Une vente aux enchères retrospective

Né le 21 août 1944 José-Maria David fabriquait, enfant, une grande partie de ses jouets en pâte à modeler, puis en terre glaise. Le sculpteur animalier décède accidentellement en 2015.

La Maison de ventes Ivoire Nantes, SCP Couton Veyrac Jamault est chargée d’organiser le 29 mai la vente judiciaire, réalisée suite à la succession de l’artiste.

Cette vacation constitue une véritable rétrospective de son œuvre, très féconde, rassemblant 90 bronzes dont certaines œuvres de jeunesse. L’artiste qui avait étudié les animaux européens et africains lors de ses nombreux voyages, avait un véritable talent pour en restituer la puissance, l’expression et le mouvement.

José Maria DAVID (1944-2015) Pélican Bronze 63 x 80 cm Justifié 3/8 Fondeur Landowski Mise à prix : 8.000€

pelican sculpture bronze josé maria david

 « Je cherche à donner une vie à l’animal. C’est un mélange d’observation et de recherche du beau »

Né en Loire Atlantique, José-Maria David a passé son enfance près de la forêt du Gâvre, l’un des principaux domaines de chasse des ducs de Bretagne au Moyen-âge et à la Renaissance. Le jeune José-Maria David vit au contact de la nature et des animaux, en osmose avec eux. Sa mère, Paule Le Pichon de la Garde, grande aristocrate et artiste dans l’âme, lui transmettra sa passion pour l’art. Après avoir exercé le métier d’antiquaire, il fera plusieurs tours du monde, travaillera pour Christina Onassis, avant de se consacrer entièrement à la sculpture à partir de 1986, avec comme seul et unique thème les animaux

hippopotame bronze josé maria david encheres

José Maria DAVID (1944-2015) Hippopotames, mère et petit Bronze 30 x 77 x 54 cm Justifié 1/8  Fondeur Chapon Mise à prix 10.000€

Un artiste animalier comparable à Rembrandt Bugatti

José Maria David rapporte de ses voyages des souvenirs qui se traduisent dans sa sculpture. Il a par exemple su capter et magnifier la peau lisse du rhinocéros rendant à merveille les expressions des animaux saisis sur le vif. Son style est fréquemment comparé à celui du sculpteur animalier Rembrandt Bugatti.

Rhinoceros bestaire bronze encheres

José Maria DAVID (1944-2015) Rhinocéros d’Afrique Bronze 105 x 117 x 64cm Justifié HC réservé pour l’artiste sous la patte Fondeur Chapon. Mise à prix : 10.000€

Au fil des ans prend forme un conséquent bestiaire d’où se dégagent force et dynamisme. Ses sculptures s’affirment comme pur mouvement, elles deviennent l’instrument, le véhicule d’une perception absolue de la mobilité, particulièrement bien rendue dans le bronze“Tigre en chasse courant ‟. Cette sculpture traduit l’idée d’un mouvement qui va au-delà des ambitions classiques de stabilité et d’unité. 

Tigre sculpture bronze aux enchères

José Maria DAVID (1944-2015) Tigre en chasse courant Bronze Justifié EA II/IV et signé Fondeur Chapon 46 x 66 x 21 cm Mise à prix 12.000€

Une œuvre très féconde

Dans le cadre chargé d’histoire de la forêt du Gâvre, le jeune José- Maria David vit au contact de la nature et des animaux, en osmose avec eux. Il est particulièrement attiré par les chevaux. 

« Les chevaux m’ont énormément aidé. Ils m’ont donné confiance en moi. Je leur dois beaucoup» confiait l’artiste.

« Ce passionné de chevaux mettra à profit son sens de l’observation, sa capacité à fixer mentalement une forme et son sens des proportions pour élaborer ensuite en atelier un registre d’animaux domestiques ou sauvages. Son ambition d’artiste est de produire, d’agrandir son arche de Noé et de la pérenniser en bronze, matériau noble aussi résistant que la pierre qui permet de lancer un défi à l’équilibre, à la pesanteur et d’amplifier la caractéristique des attitudes ». Marc Ottavi, expert de la vente.

Tous les registres de l’artiste seront représentés dans cette vente qui comprend aussi quelques objets, à l’instar de cette paire de chandeliers de style baroque dans lesquels sautent des singes.

chandelier rococo aux singe josé maria david

José Maria DAVID (1944-2015) Paire de chandeliers à sept branches Justifié EA I/IV chaque – Fondeur Maromer 73 x 60 cm chaque Mise à prix : 5.000€

Une vente sans prix de réserve

En quelques heures, il revient alors à l’étude Ivoire Nantes la charge d’assurer et d’élargir la transmission de ce patrimoine artistique à divers amateurs et de susciter d’autres vocations de collectionneurs.

« Cette vacation étant sans prix de réserve, nous avons choisi de ne pas mentionner de fourchette d’estimation, préférant n’indiquer que la mise à prix de chaque sculpture. Nous respecterons mieux ainsi l’esprit qui prévaut à la dispersion de cette collection en faisant abstraction de toute cotation » Henri Veyrac, commissaire-priseur judiciaire d’IVOIRE NANTES, SCP Couton Veyrac Jamault .

Vente de la succession du sculpteur José Maria David (1944-2015)

Vente aux enchères publiques mardi 29 mai à 15h

SCP Couton Veyrac Jamault
Expert : Cabinet Marc Ottavi