Actualités

Auguste Rodin, l’artiste et le dessin

23 September 2019
Marie

author:

Auguste Rodin, l’artiste et le dessin

Auguste Rodin, l’artiste et le dessin
4.9 (98%) 32 votes
 

Auguste Rodin, l’artiste et le dessin

 

“C’est bien simple: mes dessins sont la clé de mon œuvre, ma sculpture n’est que du dessin sous toutes les dimensions.” C’est ainsi qu’Auguste Rodin, que l’on connait par ses talents de sculpteur, évoque l’autre aspect de son art qu’est le dessin. Parmi la collection dessinée par Auguste Rodin, les passionnés auront le plaisir de découvrir le dimanche 13 octobre à 14h, à l’Hôtel des Ventes de Besançon, le fameux crayonné au graphite de Rodin intitulé «Femme nue debout, de profil vers la droite, les avant-bras repliés».

Bannière 728x90

 

Le dessin « Femme nue debout, de profil vers la droite, les avant-bras repliés » a été réalisé par l’artiste en 1900 qui le signe par “A.Rodin” suivi d’une annontation “G” en bas à droite. C’est un dessin au crayon graphite et à l’aquarelle, exécuté sur du papier vélin encollé sur un carton, d’une dimension de 50,4cmx 33,2 cm. Il est présenté dans le catalogue raisonné composé par Christina Buley-Uribe, historienne de l’art et affiliée au Syndicat français des experts professionnels en œuvres d’art et objets de collection.

L’autre passion d’Auguste Rodin: le dessin

Le grand public connait Rodin le sculpteur dont les œuvres sont mondialement connues. Dans ce riche patrimoine, on cite par exemple l’Age d’airain (1877), statue de bronze, grâce à laquelle Rodin accède à une célébrité en France et dans le monde. Cette renommée n’a pas décliné à ce jour, bien que le rendu parfait de cette première sculpture majeure ait crée des soupçons infondés de moulage sur les modèles. Parmi les statues connues d’Auguste Rodin, on peut aussi citer le Baiser (1882), le Penseur (1902) ou la Porte de l’Enfer(1917) réalisé sur la fin de sa vie, pour ne mentionner que ces œuvres. Mais le dessinateur Rodin excelle autant que le sculpteur.

A dire vrai, Rodin découvre le plaisir de dessiner bien avant celui de sculpter. A l’âge de dix ans, il commence à crayonner, affutant avec le temps, sa créativité, son professionnalisme et sa passion. La technique de dessin la plus connue de Rodin consiste à produire un premier jet puis laisser l’oeuvre évoluer sous ses doigts, sans l’astreindre à une pose définie à l’avance, de telle manière que les mouvements sont spontanés et naturels.

Les outils, matériaux et procédés privilégiés de Rodin dans le dessin

 

Dans le dessin «Femme nue debout, de profil vers la droite, les avant-bras repliés», Rodin utilise le crayon au graphite qui est outil qu’il affectionne particulièrement. Il ne s’agit cependant pas de la classique mine de plomb, mais plutôt des bâtonnets cylindriques ou carrés de pierre noire, ou de sanguine ou bien de graphite. Il l’associe avec l’aquarelle, pour donner au dessin une impression de légèreté. Parmi les autres outils, matériaux et procédés de dessin, Rodin applique aussi le calque pour exécuter une synthèse de dessin sur le vif ou pour la reproduction de plusieurs éléments. L’encre est mise en valeur dans ses fameux «dessins noirs» inspirés de Dante et rehaussés de gouache blanche, et l’encre rouge en particulier, pour créer des teintes vives associées à la gouache et à l’aquarelle. Dans les années 1880, Rodin met en exergue la technique de l’estompe pour compléter ses aquarelles et ses dessins et travailler sur les contrastes. Il joue aussi sur l’ombre, la lumière et le clair-obscur qu’il exploite dans la photographie, autre passion de l’artiste. Enfin, Rodin a une préférence pour le pochoir, qu’il utilise de façon plutôt spéciale: en effet, il préfère appliquer la forme pleine du dessin comme gabarit pour en cerner les contours. Le Musée Rodin, aujourd’hui dirigée par Catherine Chevillot, conserve la majorité des quelques 10 000 dessins de l’artiste. Ce musée, basé à Paris bénéficie d’une importante donation de l’auteur à l’Etat. Lors d’expositions, les connaisseurs peuvent y admirer le rendu de ces différentes techniques sur le travail du maitre.

Le style et la façon: la formation en dessin reçue par Rodin

 

Le style d’Auguste Rodin se retrouve bien dans le dessin «Femme nue debout, de profil vers la droite, les avant-bras repliés» qui sera mis aux enchères ce dimanche 13 octobre à 14h, à l’Hôtel des Ventes de Besançon. L’artiste forme un dessin instantané, intimiste, avec une énergie évidente que l’on constate dès le premier jet. Le contour de la gravure est épuré, presque dépouillé et mis en valeur par une aquarelle.

 

Auguste Rodin est inscrit à 14 ans au sein de l’Ecole spéciale de dessin et de mathématiques, aussi appelée Petite École et plus tard, rebaptisée l’École nationale des arts décoratifs. Cette formation à la Petite Ecole propose l’étude des figures, des paysages et de la nature, et enfin de la géométrie et de l’architectur. Les mathématiques, la sculpture, le dessin, la composition ont une place de choix dans le cursus des élèves. L’école parfait la formation de futurs ébénistes, horlogers, stucateurs et orfèvres. Rodin a pour maitre Horace Lecoq de Boisbaudran, professeur émérite qui a formé plusieurs artistes comme Dalou, Régamey, Legros, Roty ou Cazin. C’est d’Horace Lecoq de Boisbaudran que le jeune Auguste Rodin a gagné l’habitude du dessin de mémoire et le travail de la spontanéité et de l’instantané, loin des contraintes académiques.

Femme nue debout, de profil vers la droite, les avant-bras repliés: ode à la femme, signée Rodin

 

La beauté de la femme est délicatement mise en valeur dans les œuvres dessinées par Auguste Rodin. Camille Claudel qui fut son assistante, la danseuse Isadora Duncan, sa femme Rose Beuret, l’aristocrate polonaise Sophie Postolska, Gwen John, Marianna Russell, épouse de l’artiste John Peter Russell, font partie de ses muses. « Femme nue debout, de profil vers la droite, les avant-bras repliés », dessin mis aux enchères le dimanche 13 octobre à 14h, à l’Hôtel des Ventes de Besançon, illustre cette admiration de Rodin pour les femmes. Ruth Butler, auteur et professeur d’histoire de l’art, souligne dans son ouvrage destiné à Auguste Rodin que 80% des 7 000 dessins qu’archive le musée Rodin illustrent des portraits et des corps de femmes.
On recense à ce jour quelques 7 000 statues et sculptures, 10 000 dessins et autant de photographies, et un millier de gravures signées Auguste Rodin. Ce monstre sacré du patrimoine culturel et artistique français s’illustre en effet autant par l’excellence et la maitrise de son art que par la quantité extraordinaire d’œuvres qu’il a laissé à la postérité.

 

Connaisseurs, collectionneurs, passionnés et amoureux du dessin artistique, vous avez rendez-vous ce 13 octobre à 14h, avec la « Femme nue debout, de profil vers la droite, les avant-bras repliés » d’Auguste Rodin, à l’Hôtel des Ventes de Besançon.

Share This