Lever de voile sur un exceptionnel rideau de scène de Salvador Dalí aux enchères

L’étude Lempertz met en vente un rideau de scène peint par Dali en 1944 et intitulé « Tristan fou ». Cette œuvre exceptionnelle forme probablement la plus grande peinture surréaliste au monde. Elle est actuellement exposée à Bruxelles à la maison de vente et sera proposée en vente privée le 3 décembre.

Salvador Dali, peintre mais aussi décorateur

Salvador Dalí (1904-1989) est reconnu comme étant l’un des artistes les plus importants du 20ème siècle mais surtout comme un des représentants du surréalisme. On le connaît notamment pour ses nombreuses peintures, sculptures et oeuvres graphiques. Mais le travail de l’artiste espagnol comprend également un certain nombre de décors d’opéra, de ballet et de théâtre.

« Tristan fou » : dialogue de Dalí avec l’oeuvre de Richard Wagner

 

Dalí commence dans le milieu des années 1930 à consacrer une partie de sa production artistique au théâtre. Lors de la conception de la pièce « Tristan Fou », l’artiste endosse à la fois les rôles de chorégraphe et metteur en scène, mais également ceux de scénographe et costumier. Le contexte initial de la pièce est en réalité un dialogue approfondi de Dalí avec l’oeuvre de Richard Wagner.

 

Un décor monumental qui a voyagé dans toute l’Europe

 

C’est seulement en 1944 que le projet voit le jour au théâtre international de New York. Dalí, vivant alors aux Etats Unis, retravaille le premier projet de son «Tristan fou » datant de 1938 avec la collaboration du chorégraphe Léonide Massine. En plus de cet immense rideau qui plante le décor du drame de Tristan et Iseult, le peintre conçoit également deux scènes d’arrière-plan. Fort de son immense succès new-yorkais, la pièce et son décor monumental voyagent à travers toute l’Europe et récoltent ainsi les acclamations du public des plus grandes scènes de Londres, Paris, Barcelone, Venise ou encore Monte-Carlo.

 

Description :

Salvador Dalí Y Domenech, Tristan Fou, 1944, rideau de scène.

Techniques mixtes (détrempe, pastel et huile) sur une toile de coton en différentes parties.

8,76 x 14,76 m.

Non-signée.

Inscrit sur le verso en haut à gauche au pinceau noir (probablement par l’artiste) « TRISTA T DROP » et en bas à doute avec un cachet noir « UNITED SCENIC ARTISTS / LOCAL 829 ».

Restauration professionnelle ordonnée en 2009 par les précédents propriétaires.

Copyright : Lempertz

Vente privée. Exposition à Bruxelles du 18 octobre au 3 décembre.

Estimation sur demande.

 

https://www.lempertz.com/?id=434