fbpx

Une toile d’Ensor démasquée : « Squelette arrêtant masques »

Mise à jour 23 janvier 2019 par Redak

[et_pb_section admin_label=”section”][et_pb_row admin_label=”row”][et_pb_column type=”4_4″][et_pb_text admin_label=”Texte” background_layout=”light” text_orientation=”justified” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”]


Une oeuvre inédite en vente chez Sotheby’s


« Squelette arrêtant masques » : cette oeuvre inédite de James Ensor a été conservée au sein d’une même collection depuis près d’un siècle et apparaîtra pour la première fois sur le marché de l’art. Ce tableau magistral sera en vente le 7 décembre à Paris par la Maison de vente Sotheby’s et estimé 1 000 000 / 1 500 000 €.

 

L’influence de la ville d’Ostende dans l’oeuvre de James Ensor


James Ensor est né en 1860 dans la ville d’Ostende, en Belgique. Ce petit village de pêcheurs acquiert une certaine notoriété en 1834, lorsque le roi Léopold Ier en fait sa résidence estivale, avant de devenir au cours des décennies suivantes une station balnéaire animée et très à la mode.

C’est à Ostende que le père du peintre, James Frederic rencontre sa mère, Marie Catherine Haegheman, une petite bourgeoise locale dont la famille possède une boutique de souvenirs et de curiosités. Le magasin fait vivre la famille d’Ensor, et le futur peintre grandit dans ce décor de “coquillages, dentelles, poissons rares empaillés, vieux livres, gravures, armes, porcelaines de Chine, un fouillis inextricable d’objets hétéroclites” (lettre d’Ensor à Louis Delattre, 4 août 1898).

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section admin_label=”section”][et_pb_row admin_label=”row”][et_pb_column type=”1_3″][et_pb_text admin_label=”Texte” background_layout=”light” text_orientation=”justified” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”]


Masques et squelettes : une place prééminente dans l’oeuvre du peintre


Déjà présentes dans son oeuvre depuis 1883, les représentations de masques et de squelettes prennent à partir de 1887 une place prééminente. Il revisite même une partie de sa production du début des années 1880 afin de la peupler de ces motifs.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type=”2_3″][et_pb_image admin_label=”Image” src=”https://auctionlab.news/wp-content/uploads/2016/11/Ensor.jpg” show_in_lightbox=”off” url_new_window=”off” use_overlay=”off” animation=”fade_in” sticky=”on” align=”left” force_fullwidth=”off” always_center_on_mobile=”on” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”] [/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section admin_label=”section”][et_pb_row admin_label=”row”][et_pb_column type=”4_4″][et_pb_text admin_label=”Texte” background_layout=”light” text_orientation=”justified” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”]

Masques et squelettes rappellent bien sûr l’étrange ambiance du magasin familial ainsi que la tradition du carnaval d’Ostende, mais ils ont également une portée symbolique. Les premiers camouflent et exacerbent une réalité que le peintre trouve trop laide et trop cruelle, tandis que les seconds pointent la vanité et l’absurdité du monde.

Peint à Ostende en 1891, ce tableau magistral et inédit, « Squelette arrêtant masques », est composé des éléments signatures de l’artiste. Considérée comme l’une des plus importantes redécouvertes de l’œuvre de l’artiste, cette huile sur toile est l’un des tableaux les plus aboutis du peintre. Il fait écho à certains chefs-d’œuvre conservés dans les plus prestigieux musées du monde. L’extraordinaire fraîcheur de ses couleurs, miraculeusement préservée, le sujet iconique mettant en scène les figures emblématiques de l’art d’Ensor et la composition modernité inouïe font de ce tableau une oeuvre magistrale.

 

https://www.sothebys.com/en/auctions/2016/art-impressionniste-et-moderne-pf1616.html?cmp=social_PF1616_twitter_art_impressionniste_111016-111016


[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]
Des Trésors de l'Antiquité Orientale du Met Illuminent le Louvre

Des Trésors de l’Antiquité Orientale du Met Illuminent le Louvre

Dans un élan de collaboration culturelle sans précédent, le musée du Louvre s’apprête à accueillir une sélection d’œuvres majeures issues des collections d’antiquités orientales du Metropolitan Museum of Art de New York (Met). Cette initiative, fruit d’une opportunité unique liée…

Rosa Bonheur: Un Héritage Révélé Entre les Mains de Christie's et sur Grand Écran

Rosa Bonheur: Un Héritage Révélé Entre les Mains de Christie’s et sur Grand Écran

