« Le Ritz est l’avant-dernière marche avant le paradis »

Ernest Hemingway

Le mythique Palace parisien de la place Vendôme fête ses 120 ans et s’allègera aux enchères près de 10 000 pièces de son mobilier.

Changement de décor aux enchères

Vente aux enchères Hotel Ritz

Canapé corbeille de style Louis XVI, provenant du Ritz Paris © Artcurial

Le Ritz Paris a mené de 2012 à 2016 une grande campagne de réaménagement et décoration de son intérieur, laissant place à un nouveau mobilier. Aussi, un grand nombre d’objets et de mobilier n’ont pas retrouvé leur place dans ce nouvel aménagement.

Chacun des 3500 lots qui seront proposés aux enchères par la maison de ventes Artcurial est estampillé « Ritz Paris » et témoigne du style et de l‘histoire de ce mythique palace parisien.

La maison de ventes Artcurial disperse son 5ème palace

Après avoir organisé les ventes du mobilier de l’Hôtel de Crillon, du Plaza Athénée, de l’Hôtel de Paris (Monaco), et de la Tour d’Argent, François Tajan, président délégué d’Artcurial et Stéphane Aubert, directeur associé, tiendront le marteau pour ces 5 jours de vacations exceptionnelles.

D'OÙ VIENT LE TERME "PALACE" ?

Depuis 1834, le mot anglais « palace » désigne un établissement commercial de grande taille, synonyme de raffinement et de bon goût, incarnant une idée d’une hôtellerie de luxe, réservée à une certaine élite. L’origine de ce terme provient de l’ancien français « paleys » (XIIIème siècle), qui provient du latin « palatium ».

Pendant 5 jours, du 17 au 21 avril, vous pourrez acquérir des pièces historiques. Les vacations seront précédées d’une exposition scénographiée par un grand décorateur parisien, qui métamorphosera, l’espace d’une semaine, les salons de l’Hôtel Marcel Dassault, siège de la maison de ventes.

bar ritz aux enchères

Le ritz Bar dans les années 1980 © Archives Ritz Paris

Des pièces mythiques estimées 100 €

Sièges, tables, coiffeuses, lits, minibars, luminaires, rideaux, vaisselle, baignoire …une grande variété de pièce sera proposée aux enchères, avec une fourchette d’estimations  entre 100 à 5.000 euros.

« Il y aura 600 ou 700 objets exposés, dont la première baignoire qui est un peu l’étendard du luxe et du confort qu’a apporté le Ritz en son temps, et aussi de très beaux lits en cuivre. Il y a une très grande diversité d’objets » ajoute le commissaire-priseur.

tabourets Hotel Ritz aux enchères Artcurial

Trois tabourets au Ritz Bar, provenant du Ritz Paris © Artcurial

Salon Proust Ritz encheres

Paire de canapés du salon Proust, provenant du Ritz Paris © Artcurial

Il y a un véritable style Ritz, reconnaissable entre tous, entremêlant avec harmonie tableaux, lustres et antiquités françaises du style Louis XIV à l’Empire en passant par la Régence et le règne de Louis XVI. Un esprit insufflé par son fondateur, César Ritz, qui avait trouvé le ton juste pour fidéliser ses clients français et séduire une clientèle d’outre-mer.

Mais pourquoi le Ritz est-il un hôtel de légende ?

L’univers du Ritz a séduit Marcel Proust, qui s’est inspiré du maître d’hôtel Olivier Dabescat pour un personnage d’ « À la recherche du temps perdu »; Hemingway, qui était un pilier du bar en compagnie de son ami écrivain Scott Fitzgerald dans les années 20 ; Gabrielle Chanel, qui y vivait, y tenait salon et s’y est éteinte ; Audrey Hepburn et Gary Cooper, les stars d’Ariane, le grand classique de Billy Wilder tourné au Ritz dans les années 50 ; Gianni Versace, avec ses défilés peuplés de top-modèles…

Hepburn Cooper Ritz

Audrey Hepburn et Gary Cooper jouant Ariane dans une chambre du Ritz dans les années 50 @Archives Ritz

Invité à l’inauguration, Marcel Proust a été l’un des premiers habitués de l’hôtel dont il se servait comme d’une fenêtre sur la vie parisienne. C’est au Ritz qu’il observait son époque et trouvait l’inspiration pour les personnages de ses romans. Il avait l’habitude de recevoir ses amis dans un petit salon du 1er étage. Son amitié avec le maître d’hôtel Olivier resta célèbre sous les traits d’Aimé, le maître d’hôtel du Grand Hôtel de Balbec dans « À la recherche du temps perdu »

peignoirs du Ritz aux enchères

Ensemble de linge de bain siglé Ritz Paris, provenant du Ritz Paris © Artcurial

Quant à Coco Chanel, «Le Ritz est ma maison» aimait-elle dire. Arrivée en 1937, elle y vécut pendant plus de 30 ans. Elle amena avec elle son mobilier et ses célèbres panneaux en laque de Coromandel. Le concierge de l’époque confessait «Avant tout, ce qu’elle voulait c’était être tranquille.»

Pour Léon-Paul Fargue, « Le Ritz, si tranquille, si resplendissant, si bien conçu pour le repos des grands de la terre, est en vérité tout sonore de romans. » (Le piéton de Paris

C’est donc une nouvelle histoire qui va s’écrire au mois d’avril 2018 avec cette vente.

Célèbres commandes de service, provenant du Ritz Paris © Artcurial

vente aux encheres palace le Ritz

Vente aux enchères chez Artcurial du 17 au 21 avril 2018.

Catalogue de vente prochainement ICI

Image à la une : vue de la place Vendôme