Exposition « Sur la route » avec Aïda Touihri

Connue en tant que journaliste et présentatrice de télévision, Aïda Touihri, nous dévoile une part d’elle plus intime à partir du 20 avril à Atlantis télévision.

Passionnée de trekking et de voyages, curieuse de découvrir cultures et paysages, Aïda Touihri s’arme de son objectif pour shooter ce qui la touche. Elle « prend les choses comme elles viennent », principe qui régie aussi sa vie de tous les jours.

 

L’exposition « Sur la Route » au Atlantis Hall, nous révèle ses clichés pris sur le vif, qui donnent à la photographe des airs d’aventurière. Sable à perte de vue, ou regard perçant d’un enfant, Aïda balaye de son objectif toute l’atmosphère de ses voyages.

Au début personnelles et prises avec son téléphone, ces images servaient à illustrer ses notes. Progressivement, la photographie est devenue pour elle plus qu’un moyen de se souvenir, mais une véritable passion.

Son exposition est consacrée à une région du monde qui lui tient particulièrement à cœur : l’Afrique. Des montagnes au désert, nous partons à la rencontre d’inconnus dont les yeux verts nous transportent. On croise aussi une embarcation de pécheurs sur leur bateau en papyrus, le même que ceux de leurs ancêtres. En déplaçant notre regard, on se perd dans un coucher de soleil qui embrase le ciel.

Nous sommes déjà ailleurs, mais plus encore pendant le vernissage durant lequel un salon marocain était installé devant une photographie d’une dame âgée qui invite le spectateur à un boire avec elle un thé à la menthe. Non loin de là, musiciens et chanteurs interprétaient des musiques d’orient sur des tapis Kilim.

La vente des photographies de la série « Sur la route » d’Aïda Touihri bénéficiera à l’association DARNA qui apporte de l’aide les enfants dont le cadre familial est instable.

 

copyrights  portrait d’Aïda Touihri (c)Cyrille Georges Jerusalmi / D8

copyrights autres images (c)Aïda Touihri