Dans l’univers foisonnant de l’art, certains trésors semblent attendre le moment propice pour resurgir et éblouir le monde. Tel est le cas d’un pastel inédit de Rosa Bonheur, figure emblématique de la peinture animalière et féministe avant l’heure du XIXème…

Invader : Une Odyssée Artistique au Cœur de Paris

Invader : Une Odyssée Artistique au Cœur de Paris

Paris, Ville Lumière et Toile de Fond d’une Expérience Unique dans le Monde du Street Art Dans un panorama artistique en constante évolution, la capitale française s’apprête à accueillir un événement sans précédent, mettant en vedette l’un des noms les…

Soirée Historique à New York: La Collection d'Elton John S'envole à 8 Millions de Dollars

Soirée Historique à New York: La Collection d’Elton John S’envole à 8 Millions de Dollars

Une Vente Aux Enchères Mémorable Chez Christie’s La soirée du mercredi a marqué un moment historique chez Christie’s, à New York, où une collection exceptionnelle d’Elton John a été mise à l’honneur. La vente, qui a généré près de 8…

Christophe Leribault, Nouveau Gardien du Prestige de Versailles: Une Ère Nouvelle se Profile

Christophe Leribault, Nouveau Gardien du Prestige de Versailles: Une Ère Nouvelle se Profile

Un Changement de Commande au Château de Versailles Le Château de Versailles, joyau de l’héritage culturel français et site d’une popularité mondiale, s’apprête à accueillir un nouveau dirigeant en la personne de Christophe Leribault. Cette nomination, annoncée lors du conseil…

Renaissance du Géant : Le Nettoyage Méticuleux du David de Michel Ange à Florence

Renaissance du Géant : Le Nettoyage Méticuleux du David de Michel-Ange à Florence

Dans le cœur vibrant de Florence, la capitale toscane qui respire l’art et l’histoire, le David de Michel-Ange, une icône de la Renaissance, reçoit un soin exceptionnel qui témoigne de l’importance de la conservation des œuvres d’art. Cette sculpture majestueuse,…

Emmanuel Macron préserve le patrimoine parisien en renonçant au déplacement des bouquinistes pour les JO 2024

Emmanuel Macron préserve le patrimoine parisien en renonçant au déplacement des bouquinistes pour les JO 2024

Dans une décision marquante reflétant son engagement envers la conservation du patrimoine culturel et l’harmonie sociale, le Président Emmanuel Macron a officiellement renoncé au plan initial de déplacement des emblématiques bouquinistes des quais de Seine, prévu dans le cadre des…

Reconnaitre les époques et les styles de Miroirs

Les miroirs sont très désirés, car ils enrichissent la décoration intérieure. Ils peuvent être disposés dans un couloir, un salon, une chambre à coucher…  Dans les années 1980, les très beaux miroirs pouvaient atteindre des prix élevés. On est retourné…

Pauline Boddaert

Pauline Boddaert, originaire de Lille, a une carrière impressionnante dans le domaine de l'art et de la communication. Elle a débuté en tant que collaboratrice au cabinet d'expertise Plaisance, spécialisé dans les arts décoratifs du 20ème siècle pour l'étude Aguttes, où elle a travaillé pendant deux ans. Par la suite, elle a rejoint Ze Design Agency en tant que chef de projet pendant un an, avant de travailler comme assistante de galerie à la Galerie Michel Giraud pendant une année. En 2014, Pauline a fondé We Art Galerie à Lille, où elle a exercé en tant que CEO pendant près de cinq ans. Elle y a géré l'approvisionnement du stock, la force de vente, ainsi que les activités de marketing et de communication. Parallèlement, elle a été rédactrice en chef chez AuctionLab pendant deux ans et cinq mois, où elle s'est occupée de la rédaction d'articles sur le marché de l'art, du référencement, du community management, et du management en général. Pauline a également travaillé en tant que rédactrice en chef chez Bidtween pendant un an, où elle a mené des interviews de personnalités du marché de l'art et de la culture, animé des plateaux TV et géré les relations presse. Elle a ensuite rejoint MAY ASSOCIES, où elle a occupé le poste de directeur des communications marketing pendant trois ans et deux mois, et celui de clerc de commissaire-priseur pendant trois ans et un mois à Roubaix. Actuellement, Pauline est basée à Paris et travaille pour ARTCENTO en tant que directrice des opérations et attachée de presse depuis deux ans et trois mois. Elle est également journaliste spécialisée dans le marché de l'art pour Antiquités Brocante et Beaux Arts Magazine depuis cinq ans et trois mois. Avec une carrière aussi riche et diversifiée, Pauline Boddaert est sans aucun doute une figure emblématique dans le monde de l'art et de la communication en France.

Tous les articles de l’auteur