Actualités

Gérard Depardieu vend le contenu de son restaurant parisien aux enchères avec la maison de Ventes Ader

10 juillet 2019
Damien

author:

Gérard Depardieu vend le contenu de son restaurant parisien aux enchères avec la maison de Ventes Ader

Gérard Depardieu vend le contenu de son restaurant parisien aux enchères avec la maison de Ventes Ader
4.9 (98%) 32 votes
 

Vins et mobilier : Gérard Depardieu vend aux enchères les biens de son restaurant parisien

Bannière 728x90

Tout doit disparaître ! Vaisselle, mobilier, linge de maison, déco, objets insolites, rideaux, bouteilles de vins grands crus, Gérard Depardieu vend tous les biens de son restaurant parisien « La Fontaine Gaillon ». Une vente aux enchères aussi discrète que très attendue…

Grands noms viticoles

C’est effectivement dans la plus grande discrétion que le restaurant du deuxième arrondissement de Paris, appartenant à Gérard Depardieu, a fermé ses portes en juin dernier. Et c’est le 11 juillet prochain que l’acteur mettra en vente aux enchères l’intégralité des objets qui composent le restaurant récemment fermé : décoration, mobilier, linge de maison, art de la table, bibelots et bouteilles de vins grands crus.
La vente aura lieu sur place, au restaurant, au 1 rue de la Michodière à 10 heures. Au total : 260 lots mis en vente. Sur internet, les biens sont présentés sur le site de Maison de ventes Ader

Les amateurs et collectionneurs de vins attendent la vente avec impatience car si certains vins sont estimés à 50 euros la bouteille, d’autres grands crus d’exception pourraient avoisiner les 6000 euros l’unité. Connu pour être un grand amateur de gastronomie et de vin, l’acteur proposera des bouteilles des plus grands noms viticoles comme Château-Latour, Haut-Brion, Saint-Emilion, Meursault ou encore Côte-Rôtie. De quoi ravir les palais les plus aiguisés et les fans de l’acteur tout simplement.

Gérard Depardieu se dit lassé

A 70 ans Gérard Depardieu a émis le souhait de se détacher de tous ses biens « français ». Pour des raisons fiscales, il avait aussi vendu en 2017 sa poissonnerie, son épicerie japonaise et son hôtel particulier pour quitter la capitale et rejoindre la Belgique. Concernant le restaurant, il évoque aux journalistes une certaine lassitude de la restauration.

C’est en 2003 que « la Fontaine Gaillon » avait été inaugurée en présence de nombreuses personnalités comme Johnny Hallyday. Rapidement le restaurant avait hérité de deux toques par le célèbre guide jaune Gault et Millau. On pouvait y manger une cuisine raffinée et inventive : carpaccio de bar aux pousses de moutarde frisées, entrecôte Angus grillée et pommes de terre écrasées aux condiments…Le mot d’ordre : simplicité, produits de qualité, élégance et respect du terroir.
Au lancement du projet gastronomique, l’acteur était alors l’actionnaire majoritaire alors que le reste du capital était réparti entre Carole Bouquet, sa compagne de l’époque, le viticulteur bordelais Bernard Magrez, et le premier chef du restaurant, Laurent Audiot.

×





Share This