fbpx

A Paris, Frida l’intime, Kahlo l’icône de la mode

Mise à jour 14 septembre 2022 par Redak

Il y a ses célèbres corsets en plâtre peint, ses tenues de Tehuana, ses médicaments, ses cosmétiques, mais aussi des créations Givenchy ou Erdem inspirées par elle: jamais une exposition à Paris n’a fait revivre autant l’univers de Frida Kahlo.


Que reste-t-il encore à découvrir sur cette artiste superstar à l’image souvent (sur)exploitée? Le Palais Galliera, musée de la mode, présente à partir de jeudi, et jusqu’en mars 2023, “Frida Kahlo, au-delà des apparences”, avec pour ambition de tisser des liens entre les objets personnels de l’artiste (plus de 200) et son art.”Nous voulons nous éloigner de l’exotisme qui l’entoure, et que les gens puissent voir qu’elle est bien plus qu’une simple commodité ou image”, affirme à l’AFP la commissaire de l’exposition, Circe Henestrosa.

– Frida fashionista –


 

Cette exposition est inédite à Paris, où l’artiste s’est rendue en 1939 suite à l’invitation de son ami André Breton. Mais elle a déjà voyagé à Londres, San Francisco, New York et à chaque fois, la commissaire l’adapte en fonction de la ville.

Pour “la capitale de la mode”, sont présentées des créations signées Alexander McQueen, Jean-Paul Gaultier ou encore Valentino directement inspirées du style Frida.

On retrouve une robe avec une cape rappelant le “resplandor”, cette coiffe d’inspiration religieuse portée par les femmes de Tehuantepec dans l’Etat mexicain d’Oaxaca; ainsi que des jupes, tuniques, combinaisons ornées de fleurs, tulles et strass et même des corsets en métal.

Mais le clou de l’exposition reste les effets personnels, que le public français pourra voir pour la première fois.

Avec d’innombrables photos, télégrammes et lettres, ils avaient été exposés pour la première il y a dix ans à la Casa Azul, sa maison natale, où pendant 50 ans son mari, le peintre Diego Rivera, les avaient gardés dans une malle.

Une jambe prothétique avec une botte ornée de broderies chinoises –portée après l’amputation de sa jambe droite–; un corset orthopédique qui ressemble fortement à celui dans son tableau “La Colonne brisée”, des corsets peints, dont l’un portant la faucille et le marteau, rappelant ses convictions communistes–, des colliers précolombiens mais aussi des médicaments, témoins de ses souffrances physiques après sa polio et un grave accident de bus.

“On ne montre rien que Frida Kahlo n’a pas voulu montrer elle-même”, explique la commissaire qui dit avoir voulu s'”éloigner du discours dans les années 80 qui insistait plus sur la victimisation de Kahlo et de son corps”.

“Elle a bien sûr souffert beaucoup physiquement mais on voit à travers cette exposition comme elle utilisait la peinture comme un moyen de convalescence et de production créative”, ajoute-t-elle.

“Elle se peignait comme elle s’habillait, elle se faisait photographier comme elle se peignait”, poursuit Circe Henestrosa. “Les corsets peints, c’est un acte de rébellion, elle les a convertis en une seconde peau… et pourquoi porter une prothèse laide? Elle allait en faire une botte esthétique, c’est tellement moderne”.

– “Fière de son héritage” –


 

De nombreuses tenues, notamment ses célèbres jupes brodées traditionnelles et ses huipils (tuniques sans manches), sont exposées, aux côtés d’une poignée de tableaux, dont “Le Cadre”, première acquisition par l’Etat français d’une oeuvre d’un artiste mexicain.

Frida Kahlo (1907-1954) se serait-elle “appropriée” les tenues originaires de l’isthme de Tehuantepec, où elle n’a pourtant jamais mis les pieds?

“Non, c’est son propre héritage, du côté maternel”, explique la commissaire en référence à la mère de Frida, une métisse d’origine espagnole et indigène de Oaxaca (proche de l’isthme).

Non seulement elle en était fière, mais elle “a choisi les robes de Tehuana qui viennent d’une société matriarcale (dans l’isthme, ndlr), pour évoquer une femme forte (…) alors que la mode au Mexique dans les années 30, c’était Paris”, ajoute encore Mme Henestrosa.

Féministe, cultivant son côté androgyne, “elle perdure car elle a pu briser beaucoup de tabous à travers son corps; évoquant handicap, convictions politiques et son identité +non-binaire+ bien avant les débats d’aujourd’hui”, dit-elle.

ram/elc/dch

 

 

 

© Agence France-Presse

Des Trésors de l'Antiquité Orientale du Met Illuminent le Louvre

Des Trésors de l’Antiquité Orientale du Met Illuminent le Louvre

Dans un élan de collaboration culturelle sans précédent, le musée du Louvre s’apprête à accueillir une sélection d’œuvres majeures issues des collections d’antiquités orientales du Metropolitan Museum of Art de New York (Met). Cette initiative, fruit d’une opportunité unique liée…

Rosa Bonheur: Un Héritage Révélé Entre les Mains de Christie's et sur Grand Écran

