La voiture de cascadeur de James Bond atteint presque trois millions de livres lors d’une vente aux enchères

Une copie de l’Aston Martin DB5, qui a été utilisée pour exécuter des scènes dans le film de James Bond “No Time To Die”, a été vendue pour plus de 3 millions de livres lors d’une vente aux enchères mercredi, dans le cadre d’une vente de charité qui a permis de récolter plus de six millions de livres.

Le produit de la vente aux enchères, organisée par Christie’s pour commémorer les 60 ans de James Bond au cinéma, s’est élevé à 6 103 500 livres (6 827 000 euros) pour 25 lots, selon le compte Twitter officiel de James Bond @007.

L’argent sera reversé à 45 organisations caritatives dont la Fondation du Prince Charles – avant qu’il ne soit couronné roi avec le décès de la reine Elizabeth II le 8 septembre – ou Médecins sans frontières.

La voiture a été vendue 2,922 millions de PS (3,26 millions d’euros). La réplique de la DB5, qui est le célèbre modèle de 007, fait partie des huit modèles spécialement créés et construits pour le tournage du long métrage 2021 et est la seule voiture utilisée pour les cascades qui a été proposée aux acheteurs par Aston Martin et EON productions selon Christie’s.

Une autre Aston Martin, un modèle V8 du début des années 1980 qui figurait également dans “Dying Can Wait” a été vendue pour 630 000 dollars (plus de 700 000 euros) ; un autre modèle, une DBS Superleggera récente, pour 403 000 livres (plus de 450 000 euros).

Parmi les autres objets disponibles figuraient des costumes et d’autres articles liés à la célébrité de la saga.

A lire aussi  Le tableau culte "Going to the game" de l'artiste britannique Laurence Stephen Lowry a été vendu mercredi soir à 7,8 millions de livres (9 millions d'euros) au musée dédié à l'artiste à Manchester et sera exposé pour le grand public.

La vente était également ouverte à d’autres 36 enchères ont été organisées en ligne du 15 septembre au 5 octobre. https://www.christies.com/en/events/private-and-iconic-collections/james-bond-sixty-year-anniversary/what-is-on

spe/mm

Agence France-Presse