Actualités

Une collection exceptionnelle de 18 œuvres de Paul Jouve

5 juin 2019
Marie

author:

Une collection exceptionnelle de 18 œuvres de Paul Jouve

Une collection exceptionnelle de 18 œuvres de Paul Jouve
4.9 (98%) 32 votes
 

Le 30 juin 2019 chez Ivoire Reims, saisissez l’occasion d’acquérir une des précieuses œuvres de Paul Jouve

Ce n’est pas tous les jours que des occasions comme ceci se présentent à vous. Peut-être une fois dans une vie, l’acquisition de l’œuvre d’un grand artiste est à votre portée. Quand l’occasion se présente, la saisir sans hésitation est la meilleure chose à faire. Les choses merveilleuses et uniques ne passent pas beaucoup de fois sur votre chemin. Et vous savez que ces choses sont celles qui donnent de la magie à la vie d’ici-bas. Amateurs d’art et grands fanatiques de la peinture, une collection de grande beauté vous est disponible pour achat le 30 juin de ce mois. Réalisée par le maitre de l’art animalier du XXème siècle, cette collection se compose de pièces authentiques, qui font leur apparition pour la première fois sur le marché. Ivoire Reims vous donne l’occasion d’acquérir l’une de ces magnifiques œuvres d’art durant une vente aux enchères. Vous l’avez compris, vous devriez vous battre pour avoir votre lot de beauté, comme dans tout autre domaine de la vie d’ailleurs. Mais vu le talent de Paul Jouve, artiste reconnu dans le monde entier, vous n’aurez aucun regret à venir contempler et essayer de posséder l’une de ses créations. Doté d’un énorme talent, Paul Jouve ne l’a pas seulement utilisé, mais il l’a aussi cultivé par de nombreux voyages durant lesquelles il a pu se ressourcer en inspiration. Tout cela, dans un seul but, créer le magnifique et l’extraordinaire, ce qui pourrait être votre cas dans un moins de 29 jours(30 juin 2019). N’attendez et marquez cet évènement grandiose dans votre agenda pour que vous n’ayez aucun regret dans le futur.

Paul Jouve, l’histoire d’un jeune homme aux mains de génie

Né le 16 mars 1878, à Bourron-Marlotte, Paul Jouve deviendra plus tard un artiste de renom dans son domaine. Ayant grandi avec l’image d’un père artiste, le peintre animalier Olivier de Penne, un proche parent de la famille influencera Paul Jouve vers l’art animalier. À seulement deux ans, la passion de l’artiste s’exprimait déjà, quand il essayait de faire des dessins de son chat. Voyant la passion naitre en son fils, Auguste jouve veut alors l’encourager dans la voie de l’artiste. Il l’emmène visiter des musées et le Jardin des plantes. Lors de ces visites, ce sont les fauves qui retenaient le plus l’attention du jeune artiste en herbe. »L’école n’a jamais été le fort de l’artiste et Paul Jouve n’a pas fait exception à ce phénomène.

 

Ayant fréquenté des Écoles d’art comme l’école des Arts décoratifs et l’École des Beaux-Arts, l’artiste préférait toujours réaliser des dessins de nature. Ses inspirations, ils les trouvaient dans d’autres endroits que l’école. En observant des lieux remplis de vies animales, Paul Jouve arrivait à puiser en lui pour créer des œuvres de grandes valeurs. Son intérêt pour le monde animal était tel qu’il avait décidé de suivre de cours d’anatomie animale pour acquérir des connaissances plus approfondies sur les objets de sa fascination. Avec une telle détermination, ce n’était pas surprenant que le talent de Paul Jouve ait reçu très tôt de l’attention. En effet, à seulement 16 ans, l’artiste avait déjà eu la chance d’exposer au Salon de la Société des Artistes français. Durant cette première exposition, le jeune Paul Jouve a étonné de son talent, notamment grâce à son œuvre « Les lions de Ménélik », qui était fait avec beaucoup de détails impressionnants.

