La 44ème édition de la FIAC se déroulera à Paris du 19 au 22 octobre. Les espaces du Grand Palais accueilleront 192 galeries parmi les plus importantes de la scène internationale, couvrant les périodes moderne et contemporaine.

Mais c’est aussi hors les murs que se poursuivra la visite, avec un circuit dans les hauts lieux de culture et de passage parisiens, qui seront investis par l’art moderne et contemporain.

Oshiro Kaz 2016 Three steel beams

Kaz Oshiro, Three Steel Beams, 2016, 33 x 244 x 168 cm, Acrylic on canvas, Œuvre exposée par : Perrotin

Les galeries incontournables côtoient de nouveaux venus

Pour ce rendez-vous international, la sélection française rassemble au Grand Palais des acteurs français majeurs de l’art moderne et contemporain (plus d’un quart). Ainsi, les galeries parisiennes incontournables telles que Kamel Mmennour, Nathalie Obadia, Perrotin, Thaddaeus Ropac, Daniel Templon, Georges-Philippe & Nathalie Vallois, entre autres ) se partageront l’espace avec leurs collègues européens qui représentent plus des deux tiers des galeries présentes à la FIAC, comme les galeries ChertLüdde (Berlin), Peter Kilchmann (Zürich), Nogueras Blanchard (Madrid), Mezzanin (Genève), et Vera Cortês (Lisbonne).

Depuis une dizaine d’années, la présence de galeries nord-américaines (Canada, États-Unis, Mexique) s’est considérablement renforcée et représente aujourd’hui plus de 20% des exposants dont les géants du marché tel que 303 Gallery ou Gagosian Gallery.

Plusieurs nouveautés pour cette année : 6 pays font leur apparition dans les exposants de la FIAC : Egypte, Kosovo, Norvège, Portugal, Suède et Tunisie, dont les galeries feront parties des 40 nouveaux exposants qui rejoignent cette année la FIAC.

Retour vers le design

La FIAC réintroduit le design, arrêté après l’édition de 2010 « par manque de place » explique Jennifer Flay, directrice de la FIAC. Aussi, on notera la participation de 5 galeries reconnues à l’échelle internationale pour leur expertise dans le domaine du design du XXème et du XXIème siècle : Jousse Entreprise, Kreo, LAFFANOUR – Galerie Downtown, Eric Philippe et Patrick Seguin.

Jousse entreprise jean prouve courtesy

Jean Prouvé, Jousse entreprise

La présence du design au Grand Palais fera écho aux architectures modernistes et contemporaines présentes sur l’Esplanade des Feuillants dans le Jardin des Tuileries, où l’on pourra admirer l’une des toutes premières maisons démontables de l’architecte Jean Prouvé (1901-1984), une œuvre in situ de Claude Viallat célèbre pour ses couleurs éclatantes, et deux bancs géants de Matt Mullican.

La FIAC et les Galeries Lafayette s’associent pour soutenir les jeunes galeries

La FIAC et son partenaire officiel, le groupe Galeries Lafayette, renouvellent leur soutien à une scène émergente internationale au travers du Secteur Lafayette, créé en 2009.Il a pour vocation de soutenir financièrement la présence des jeunes galeries internationales qui défendent le travail d’artistes émergents. Ce programme ambitieux offre ainsi une visibilité stratégique à de jeunes artistes pendant ce rendez-vous phare du marché de l’art. Les 10 galeries sélectionnées illustrent pleinement le dynamisme croissant des jeunes galeries internationales et leur engagement : Bernhard (Zürich), Experimenter (Calcutta), Freedman Fitzpatrick (Los Angeles), Gypsum (Le Caire), Instituto de Visión (Bogotá), joségarcía ,mx (Mexico), LambdaLambdaLambda (Pristina), Queer Thoughts (New York), SCHLOSS (Oslo) et Truth and Consequences (Genève).

Tefan Tcherepnin

Tefan Tcherepnin, Forgetting, 2016, 35 minutes 31 seconds, Video, Œuvre exposée par : Freedman Fitzpatrick

Quand Paris devient la seine de l’art contemporain

La FIAC réaffirme sa forte vocation culturelle à travers le programme Hors les Murs. Le parcours d’œuvres, d’une envergure inégalée dans le paysage des foires d’art, se déploiera dans les lieux parisiens emblématiques : au Jardin des Tuileries, au musée national Eugène Delacroix et sur la place Vendôme. Sur cette dernière, des segments de canalisations en polyéthylène, d’ordinaire utilisés pour la gestion des eaux en milieu urbain seront placés de part et d’autre de la colonne Vendôme. Adaptées à un usage public, les structures seront construites à une échelle permettant le passage du visiteur tout en rappelant le diamètre de la colonne. Des troncs d’arbres incrusteront ces tubes, comme des colonisateurs qui déploient leurs racines et interrompent ainsi la circulation des eaux. Cette installation sèche soulève la problématique environnementale du manque d’eau, chère à l’artiste et à laquelle Paris devra trouver des réponses dans les années à venir.

oscar tuazon dessin préparatoire pour le projet fiac, hors les murs, place vendome 2017

Oscar TUAZO, Dessin préparatoire pour le projet FIAC « Hors-les-murs », Place Vendôme, 2017

Inauguré en 2016, le secteur On Site proposera pour cette nouvelle édition une quarantaine de sculptures et installations au sein des espaces prestigieux du Petit Palais ainsi que sur l’avenue Winston Churchill, piétonnisée pour l’occasion. En 2017, la FIAC se déploie également au Palais de la découverte à travers Parades for FIAC, un festival dédié aux pratiques performatives et au dialogue entre les disciplines dans l’art contemporain. Il s’inscrit à l’intersection entre musique, danse contemporaine, performance, théâtre et poésie et propose autant d’expérimentations sous la forme d’actions live ouvrant de nouveaux périmètres au champ de la performance artistique.