Gustave Falconnier est entré dans l’histoire grâce à une invention révolutionnaire pour les architectes et décorateurs : des briques en verre soufflé. Un lot de plus de 2000 briques de l’architecte suisse, datant de la fin du XIXe siècle et découvert dans une ferme en Belgique, va être dispersé aux enchères par Ivoire Troyes le 16 juin prochain.

briques fauconnier verre enchères

Des briques de verre chouchou de Guimard et Le Corbusier

Les plus grands architectes avant-gardistes, Hector Guimard, Auguste Perret, Le Corbusier, raffolaient à l’époque des briques de verre de Gustave Falconnier.

escalier castel berranger

Le mur séparant l’escalier principal de l’escalier de service du Castel Béranger d’Hector Guimard est construit en briques de verre de différentes couleurs de Gustave Falconnier.

escalier castel berranger

Une brique très recherchée

L’engouement pour les briques Falconnier est toujours d’actualité ! Elles sont aujourd’hui encore très recherchées notamment aux Etats-Unis et en Russie.

La vente aux enchères coïncide d’ailleurs avec une exposition consacrée à cette invention qui aura lieu au Château de Nyon en Suisse du 8 juin 2018 au 29 avril 2019 et à la sortie d’un ouvrage de référence : une série d’évènement qui redonne de la splendeur à cette invention historique.

 « Un tel ensemble est aujourd’hui introuvable, certaines pièces sont encore emballées dans leur papier d’origine » explique Léonard Pomez, le commissaire-priseur d’Ivoire Troyes.

vente aux enchères Ivoire Pomez

La vente regroupera 2000 pièces, dont 1400 briques de verre Falconnier, vendues en 50 lots de 40 unités environ. Chaque pièce est estimée à 10€, soit 400€/500€ pour un lot.

Mais quelle est la particularité la brique Falconnier ?

Créée en 1886, la brique de verre soufflé Falconnier a la particularité d’être creuse et de laisser passer la lumière tout en préservant des regards indiscrets. Hermétiquement scellée à chaud par une pastille de verre, elle offre de multiples avantages, dont un poids réduit, une translucidité, une bonne isolation, une excellente durabilité et de grandes qualités esthétiques.

shéma briques en verre

Ces serres se font sans fer, sont d’un prix égal aux serres ordinaires, elles ont encore l’avantage de résister à la grêle.” explique Gustave Falconnier.

 L’invention reçut une médaille d’argent à l’Exposition Universelle de Chicago en 1893 et fut présentée à l’Exposition Universelle de Paris en 1900. Impossible à produire de manière industrielle, la brique Falconnier est tombée dans l’oubli dans la première partie du XXe siècle.

diplome falconnier

Diplôme reçu à l’exposition universelle de Chicago, en 1893, deux briques de verre. – © Collection Archives de la Ville de Nyon

L’invention de Falconnier fut ensuite reprise par la maison belge Blanpain-Massonet, qui en déclina plusieurs modèles dont les briques Neutral (modèles 8 et 9), les Astral, et les Astralux, qui constituent une partie des lots de la vente.

La vente regroupera 2000 pièces, dont 1400 briques de verre Falconnier, vendues en 50 lots de 40 unités environ. Chaque pièce est estimée à 10€, soit 400€/500€ pour un lot.

Vente aux enchères samedi 16 juin 2018 à 14h chez Ivoire Troyes

Les photos et les descriptions des lots seront visibles à partir du 1er juin sur www.interencheres.com/10001