Mais Paul Jouve possède aussi du talent en lithographie et il le prouve en vendant très tôt des œuvres dans cette catégorie d’art. Après avoir fait son service militaire, c’est durant l’exposition universelle de 1900 Paul Jouve a commencé à vraiment gagner en notoriété. Avec la frise de fauve qu’il avait effectué pour cette occasion, il a pu attirer l’attention et commencé à vraiment recevoir de nombreux compliments. Dans la suite de sa carrière, Paul Jouve ne se contente plus d’animaux présents en France pour lui donner de l’inspiration.

 

L’artiste commence sa série de longs voyages à travers le Monde pour l’observation des animaux et la réalisation d’œuvres d’arts inspirés par la vie sauvage. Alors, il a pu sortir de très belles œuvres, dont certaines font partie des 18 œuvres proposées durant la vente aux enchères du 30 juin. Paul Jouve est incontestablement le chef de file de la peinture animalière du XXème siècle. Artiste animalier par excellence, il a fait la représentation du livre de la Jungle de Rudyard Kipling entre 1906-1914. Possédant une grande renommée, il a aussi participé à différentes expositions de grande envergure comme exposition universelle de 1900, 1925, 1937, expositions coloniales internationales de 1931. Dans toute sa vie, c’est sa fascination pour les fauves qui l’a le plus inspiré.

Des œuvres inspirées, fruits d’une grande passion

Avec sa fascination pour les fauves, ce n’est pas étonnant que Paul Jouve ait créé de nombreux œuvres à propos de ces animaux. Parmi les œuvres de la collection mise en vente le 30 juin prochain, vous aurez donc l’occasion de voir la beauté dans laquelle Paul Jouve se représentait ces animaux puissants, ces prédateurs. Lithographie ou peinture sur carton, la collection comprend des œuvres communicatrices et tout aussi surprenantes les unes que les autres. Outre la grande maitrise de l’art du Peintre, ces tableaux reflètent aussi une partie du déroulement de la vie sauvage. Tout au long de ses voyages sur les différents continents, l’artiste a acquis une vision de la vie vraiment différente. En côtoyant un monde encore majoritairement naturel à l’époque, ses œuvres sont les reflets de ce qu’il a découvert, et des reflets exécutés avec une touché de maitre. Ce n’est pas pour rien que Paul Jouve est considéré comme le maitre l’art animalier du XXème siècle. Cet artiste a consacré sa vie tout entière à la représentation artistique de ce qu’est le monde des animaux. C’est comme s’il voulait découvrir l’âme qui se cachait derrière ces bêtes considérées comme sauvages. Conduit par une passion ardant, il n’a jamais flanché dans la mission qu’il s’est donné et a cherché des inspirations nouvelles jour et nuit. Les 18 œuvres mis à votre disposition durant la vente aux enchères à la fin de ce moins font partie des différentes beautés qui ont résulté de l’acharnement qu’a eu Paul Jouve dans sa vie. Les grandes choses nécessitent de grands sacrifices. Dans le cas de Paul Jouve, il ne s’agit pas de sacrifice, mais plutôt de dévouement. Car en observant la qualité de son art, il est impensable de dire qu’ils sont issus d’une quelconque chose, à part la passion et la détermination.

Des pièces de renoms appartenant à la collection mise en vente

Appartenant à une femme disparue aujourd’hui, les pièces mises en vente appartenaient à la mère de cette dernière, qui les avait achetées à Paul Jouve lui-même. Ces œuvres sont encore intactes et concernent différents thèmes adoptés par l’artiste durant sa longue vie artistique.

« Lion et lionne » est une œuvre de Paul Jouve qui sera mis en vente durant la séance de vente aux enchères. Réalisée par l’artiste en 1925, cette œuvre a été effectuée en utilisant une technique mixte en se servant du papier marouflé sur carton. En bas de l’œuvre, Paul Jouve l’a signée de son nom avec de la couleur rouge. C’est une pièce qui communique une grande puissance et qui donne aussi quelque trait de la relation entre un homme et une femme. Pour l’accrocher à l’un de vos murs, vous devez compter au moins vingt à trente mille euros, montant à laquelle l’enchère débute.

