La guardia civil à l’aéroport d’Ibiza découvre un dessin de Picasso, estimé à 450 000 euros, lors d’une fouille des bagages d’un voyageur.

La guardia civil à l'aéroport d'Ibiza découvre un dessin de Picasso, estimé à 450 000 euros, lors d'une fouille des bagages d'un voyageur.

Un dessin de Picasso a été saisi en juillet à l’aéroport d’Ibiza, dans les îles Baléares. Il était estimé à 450 000 euros. La valise appartenait à un voyageur soupçonné de “contrebande”, ont annoncé lundi les douanes espagnoles. Le dessin, intitulé Trois personnages et daté de 1966, a été trouvé en possession d’un voyageur suisse qui a tenté de l’introduire en Espagne sans le déclarer. Les douanes ont publié une déclaration lundi.

Interrogé par les douaniers sur la présence d’une œuvre transportée dans des “conditions suspectes”, le voyageur a menti et présenté une facture de 1 500 francs suisses (1 515 euros).

Les douaniers ont trouvé une deuxième facture de 450 000 francs (454 000 euros) provenant d’une galerie d’art de Zurich. Elle comportait une référence au dessin.

Elle indiquait qu’il s’agissait de “l’œuvre originale” selon les spécialistes du patrimoine et que la galerie pratiquait un prix comparable à celui du marché

Comme il s’agit d’une marchandise qui dépasse 150 000 euros et qui a été introduite sans déclaration en douane malgré les questions expresses des autorités, un crime de contrebande présumé aurait été commis.

 

A lire aussi  L’OBJET DE LA SEMAINE : Tournez Manège !