a aussi enseigné dans plusieurs universités italiennes et à l’Académie des Beaux Arts de Brera. Exposé à deux Biennale de Venise : celle de 1970 et 1980, il était également présent pendant de nombreuses années à la Triennale de Milan en 1968, 1973, 1979, 1992 et 1996. Il a remporté le Compasso d’Oro en 1979 pour sa recherche et une nouvelle fois en 2016 pour sa carrière. Nous pouvons retrouver ses oeuvres dans de nombreuses collections d’institutions prestigieuses, telles que le MOMA de New York, le MOMA de San Francisco , la Beinecke librairie de l’université américaine de Yale, le Centre Pompidou de Paris, la Neue Galerie de Graz, le musée ADAM de Bruxelles, le musée d’art contemporain de Zagreb, le musée départemental des Hautes-Alpes à Gap, la Frac d’Orléans, le musée d’art moderne de Saint-Etienne, le musée d’art moderne de Tokyo, musée d’art moderne de Lyon, le musée de la Triennale design de Milan, le MIC à Faenza, MA*GA de Gallarate à Varèse,la Fondation Ragghianti à Lucca, le musée du Novecento à Milan, musée Montelupo Fiorentino, le musée de la céramique à Mondovi, la pinacothèque de Lissone, musée Duca di martina à Naples, CSAC à Parme, MORE (musée des refusées et irréalisés projets d’art).

L’Italie des années 1960 à 1990

Lors de ce second chapitre PIASA rendra hommage au design italien des années 1960 aux années 1990. Alors que dans les années 60’,70’ le design d’après guerre se libère des contraintes modernistes et reflète l’engouement d’une époque, le design des année 80, 90 joue avec les structures, les formes exubérantes et les couleurs. Les collectionneurs pourront lors de ce parcours redécouvrir les productions des grands noms du design comme Ettore Sottsass, Angelo Mangiarotti et Gaetano Pesce.

Ettore Sottsass (1917-2007)

Architecte et designer il est l’une des figures majeures de la scène italienne du XXème siècle. Après avoir fondé son agence d’architecture à Milan En 1947 il devient directeur artistique pour Poltronova, puis designer consultant pour Olivetti dans les années 1960. Le designer apparaît alors dès le début des années 1970 comme l’une des principales figures des mouvements radicaux anti-design et anti-architecture au travers du Studio Alchimia et de Memphis qu’il fonde en 1981.

Angelo Mangiarotti (né en 1921)

Après ses études d’architecture à Milan, part s’installer aux États-Unis, où il enseigne, et rencontre les grandes figures du modernisme : Wright, Gropius, Mies Van Der Rohe, Wachsmann. De retour à Milan, il crée son studio avec Bruno Morassutti en 1955 et commence sa carrière en tant qu’architecte et designer, initiant dès 1964 des collaborations avec des éditeurs comme Artemide, Cassina, Danese ou encore Knoll. Suivant un fonctionnalisme rigoureux, le designer tire parti des processus de production de son temps en élaborant une réflexion où dialoguent forme et matière, poids et volume. Outre ses réalisations en bois, Angelo Mangiarotti trouve dans l’utilisation de la pierre et du marbre un terrain d’expérimentation privilégié. Son travail sera consacré en 1994 par le Compasso d’Oro.

Gaetano Pesce

Né à La Spezia en 1939, Gaetano Pesce s’intéresse aux recherches de l’art cinétique et sériel. Depuis 1962, il travaille dans le domaine du design, en expérimentant de nouveaux matériaux et des formes inhabituelles. En 1972, il participe à la célèbre exposition « Italy : The New Domestic Landscape » au MoMA de New York, avec une proposition d’habitation. Il a également bâti sa renommée grâce à son travail dans le domaine du design industriel. Les travaux de Gaetano Pesce sont exposés dans les collections permanentes de certains des plus importants musées du monde, notamment au Centre Georges Pompidou, où s’est tenu en 1996 une grande rétrospective de son œuvre.

Share This