Un personnage de film emblématique arrive à Los Angeles ! Une marionnette originale d’E.T., utilisée dans le film classique bien-aimé du même nom, sera mise aux enchères – une occasion unique pour tout fan du chef-d’œuvre intemporel de Steven Spielberg !

La marionnette d’E.T. va être vendue aux enchères

E.T. aura bientôt une nouvelle maison à laquelle téléphoner: la marionnette de l’extraterrestre le plus culte du cinéma va être mise aux enchères samedi, 40 ans après la sortie du chef d’œuvre de Steven Spielberg.Les collectionneurs ayant gardé leur âme d’enfant devraient s’arracher le robot “numéro un” conçu pour le film, mis en vente par la maison spécialisée Julien’s Auctions. Estimé entre deux et trois millions de dollars, le prix de cette figurine mécanique d’un mètre de haut pourrait s’envoler bien au-delà.Avec son armature en aluminium et ses câbles apparents, la marionnette est un petit bijou d’ingénierie, composé de 85 articulations mécaniques capables de faire bouger le nez, les yeux, les paupières, le cou, les bras… De quoi donner pleinement vie à cette créature abandonnée sur Terre, dont l’histoire d’amitié avec le petit Elliott a ému le monde entier.Animé par une douzaine de personnes sur le tournage, l’extraterrestre semblait si réel que l’actrice Drew Barrymore, qui jouait “la petite soeur (d’Elliott) dans le film, croyait vraiment qu’E.T. appartenait à une véritable espèce vivante”, rappelle à l’AFP Martin Nolan, le directeur exécutif de Julien’s Auctions.

A l’époque, dans un cinéma sans numérique, Steven Spielberg s’était adressé au spécialiste des effets spéciaux Carlo Rambaldi.

L’Italien, père du “King Kong” de 1976 et de l'”Alien” de Ridley Scott en 1979, avait remporté grâce à E.T. un troisième Oscar. Les grands yeux bleus de l’extraterrestre, qui ont fait fondre des générations avec la réplique “E.T. téléphone maison”, sont inspirés de ceux de son chat himalayen.

Au-delà de cette marionnette, les passionnés pourront aussi acquérir des esquisses inédites utilisées pour la conception du personnage, ou encore l’un des vélos (estimé entre 30.000 et 50.000 dollars) qui suit Elliott et E.T. dans la scène culte où ils s’envolent vers la Lune.

Prévue samedi et dimanche à Beverly Hills et en ligne, la vente aux enchères rassemble environ 1.300 objets mythiques, tirés de décennies de vie hollywoodienne.

Passionnés et collectionneurs pourront ainsi s’arracher plusieurs robes de l’icône Marilyn Monroe (entre 40.000 et 80.000 dollars), le bâton brandi avec lequel Charlton Heston a fendu la mer Rouge dans “Les Dix Commandements” (entre 40.000 et 60.000 dollars), ou encore un modèle d'”Etoile filante”, l’un des balais de course enfourché par certains personnages de la saga “Harry Potter” (entre 30.000 et 50.000 dollars).

Au-delà de ces pièces d’exception, quantité d’objets plus modestes, appartenant à l’univers Marvel, Star Wars, ou encore Terminator, sont également mis sous le marteau. Les fans les moins fortunés pourront par exemple se disputer le moulage en résine capable de rendre fou Jim Carrey dans “The Mask”, mis à prix autour de 1.000 dollars.

A lire aussi  Jean-Luc Godard a eu recours à l'assistance au suicide 

Un regard en arrière sur ET : L’extra-terrestre
En 1982, Steven Spielberg a sorti un film qui a changé à jamais le cours de l’histoire du cinéma. ET : L’extra-terrestre est l’un des films les plus appréciés de tous les temps et a été apprécié par des générations de fans. Jetons un coup d’œil à ce film emblématique pour voir comment il a vu le jour et pourquoi il est resté si populaire pendant près de quarante ans.

L’idée de ET est née des expériences vécues par Spielberg dans son enfance. Enfant, Spielberg se sentait isolé et imaginait souvent ce que ce serait d’avoir un ami extraterrestre qui pourrait le comprendre et l’aider à gérer ses sentiments. C’est de là qu’est née l’idée de ET, un extraterrestre qui vient sur Terre et crée un lien avec un enfant humain. Avec ce concept simple en tête, Spielberg a écrit un traitement de 80 pages qu’il a ensuite présenté aux cadres du studio comme son prochain projet.

Malgré l’hésitation initiale des dirigeants, Spielberg finit par obtenir le financement du film et commence la production en 1982. Il confie le rôle d’Elliott à Henry Thomas, le rôle de Gertie à Drew Barrymore, le rôle de Mary à Dee Wallace, le rôle de Keys à Peter Coyote et le rôle de Michael à Robert MacNaughton – tous ces acteurs prêtent leur talent pour donner vie aux personnages à l’écran.

ET est sorti en juin 1982 et est rapidement devenu un succès au box-office. Il a été vu par des millions de personnes à sa sortie et a rapporté plus de 792 millions de dollars dans le monde entier au cours de son exploitation en salles, ce qui en fait l’un des films les plus rentables jamais réalisés à l’époque (et encore aujourd’hui !). Grâce à ses thèmes universels d’amitié et d’appartenance, à son scénario familial et à sa bande-son réconfortante composée par John Williams, ET est rapidement devenu un classique bien-aimé qui continue, aujourd’hui encore, à réchauffer les cœurs dans le monde entier.

C’est incroyable ce qui peut sortir de l’imagination d’une personne ! La vision de Steven Spielberg pour ET était si puissante qu’elle perdure depuis près de quarante ans maintenant, touchant les cœurs du monde entier avec son histoire intemporelle sur l’amitié entre deux êtres très différents issus de mondes différents qui trouvent du réconfort dans la compagnie de l’autre. Avec ses personnages mémorables, sa musique et ses scènes classiques comme celle où Elliott s’envole dans le ciel sur son vélo, entouré de feux d’artifice, ET reste l’un des films les plus appréciés de tous !