Christie’s et Sotheby’s ont connu une année record, avec des ventes aux enchères extraordinaires dont les prix n’ont jamais été aussi élevés ! De nombreuses pièces d’art très recherchées à travers l’histoire ont trouvé leur place dans certaines des collections les plus prestigieuses du monde.

Année record pour les maisons de vente Christie’s et Sotheby’s

La société d’enchères Christie’s a annoncé lundi une année record avec 8,4 milliards de dollars de ventes, stimulée par l’historique collection Paul Allen, tout comme la maison concurrente Sotheby’s qui a atteint son plus haut en 2022, à 8 milliards de dollars.Avec ce chiffre (7,2 milliards de ventes aux enchères et 1,2 milliard de ventes privées), Christie’s fait mieux que les 7,1 milliards de dollars de 2021, après une année 2020 de repli due à la pandémie de Covid qui avait empêché les maisons d’enchères de fonctionner normalement.Pour le directeur général de Christie’s, Guillaume Cerutti, cette performance, “malgré un macro-environnement difficile” avec la guerre en Ukraine et l’inflation, s’explique notamment par “la résilience des marchés de l’art et du luxe et le succès remarquable de plusieurs grandes collections” mises en vente, “dont l’inoubliable Paul Allen”, du nom du co-fondateur de Microsoft, décédé en 2018.

Les 9 et 10 novembre, cette collection de 155 œuvres, retraçant 500 ans d’histoire de l’art, avait totalisé un montant record de 1,62 milliard de dollars.

 

– Nouveaux Acheteurs –

 

En une soirée mémorable au Rockefeller Center de Manhattan, à New York, cinq œuvres avaient dépassé la barre des 100 millions de dollars, dont un Cézanne, un Van Gogh et un Gauguin. Et en mai 2022, un célèbre portrait de Marilyn Monroe par Andy Warhol avait atteint le record de l’œuvre d’art du 20e siècle la plus chère aux enchères (195 millions de dollars), toujours chez Christie’s à New York.

A lire aussi  Deux exemplaires du légendaire roman Don Quichotte ont récemment été vendus pour la somme astronomique de 504 000 euros en France - une somme impressionnante qui ne manquera pas d'enthousiasmer tout collectionneur de livres !

Pour 2022, les acheteurs originaires d’Amérique du Nord et du Sud sont en hausse (40% en valeur, 35% en 2021) et ceux de l’Asie-Pacifique en repli (de 31 à 26%), mais “les acheteurs asiatiques ont été absolument cruciaux pour le résultat” de la collection Allen, a relativisé le directeur général de la société contrôlée par la holding Artémis du milliardaire français François Pinault.

Selon Christie’s, les bons chiffres sont stimulés par “une nouvelle génération de collectionneurs: 35% des acheteurs en 2022 étaient nouveaux et 34% parmi eux étaient des +millenials+ (nés dans les années 80 et 90)”.

“L’Asie-Pacifique dispose de la base de nouveaux collectionneurs qui grossit le plus vite”, ajoute la maison de ventes. M. Cerutti a précisé que les voitures et l’immobilier n’étaient pas inclus dans ces résultats.

Avec des ventes moins spectaculaires, Sotheby’s, propriété du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, avait tout de même annoncé la semaine dernière des projections record de vente à 8 milliards de dollars (7,3 milliards en 2021), des chiffres incluant les ventes d’art, de luxe, mais aussi de résidences et de voitures de collection.

La maison d’enchères notait aussi que sa base de clients en Asie “se développe rapidement” et que les collectionneurs de ce continent “dépensent plus par personne en moyenne”.

arb/rle