La vente aux enchères Bern, ce mardi à Drouot

Mardi 25 janvier,  Séphane Bern met son mobilier aux enchères avec la maison de ventes Daguerre à Drouot 
L’argent recueilli permettra de continuer la rénovation de sa nouvelle demeure, un collège royal du XVIIIe.

Il mise sur la vente de quelque 300 tableaux, fauteuils, tables, guéridons, tapis, vaisselle et autres belles bouteilles de vin. “C’est une vente accessible, avec des estimations allant de 50 à 30 000 euros. Au palmarès des lots les plus chers et les plus enviés : un tableau de plus de 2,30 m de haut, un portrait d’Elisabeth-Christine de Brunswick, la grand-mère de Marie-Antoinette, estimé entre 20 000 et 30 000 euros.
Les autres pièces qui pourraient rencontrer le succès sont des créations d’Hubert le Gall et d’Hervé Van der Straeten, deux designers contemporains
“Stéphane Bern, un intérieur parisien”, exposition samedi, lundi et mardi matin, salle 1 et 7 de l’Hôtel Drouot. Vente à 14h

A lire aussi  Quand la croisière s'amuse aux enchères