« Shere Khan le tigre » est une autre réalisation artistique à vendre durant la séance de vente aux enchères. Conçue par Paul Jouve en 1920, cette œuvre a été réalisée avec une exceptionnelle épreuve lithographique tirée sur papier fort à fond. Richement rehaussée à la gouache, l’œuvre reflète l’arrogance et la violence de Shere Khan. Défiant le roi de la Jungle, c’est un tigre qui communique une réflexion et une prise de décision. En bas à gauche de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom en couleur rouge. Pour distinguer votre mur avec ce tigre réverbéré, vous pouvez mettre un ordre  d’achat ou assiter à la vente en direct.

En 1930, Paul Jouve a créé « Panthère assise », une œuvre artistique mise en vente durant la session de vente aux enchères. Faite avec de l’huile, cette œuvre a été dessinée sur un papier marouflé sur carton. Sans oublier sa signature en bas à droite, Paul Jouve transmet dans son art l’exotisme et l’éclat félin. Libre, la panthère assise communique une idée de sagesse et de contrôle de son monde extérieur.

« Tigre au repos » figure dans la collection artistique de Paul Jouve créée en 1930. Affiché durant la séance de vente aux enchères, le montant de départ de la vente de cette œuvre va de douze à quinze mille euros. Le fauve artistique a été dessiné sur papier marouflé sur carton, en utilisant une technique mixte. L’œuvre reflète l’idée que même les plus forts ont besoin d’un moment de délassement et de relâche. En bas à droite de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom avec une couleur rouge.

« Tigre marchant » est une œuvre de Paul Jouve qui sera mis en vente durant la séance de vente aux enchères. Conçue par l’artiste en1937, cette œuvre a été dessinée sur du papier marouflé sur carton. En bas de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom en couleur rouge. C’est une pièce qui communique une puissance supérieure et qui reflète aussi quelque trait de détermination et d’engagement. Pour l’accrocher à l’un de vos murs, vous devez compter au moins vingt à trente mille euros.

En 1920, Paul Jouve a réalisé « Attelage de buffles macédoniens ». Cette grande pièce impressionnante a été fabriquée sur panneau en utilisant de l’huile. Signée en rouge en bas à gauche, l’œuvre reflète les voyages aux États unis. L’artiste communique l’assemblage de l’aventure et de la persévérance.

« Aigle » est une autre création artistique à vendre durant la séance de vente aux enchères. Conçue par Paul Jouve en 1929, cette œuvre a été réalisée avec une exceptionnelle épreuve lithographique tirée sur papier fort à fond. Richement rehaussée, l’œuvre reflète une grande puissance. Solitaire et audacieux, l’aigle est le symbole du courage, de la volonté et l’indépendance. En bas à gauche de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom en couleur rouge. Pour distinguer votre mur avec cet oiseau caractéristique de la force, vous devez avoir au moins quatre à six mille euros, montant de départ de l’enchère.

« Éléphant devant un temple accompagné d’un moine bouddhiste » figure dans la collection artistique à vendre de Paul Jouve. Créée en 1922, la pièce a été dessinée sur papier marouflé sur carton en utilisant la technique mixte. En bas à gauche de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom avec de la couleur rouge. L’œuvre artistique communique l’aventure et la sagesse asiatique. Le moine et l’éléphant sont les vrais écus de la sagesse. Une idée de réflexion et des pouvoirs de la pensée sont transmis à travers la pièce

En 1957, Paul Jouve a dessiné « Bermudes », une œuvre artistique mise en vente durant la session de vente aux enchères. Cette grande pièce impressionnante a été fabriquée sur papier marouflé sur carton en utilisant de l’huile. Signée en rouge en bas à droite, la pièce est titrée en bas à gauche. L’œuvre reflète la différence de couleur et de valeurs. L’artiste communique une réunion des êtres différents et un contrôle de leur lieu d’appartenance.

« Cheval arabe harnaché sur fond de campement nomade » est une autre œuvre artistique à vendre durant la séance de vente aux enchères. Imaginée et créée par Paul Jouve en 1920, cette pièce a été réalisée sur carton en utilisant la technique mixte. L’œuvre reflète une grande robustesse. Singulier et intrépide, le cheval communique la volonté et la constance. En bas à gauche de l’œuvre, Paul Jouve l’a signé de son nom. Pour distinguer votre mur avec cette admirable pièce, vous devez au moins avoir cinq à huit mille euros, montant de départ de l’enchère.

Vente aux enchères dimanche 30 juin 2019 à 14h

Share This