L’année commence sous le signe de l’art moderne dans le Groupe Ivoire qui annonce notamment la vente d’une très belle collection lyonnaise d’art moderne et d’arts décoratifs à Lyon les 27 et 29 janvier et d’une belle œuvre de François Morellet à Nantes le 30 janvier, toutes ces œuvres ont comme point commun une provenance intéressante.

Quand l’art moderne prend ses quartiers à Lyon

Deux rendez-vous sur la presqu’ile lyonnaise chez Ivoire Lyon avec une vente aux enchères de tableaux modernes et contemporains le 27 janvier et une vacation consacrée aux arts décoratifs le lundi 29 janvier.

100 tableaux des plus grands artistes du XXème aux enchères

C’est en 1960 que la collection a débuté. La peinture lyonnaise de la fin du XIXème siècle a été le point d’ancrage de cette collection, qui a par la suite  évolué vers l’art moderne (Léopold Survage avec « La ville en bord de mer » de 1916, André Lhote….), le surréalisme (Man Ray) pour s’orienter vers les Nouveaux Réalistes (Mimmo Rotella, Alain Jacquet, César).

On trouve aussi au sein de cette collection l’oeuvre d’un précurseur : la sérigraphie « le déjeuner sur l’herbe » d’Alain Jacquet qui est un artiste français très important dans les années 1960, car c’est un de ceux qui a introduit le Pop Art en France. 

Survage aux enchères groupe ivoire

Léopold SURVAGE (1879-1968) La ville en bord de mer,1916. Huile sur toile, signée et datée en bas à droite. 100 x 81 cm Estimation 60.000/80.000€

Les oeuvres qui composent cette sélection ont été acquises dans de grandes galeries ou en ventes aux enchères. L’intérêt du collectionneur s’est aussi porté vers le mouvement Fluxus en achetant des oeuvres du français Robert Filliou, et des représentants allemands du mouvement tels que Wolf Vostell et Joseph Beuys que nous retrouverons dans cette vente.

Une très belle huile sur toile de Bernard Buffet « Clown à la fraise » signée et datée 1998, et ne faisant pas partie de la collection lyonnaise décrite précédemment, viendra compléter la vente du 27 janvier (estimation 100.000/150.000€).

Buffet le Clown aux enchères

Bernard BUFFET « Clown à la fraise » 1998. Huile sur toile signée et datée. 65x50cm Estimation : 100.000 / 150.000€

Une vente qui met à l’honneur les arts décoratifs 

La collection comprend également des pièces d’arts décoratifs du XXème siècle qui témoignent du renouveau de l’art de la tapisserie en France dans les années 40. On trouve dans cet ensemble des tapisseries de Marcel Gromaire, Jean Lurçat, Jean Picart-Ledoux et une déclinaison des motifs cinétiques de Victor Vasarely avec la tapisserie d’Aubusson tissée par Tabard frères et soeurs  Vega-Sakk . Plusieurs céramiques aux formes géométriques et épurées de Georges Jouve seront également proposées dans la vente consacrée aux arts décoratifs le 29 janvier, dont un miroir « Cuvette » et très graphique vase « Galet » émaillé jaune.

tapisserie Aubusson Vasarely

Victor VASARELY (1906-1997) Vega-Sakk Tapisserie d’Aubusson tissée par Tabard frères et soeurs Signée sur le bolduc, numérotée 1668, contresignée dans la tapisserie. H. 261 cm L. 253 cm. Estimation : 10.000/15.000€

miroir cuvette céramique Jouve

Georges JOUVE (1910-1964). Miroir  » Cuvette  » de forme carrée à bords arrondis en céramique blanche légèrement craquelée, non signé. L. 35,5/32,5 cm

vase Jouve céramique

Georges JOUVE. Vase « Galet » à corps rectangulaire aplati en céramique de couleur jaune à fines zébrures horizontales. 19.5x 14.5 cm Estimation: 4.000/6.000€

Une très belle oeuvre de François Morellet à Nantes

Chez Ivoire Nantes, un tableau daté de 1991 de François Morellet sera proposé aux enchères lors de la vacation du   janvier. L’oeuvre avait été offerte par l’artiste aux parents de l’actuel propriétaire pour leurs 45 ans de mariage. 

François Morellet est une figure emblématique de l’abstraction géométrique, courant conceptuel d’après-guerre. Né en 1926, il a passé toute sa vie à Cholet, sa ville natale, dans le Maine-et-Loire. Son parcours est bien singulier. Jusqu’à ses 50 ans, il a dirigé l’usine familiale tout en menant une pratique artistique originale. 

Morelle enchères Groupe Ivoire

François MORELLET (1926-2016). 9 lignes d’après les lettres « A S/uz/an/ne/et/Ph/il/ip/pe ». Acrylique sur toile sur panneau, signé, daté 1991, titré et dédicacé au dos, n°91010. 60 x 60 cm – Estimation : 15.000 / 20.000 €

Au début des années 1960, il crée le Grav (Groupement de recherche d’art visuel) et devient l’un des précurseurs de l’art cinétique (l’art en mouvement). À la même époque, les néons viennent illuminer son travail. Les trames, ces réseaux de lignes, de droites et de segments, se superposent sur ses tableaux ou dans ses sculptures sphériques.

Les oeuvres de François Morellet sont aujourd’hui présentes dans de nombreux musées, en France et dans le monde. Une exposition a eu lieu au Centre Pompidou en 2011, tandis que la prestigieuse Dia Art Foundation vient d’inaugurer une rétrospective de l’artiste disparu en mai 2016.

François Morellet a produit une oeuvre variée dans ses formes et ses supports (peinture, néons, sculptures), il pouvait composer ses tableaux d’après des protocoles et des calculs où le chiffre pi fixait l’inclinaison des courbes ou la disposition des triangles. Dans cette acrylique sur panneau, on trouve 9 lignes composant les prénoms Suzanne et Philippe d’après  l’alphabet de Morellet : « A S/uz/an/ne/et/Ph/il/ip/pe ».

Vente aux enchères publiques chez Ivoire Lyon de tableaux modernes et contemporains samedi 27 janvier 2018 à 15h

Arts décoratifs lundi 29 janvier 2018 à 15h

Expositions publiques jeudi 25 janvier 14h/18h

Vendredi 26 janvier 10h/12h et 14h/18h et samedi 27 janvier 9h30/11h30

 

Vente aux enchères publiques Ivoire Nantes : mardi 30 janvier 2018 à 14h

Expositions publiques samedi 27 janvier 9h/12h et 14h/18h

dimanche 28 janvier 15h/18h

lundi 29 janvier 9h/12h et 14h/18h et mardi 30 janvier 9h/11h

 

Image à la une : Emmanuel Radnitsky dit MAN RAY (1890-1976).  » A l’heure de l’observatoire- les amoureux, 1970 « . Photo-lithographie en couleur sur papier vélin, signée au crayon en bas à droite et numérotée 117/150 en bas à gauche. A vue : 67 x 103 cm (dimensions de la feuille), 35,5 x 89 cm (dimensions de l’œuvre). Quelques salissures. OH