Quand l’actualité devient Art sur vos murs, l’AFP met aux enchères 200 photos et trois NFT avec Drouot. Rendez-vous le 5 novembre 2022

Des canons de la guerre de 1870, la Libération, le coup de boule de Zidane, Notre-Dame en feu… L’AFP met aux enchères 200 photos tirées de ses archives, ainsi que trois NFT pour la première fois de sa longue histoire.

La vente aura lieu le 5 novembre, au terme d’une exposition baptisée “De l’argentique à l’iconique” qui s’ouvrira mercredi dans une galerie parisienne, Ellia Art Gallery. Les enchères se dérouleront sur place et en ligne (drouot.com). C’est la deuxième année que l’Agence France-Presse propose ses photos aux enchères. L’an passé, la vente avait totalisé 297.000 euros, dont 15.600 pour son plus gros succès, une photo de Serge Gainsbourg brûlant un billet de 500 francs en 1984.”Cette vente nous plonge dans la poésie de la photo d’actualité”, a estimé Marielle Eudes, directrice des projets spéciaux photo à l’AFP, citée dans un communiqué de l’Agence.

Cadrages, jeux de lumière, noir et blanc somptueux, couleurs qui claquent: ces clichés issus du riche patrimoine de l’AFP sont au croisement de l’actualité et de l’art, avec pour beaucoup une valeur historique.

C’est par exemple le docteur Petiot, tueur en série, photographié à son procès en 1946 à côté des dizaines de valises de ses victimes. Ce sont aussi les peintres Picasso et Matisse saisis dans leur atelier, ou le reflet de l’écrivaine Colette dans son miroir, devant sa collection de boules de verre.

Plus près de nous, c’est le sprinter jamaïcain Usain Bolt qui gagne une course alors qu’un éclair illumine le ciel, ou les partisans de Donald Trump qui envahissent le Capitole à Washington.

A lire aussi  Le billet de 10 livres de la princesse Diana par l'artiste Banksy

Les photos récentes sont peu nombreuses: l’essentiel date d’avant les années 60, et la plus ancienne de 1871. Les estimations vont de 300-400 euros à 800-1.200 euros.

En plus de ces tirages en exemplaire unique, l’AFP met en vente trois NFT (clichés numériques authentifiés par un certificat réputé infalsifiable) : l’image du politicien américain Bernie Sanders avec ses moufles (objet d’innombrables détournements sur les réseaux sociaux), celle de Gainsbourg brûlant son billet et la première dépêche diffusée par l’Agence, le 20 août 1944 à la Libération.

“L’ensemble des fonds récoltés ira à la sauvegarde et à la restauration du fonds photographique de l’Agence”, a indiqué l’AFP.

Toutes ces images figurent par ailleurs dans un livre publié par les éditions Fisheye, “AFP: une épopée photo”.

pr/mch/fpo/npk