Mona Lisa aux enchères avec Artcurial

La réplique de la Joconde s’est vendue 273 000 euros, le 9 novembre chez Artcurial.  (mise à jour le 10 novembre 2021)

Le 9 novembre prochain, Artcurial mettra aux enchères à Paris l’une des répliques les plus fidèles de la célèbre “Joconde” de Léonard de Vinci, peinte sur un panneau de chêne. D’une paternité inconnue, elle aurait été réalisée au XVIIe siècle par un artiste appartenant à l’école française de Fontainebleau, où mourut le maître d’école.

Selon la maison de vente aux enchères, cette œuvre, qui est actuellement exposée à Bruxelles avant sa vente, a été exécutée dans l’environnement de la véritable “Joconde”, acquise par François Ier. Cela est suggéré selon eux par la fidélité à l’original et l’intelligence de la copie, ce qui laisse penser que son auteur a pu avoir un accès direct à l’œuvre et l’examiner attentivement.
“On voit que l’artiste a tout compris de la technique de Léonard”, note Matthieu Fournier, spécialiste de l’art curial. “Le fameux ‘sfumato’ du professeur est reflété avec une grande fidélité”, poursuit l’expert.

Le tableau, dont le prix est estimé entre 150 000 et 200 000 euros , a une valeur ajoutée : être peint sur un panneau de chêne au lieu d’une toile, classée par l’entreprise comme étant de haute qualité et conservée en bon état. En outre, il cache des particularités qui le différencient de l’original, comme le paysage (chaînes de montagnes plus définies et bleutées), certains détails vestimentaires et des caractéristiques de style.

L’attraction exercée par la Joconde est toujours d’une actualité brûlante. Admirée par le public, enthousiasmé de retrouver le chemin du Louvre, elle demeure une source inépuisable d’inspiration pour les artistes. Dès les XVIe et XVIIe siècles, les témoignages révèlent une admiration unanime pour le célèbre portrait. Matthieu Fournier, spécialiste et directeur de notre département Maîtres anciens et du XIXe siècle nous présente une magnifique version peinte sur panneau.

Le style, les matériaux et la fidélité à l’original laissent penser que cette copie fut exécutée vers 1600, à Fontainebleau, dans l’environnement même où se trouvait alors la « Mona Lisa » acquise par François Ier.

Cette exceptionnelle et sensible version de la Joconde sera exposée du 27 au 29 octobre dans notre bureau bruxellois, puis du 5 au 8 novembre à Paris avant sa vente le 9 novembre.

📆 Maîtres anciens et du 19ème siècle
– Exposition
Du 5 au 8 novembre
– Vente aux enchères
9 novembre, 18h00