Rechercher

Originaire de Téhéran, Beni, souhaite amener une vision originale et colorée du monde de l’art et lui offrir une seconde vie. Artiste de formation à l’école des Beaux-Arts de Valenciennes. Elle se nourrit de la diversité de sa double culture, française et persane, pour concevoir des œuvres empreintes de métissage. Les pièces de Beni comportent de multiples facettes visuelles paradoxales qui lui permettent d’illustrer de plus en plus la double culture qui est au centre de sa peinture. La numérisation des compositions figuratives est identique à celle de la peinture traditionnelle. Et en particulière la rencontre de la couleur jaune-orange et du noir et blanc (souvent sur les visages) se trouve positionnée dans la relation que Beni établit entre l’ombre et la lumière. Ainsi sont rassemblées et mélangées des formes qui s’opposent à des réalisations matérielles. Beni nous explique la genèse de son intérêt pour les contrastes par sa passion pour le fait qu’ils sont liés comme le corps et l’esprit “l’un n’existe pas sans l’autre”. En ce sens, la concrétisation d’une réflexion à travers la peinture et la manière dont elle harmonise ses compositions, constituent le résultat de cette complémentarité. Ainsi, Beni poursuit sa prospection, sa quête, son cheminement professionnel, se lance dans de nouveaux projets, se défie constamment en tant qu’artiste. Son don et sa capacité à transmettre son regard coloré au monde et au public ne cessent de croître et d’évoluer.Originaire de Téhéran, Beni, souhaite amener une vision originale et colorée du monde de l’art et lui offrir une seconde vie. Artiste de formation à l’école des Beaux-Arts de Valenciennes. Elle se nourrit de la diversité de sa double culture, française et persane, pour concevoir des œuvres empreintes de métissage. Les pièces de Beni comportent de multiples facettes visuelles paradoxales qui lui permettent d’illustrer de plus en plus la double culture qui est au centre de sa peinture. La numérisation des compositions figuratives est identique à celle de la peinture traditionnelle. Et en particulière la rencontre de la couleur jaune-orange et du noir et blanc (souvent sur les visages) se trouve positionnée dans la relation que Beni établit entre l’ombre et la lumière. Ainsi sont rassemblées et mélangées des formes qui s’opposent à des réalisations matérielles. Beni nous explique la genèse de son intérêt pour les contrastes par sa passion pour le fait qu’ils sont liés comme le corps et l’esprit “l’un n’existe pas sans l’autre”. En ce sens, la concrétisation d’une réflexion à travers la peinture et la manière dont elle harmonise ses compositions, constituent le résultat de cette complémentarité. Ainsi, Beni poursuit sa prospection, sa quête, son cheminement professionnel, se lance dans de nouveaux projets, se défie constamment en tant qu’artiste. Son don et sa capacité à transmettre son regard coloré au monde et au public ne cessent de croître et d’évoluer.

Retour en haut de page
Le produit a été ajouté à votre panier