Deux diadèmes ayant appartenu à Joséphine Bonaparte sont mis aux enchères

Deux diadèmes ayant appartenu à Joséphine Bonaparte sont mis aux enchères
L’impératrice de Napoléon était une icône du style du début du XIXe siècle. Aujourd’hui, deux de ses diadèmes sont mis en vente chez Sotheby’s.

Lorsque Napoléon Bonaparte se déclare empereur des Français en 1804, il révolutionne non seulement la politique, mais aussi la mode. Le souverain et sa première épouse, Joséphine, se sont imposés comme des icônes de la mode du XIXe siècle : Il a adopté des accessoires somptueux comme moyen de transmettre son autorité, tandis qu’elle a popularisé les robes fluides à taille haute et les ors et pierres précieuses extravagants de style néoclassique.

Aujourd’hui, plus de 200 ans après la mort de l’impératrice en 1814, deux des diadèmes qu’elle possédait probablement à l’apogée de son pouvoir vont être mis aux enchères. Sotheby’s prévoit de vendre les diadèmes – toujours dans leurs boîtes en cuir d’origine – à Londres le 7 décembre, rapporte Jill Newman pour Town & Country.

Lire la suite