Actualités

{Focus vente} François Linke (1855-1946)

3 mai 2019
Avatar

author:

{Focus vente} François Linke (1855-1946)

{Focus vente} François Linke (1855-1946)
4.9 (98%) 32 votes
 

Le 18 mai 2019, la maison de ventes Ivoire-Troyes propose à la vente un sublime commande à la grecque de style transition en marqueterie et bronzes dorés, signé.  Estimations: 5000/8000€.
C’est pour nous l’occasion de vous présenter cet artiste et artisan exceptionnel.

D’origine autrichienne, François Linke est un ébéniste français né en Bohème et plus précisément à Pankraz en 1855.

Travaillant les matières depuis son plus jeune âge, il a commencé comme apprenti ébéniste dans sa ville natale à Pankraz. Après avoir travaillé à Prague, à Vienne et à Budapest, il migre vers la France et pose ses bagages à Paris en 1875. Après quelques années passées dans la capitale française à travailler pour de célèbres maisons d’ébénisterie, il crée son propre atelier 170 rue du Faubourg Saint-Antoine en 1881.

Sa présence à l’Exposition Universelle de Paris en 1900 constituera un réel tremplin pour lui. Bien que sa renommée ne soit d’ores et déjà plus à faire puisqu’il devient incontournable dans la création de meubles haute gamme, cette grande Exposition Universelle confirmera davantage son talent et assoira sa réputation. A l’apogée de sa carrière, il reçoit une médaille d’or pour « Le Grand Bureau » qu’il a réalisé et qui constitue l’une des pièces maîtresses de sa collection. Cette dernière lui a permis d’être complètement encensé par la critique. Ne travaillant plus dans l’ombre des prestigieuses maisons d’ébénisterie, le confort financier qu’il doit à son succès lui permettra d’être à la tête de presque une centaine d’ouvriers au sein de son atelier. Ses bénéfices lui ont permis d’être l’heureux propriétaire de vastes et luxueux appartements situés sur la très convoitée place Vendôme. Rapidement, de nouveaux marchés vont s’ouvrir à lui. En effet, son succès ira bien au-delà des frontières puisqu’il sera prisé par de nombreux acheteurs étrangers grâce aux différentes expositions internationales auxquelles il participe régulièrement. En 1904, l’ébéniste obtient une seconde médaille d’or pour ses créations lors de l’exposition universelle de Saint-Louis et devient officier de l’instruction publique. François Linke était également présent à l’exposition de Liège en 1905 où fait partie du jury et à l’exposition franco-britannique de Londres en 1908. Suite à son travail remarquable, il reçoit la croix de la Légion d’Honneur en 1906.

Par la suite, il fournira de grandes familles à travers le monde entier. A titre d’exemple, du mobilier sera expressément crée pour le roi Fouad 1erd’Egypte mais aussi pour des milliardaires tels que Raphaël De Lamar à New-York, Albina Rodriguez Patino ou encore le Comte Devoto. François Linke connaîtra un réel succès jusqu’à la seconde guerre mondiale.

En parallèle, il travaille sur de nombreux projets avec le sculpteur Leon Messagé. Leur collaboration est très fructueuse et permet à François Linke de créer du mobilier d’exception qui oscillera principalement entre le style Louis XV avec le mouvement Rococo et l’Art Nouveau. Grâce à des techniques de fabrication impressionnantes, ces créations ornées de bronze mélangent volupté, élégance et singularité.

Son talent indéniable :

Au-delà de leur principale fonction somme tout classique, les meubles de Linke sont des sculptures à parts entières constitués de différentes matières. Les formes et les courbes de son mobilier sont inspirées de nombreux styles répandus dans l’Ancien Régime. Parmi ses nombreuses créations, il a notamment réalisé un piano à queue très finement travaillé, un lit en bois de violette contenant du bronze et de la soie brochée, un guéridon en acajou ou encore une table à thé faite de bois d’amarante, de marqueterie et de bronze.

Il ne fait aucun doute que François Linke est l’ébéniste parisien le plus convoité de son époque. Il fait partie intégrante de l’histoire du meuble d’art dans les années 1900. La technique et la qualité des meubles qu’il a conçus sont exceptionnelles. A l’heure actuelle, son mobilier est encore très prisé par une clientèle internationale notamment américaine, russe, chinoise et moyen-orientale.

Rendez-vous le 18 mai à l’Hôtel des ventes de Troyes

 

Share This