Part.1 les ventes aux enchères de vin

PARTIE 1 : L’organisation des ventes de vin et spiritueux 

 

Bacchus est partout !

En ouvrant votre boîte aux lettres aujourd’hui, vous êtes tombé sur une multitude de prospectus ayant pour titre « La foire aux vins ». En allumant votre télévision, les journaux ne manquent pas de faire allusion à la saison des vendanges débutante…Bacchus est partout ! Mais pourquoi ne pas vous tourner vers les enchères pour acquérir votre vin ?

Des ventes aux enchères spécialisées dans le vin et les spiritueux sont organisées très régulièrement et partout en France.

 

Belle robe pour les grandes maisons : Artcurial et Christie’s leaders sur le marché

Plusieurs grandes maisons de vente proposent des vacations de vins et spiritueux depuis de nombreuses années. En témoigne la Maison Artcurial, un des leaders sur le marché. Reconnue pour la qualité de ses lots, le département organise de nombreux évènements. C’est d’ailleurs cette prestigieuse étude parisienne qui tiendra le marteau le 22 septembre pour la vente intitulée « La Part des Anges ». C’est un dîner de gala caritatif ponctué d’une vente aux enchères de cognacs d’exception. Généreusement offertes par les maisons de cognac, 24 carafes et assemblages exceptionnels et une oeuvre d’art seront vendus au profit d’une oeuvre caritative. Un événement organisé par l’Interprofession du Cognac (BNIC), en collaboration avec Artcurial.

 

hospices-ce-beaune

Depuis 2005, la maison Christie’s est fidèlement présente aux côtés de la vente des Hospices de Beaune, un événement caritatif d’une ampleur internationale. Il s’agit certes d’enchères, mais aussi de culture, car le vin de Bourgogne est un élément primordial de la culture française.

Les maisons de vente aux enchères de région prennent de la bouteille et font preuve de dynamisme

 

En région aussi, l’offre et la demande de ventes aux enchères de vin ne tarissent pas !

Selon la place géographique de l’étude, cela peut être un moyen de se distinguer et de jouer de cette spécialité. Prenons l’exemple de la Maison de vente Chativesle, située à Reims. Maxime Guillot, responsable des vacations de vin, organise en novembre prochain la 7ème vente de vins et spiritueux depuis 2012. Il est accompagné d’une équipe jeune et dynamique, dont l’expert en vin Tony Pasquier.

L’Hôtel des ventes fait preuve de dynamisme face à la concurrence d’autres maisons de vente à la réputation déjà acquise. Pour cela, l’équipe met un point d’honneur à réaliser un catalogue pour la vente de vin avec soin, photographiant chacune des bouteilles. Ils proposent également un service de transport gratuit du vin pour la région frontalière de Reims. Le stockage des bouteilles durant quelques semaines suivant la vente est aussi envisageable.

A lire aussi  Les oeuvres de Gérard Zlotykamien, premier street artiste au monde, sont aux enchères !

La proximité de la région rémoise est un atout

 

174214_99dfc2eb0462afbff3e9623bfa16b2ab_normaleLa proximité de cette région avec le champagne est bien sûr un atout. En effet, les vendeurs qui se présentent à l’étude, proposent bien souvent une cave plus fournie en champagne que dans d’autres régions de France. De plus, l’étude à acquis, au fil des années, un fichier de clients composé en partie de professionnels du vin. Ils informent donc des ventes à venir les cavistes, courtiers et négociants. C’est aussi par le biais des journaux locaux qu’ils font de la publicité pour les futures ventes. Tout ce travail bonifie la réputation de l’étude ! La maison de vente vient de signer pour la vacation d’une partie de la collection d’un ancien chef de Cave de Pommery. La maison était pourtant située en Bretagne, mais la famille a préféré organiser la vente dans la région rémoise d’origine.

L’étude Chativesle peut ainsi proposer une provenance prestigieuse des bouteilles mises aux enchères. Elle répond ainsi à la demande de certains de ses clients qui y sont très attachés, par exemple des grands restaurants d’Épernay.

 

Les lots aux enchères de vin proviennent souvent de caves privées

 

Quelques soient les régions où se situent les vacations, il y a beaucoup de provenance de caves privées. Plusieurs raisons à la mise en vente de ces bouteilles. D’abord dans le cadre d’une succession. Il y a également les particuliers qui n’ont plus beaucoup de place dans leur stockage et qui souhaitent donc se séparer de certaines caisses de vin. Mais il faut aussi noter les amateurs qui ont acquis des bouteilles de qualité et qui n’osent pas les boire, donc préfèrent les revendre.

Les ventes aux enchères sont souvent composées de 75% de vin et 25% de spiritueux et vieux alcools

 

Mme Pallière, chargée des ventes de vin à l’étude Guillaumot et Richard, nous confie en organiser 4 par an. La maison de vente étant située à Villefranche-sur-Saône, on peut retrouver de jolies bouteilles de Bourgogne, mais pas seulement. La responsable nous explique qu’il y a environ 75% de vin en vente et 25% de spiritueux et vieux alcools.

Les commissaires-priseurs ne mettent pas d’eau dans leur vin pour les conditions de stockage et disposent toutes d’une cave tempérée

 

Les maisons de ventes organisant ces enchères de vins et alcools accordent une attention toute particulière à prévoir un espace de stockage pour ces bouteilles, souvent d’exception. Si l’étude ne dispose pas d’une cave bien tempérée, elle loue le plus souvent un entrepôt temporaire climatisé et approprié pour stocker les lots. L’étude Arcadia à Amiens en à même fait une force de vente. En effet, Maître Moro nous explique avoir investi dans une réserve à vin à température régulée, surveillée par plusieurs alarmes, pour pouvoir assurer un stockage idéal.

 

Acheter du vin aux enchères