Rosa Bonheur: Un Héritage Révélé Entre les Mains de Christie’s et sur Grand Écran

Dans l’univers foisonnant de l’art, certains trésors semblent attendre le moment propice pour resurgir et éblouir le monde. Tel est le cas d’un pastel inédit de Rosa Bonheur, figure emblématique de la peinture animalière et féministe avant l’heure du XIXème…

Invader : Une Odyssée Artistique au Cœur de Paris

Invader : Une Odyssée Artistique au Cœur de Paris

Paris, Ville Lumière et Toile de Fond d’une Expérience Unique dans le Monde du Street Art Dans un panorama artistique en constante évolution, la capitale française s’apprête à accueillir un événement sans précédent, mettant en vedette l’un des noms les…

Claude Montana : Hommage au Visionnaire de la Mode Française, Décédé Aujourd'hui à Paris

Claude Montana : Hommage au Visionnaire de la Mode Française, Décédé Aujourd’hui à Paris

Paris, France – Claude Montana, icône emblématique de la mode française des années 80, s’est éteint vendredi à Paris à l’âge de 76 ans. Connu pour avoir redéfini les contours de la silhouette féminine avec ses épaules XXL et ses…

Soirée Historique à New York: La Collection d'Elton John S'envole à 8 Millions de Dollars

Soirée Historique à New York: La Collection d’Elton John S’envole à 8 Millions de Dollars

Une Vente Aux Enchères Mémorable Chez Christie’s La soirée du mercredi a marqué un moment historique chez Christie’s, à New York, où une collection exceptionnelle d’Elton John a été mise à l’honneur. La vente, qui a généré près de 8…

Christophe Leribault, Nouveau Gardien du Prestige de Versailles: Une Ère Nouvelle se Profile

Christophe Leribault, Nouveau Gardien du Prestige de Versailles: Une Ère Nouvelle se Profile

Un Changement de Commande au Château de Versailles Le Château de Versailles, joyau de l’héritage culturel français et site d’une popularité mondiale, s’apprête à accueillir un nouveau dirigeant en la personne de Christophe Leribault. Cette nomination, annoncée lors du conseil…

Renaissance du Géant : Le Nettoyage Méticuleux du David de Michel Ange à Florence

Renaissance du Géant : Le Nettoyage Méticuleux du David de Michel-Ange à Florence

Dans le cœur vibrant de Florence, la capitale toscane qui respire l’art et l’histoire, le David de Michel-Ange, une icône de la Renaissance, reçoit un soin exceptionnel qui témoigne de l’importance de la conservation des œuvres d’art. Cette sculpture majestueuse,…

Emmanuel Macron préserve le patrimoine parisien en renonçant au déplacement des bouquinistes pour les JO 2024

Emmanuel Macron préserve le patrimoine parisien en renonçant au déplacement des bouquinistes pour les JO 2024

Dans une décision marquante reflétant son engagement envers la conservation du patrimoine culturel et l’harmonie sociale, le Président Emmanuel Macron a officiellement renoncé au plan initial de déplacement des emblématiques bouquinistes des quais de Seine, prévu dans le cadre des…

Auctionlab news avec AFP

L'équipe rédactionnelle d'AuctionLab se distingue par son expertise profonde et sa passion pour l'art, le design et l'innovation. La collaboration étroite avec l'Agence France-Presse (AFP) souligne la crédibilité et la précision de l'information que nous fournissons à notre communauté mondiale d'amateurs d'art et d'antiquités. Avec l'appui de l'AFP, l'un des plus grands réseaux de journalisme dans le monde, nous nous engageons à livrer des reportages rigoureux, exacts et à jour sur l'évolution constante du marché des enchères. Nos auteurs puisent dans une variété de sources, allant des spécialistes de l'art et des antiquités aux leaders d'opinion et aux acteurs du marché, pour vous donner un aperçu complet des tendances actuelles. Notre équipe de rédaction, toujours en veille sur les dernières nouveautés du secteur, vous propose des analyses détaillées, des portraits d'artistes, des commentaires sur les pièces exceptionnelles et les tendances du marché. Nos articles et reportages sont basés sur les normes journalistiques internationales les plus strictes, une tradition que nous sommes fiers de perpétuer grâce à notre partenariat avec l'AFP. L'AFP, avec sa présence dans plus de 151 pays, offre à AuctionLab une perspective globale, qui permet de rester en phase avec les mouvements et les dynamiques du marché de l'art à l'échelle mondiale. Les analyses et les reportages de notre équipe sont enrichis par cette vision internationale, qui garantit une couverture complète des événements clés du secteur. La collaboration entre AuctionLab et l'AFP est un gage de sérieux, de professionnalisme et d'exactitude. Avec cette garantie d'information de qualité, AuctionLab s'affirme comme une plateforme incontournable pour tous les amateurs d'art et d'antiquités à la recherche de nouveautés, de tendances et d'analyses de fond. En tant qu'auteur principal pour AuctionLab, notre équipe s'efforce de produire des contenus de qualité, fiables et pertinents, enrichissant ainsi la conversation culturelle et éclairant les subtilités du monde des enchères.

Tous les articles de l’auteur